Vivement dimanche : Sheila face à la mort de son fils, ses révélations bouleversantes…

Sheila ne s’est pas encore remise de la mort de son fils Ludovic. Invitée dans « Vivement dimanche », elle se confie sur sa vie sans son fils.

Source : Capture France 2

Ce dimanche 4 septembre, Michel Drucker a accueilli Sheila, la grande star de la chanson française. Ainsi, elle est venue présenter son 27e album sur le plateau de Vivement dimanche et rencontrer les téléspectateurs. Dans cet album, elle a dédié une chanson très émouvante à son unique enfant, Ludovic Chancel, décédé à l’âge de 42 ans le 8 juillet 2017. Elle s’est confiée sur sa mort tragique après cette overdose médicamenteuse. Alors, la chanteuse raconte comment son cœur meurtri ne s’est jamais remis de son départ. Un message bouleversant qui s’adresse à toutes les mamans.

La relation de Sheila et de son fils

Sur le plateau de Vivement dimanche, Michel Drucker a donc tenu à parler du fils de la chanteuse.

« On était très attaché à ton fils. Dans une autre vie, on était sur TF1, Ludo était venu comme assistant. On pensait qu’il resterait longtemps, mais la vie et le destin tragique en a décidé autrement », dit-il.

Il a évoqué le texte de la chanson La rumeur, celle qui a aussi poursuivi Sheila depuis tant d’années.

« Objectivement, je ne sais pas comment tu as refait surface après ça. Parce qu’une calomnie comme ça, c’est unique dans toute l’histoire du métier. »

Source : Guillaume Gaffiot / Bestimage

Ainsi, même si Sheila et son fils n’étaient pas toujours en bons termes. Leurs différends pouvaient même aller jusqu’aux menaces verbales, voire des poursuites judiciaires.

Par ailleurs, Sheila venait de fêter son 77e anniversaire, le 16 août dernier. À ce moment de l’année, elle se rappellera toujours un message. Ainsi, il s’agit de celui que Ludovic avait écrit pour elle, 7 ans plus tôt sur les réseaux sociaux.

Le 16 août 2015, Ludovic Chancel avait mis de côté les conflits lui séparaient de sa mère pour une occasion spéciale.

« Il est évident que pour moi le 16 août a été une date spéciale, malgré un conflit qui nous sépare elle reste pour moi ma Maman avant tout. Je lui souhaite la santé, l’amour, la paix et le meilleur pour l’avenir. Je suis très heureux pour elle de l’affection que toute la France lui touche pour ses 70 printemps et je terminerai juste par quelques mots : Je t’aime. Ta pilule », était son message.

Source : Guillaume Gaffiot / Bestimage

« On ne s’en remet jamais »

Depuis le départ de Ludovic, Sheila a remis les compteurs à zéro et a déjà longtemps pardonné à son fils décédé. Ainsi, le 11 juillet 2017, quelques jours après sa mort, elle a écrit une publication très touchante sur Facebook :

« L’amour de ma vie, mon fils Ludovic, est parti rejoindre ses grands-parents. Aucun mot n’est à la hauteur de la douleur et de la solitude qui envahit le cœur d’une maman séparée de ce qu’elle a de plus cher au monde ».

Ce dimanche dernier, Michel Drucker a préparé une photo où son fils était encore à ses côtés. Sur celui-ci, Sheila l’avait tendrement enlacé. Alors, très émue, la chanteuse a déclaré :

« Que vous dire, Ludo vous le voyez, il est beau, il est là. Il a eu une vie qui n’est évidemment pas celle que j’aurais choisie pour lui. Après, sa route, c’est sa route, elle a évidemment beaucoup traumatisé la mienne parce qu’il est parti de l’autre côté. Et malheureusement les parents qui perdent un enfant, on ne s’en remet jamais, il faut le savoir. »

Source : Purepeople

Vivement dimanche : la chanson que Sheila a dédiée pour son fils

Au moment où la Star a présenté son dernier album, elle a mentionné la fameuse chanson qu’elle a écrite pour son enfant. Ainsi, elle l’avait intitulé Cheval d’Amble.

« J’ai voulu faire cette chanson pour lui rendre hommage… Pour expliquer le déchirement interne que vit alors une maman », dit-elle.

On sent que la chanteuse y a mis tout son cœur. C’était sa façon de faire son deuil.

« Sheila on s’en fout : moi je suis maman, peu importe comment je m’appelle ».

Qu’elle soit célèbre ou non, ce qu’il lui importe, c’est qu’elle l’a écrit avec son amour de mère. Elle l’a adressé à son fils et à toutes les mères qui ont un jour perdu leur enfant comme elle.

« Je ne suis pas la seule. Il y a des tas de mamans qui perdent leur fils », dit-elle.

Elle voulait « partager son chagrin » avec toutes ces personnes qui ont perdu un être cher.

Le 18 mars 2021, sur le plateau de Quotidien, Sheila a avoué qu’écrire une chanson avec une telle empreinte émotionnelle était difficile. Mais elle avait besoin de l’écrire.

« Ce n’est pas évident. Mais j’ai été au bout et je l’ai fait pour lui. Je sais qu’il est là-haut et qu’il entend », dit-elle à Yann Barthès sur le plateau.