Télématin : gros malaise après la venue d’une humoriste, France 2 panique et lance la pub

L'humoriste Alexandra Pizzagali a réalisé une prestation inoubliable dans l'émission Télématin, ce lundi 5 septembre. C'était sa première apparition sur la matinale de France 2; Choisissant une chronique sur l'attentat de Nice, la jeune humoriste nous a offert un naufrage en live, créant un gros malaise sur le plateau. Explications.

Source : Capture France 2

Elle est le nouveau visage de Télématin, la matinale sur France 2. L’humoriste Alexandra Pizzagalli a intégré l’équipe de Télématin, déjà composée de Julia Vignali, Thomas Sotto, Damien Thévenot et Maya Lauqué.

Ce lundi 5 septembre, lors de sa première prestation sur le plateau de Télématin, l’humoriste a dû faire face à quelques problèmes techniques. Gros malaise pour la jeune femme !

Qui est Alexandra Pizzagali ?

Alexandra Pizzagali est une humoriste française, aux origines italiennes, bretonnes et normandes. C’est dans le huitième arrondissement de Paris qu’elle vient au monde, en 1988. Elle grandit ensuite entre la capitale et le Val-d’Oise et passe toutes ses vacances en Bretagne.

Après des études de communication et de publicité, elle fréquente le Cours Florent. Elle y prend alors des cours de théâtre pendant deux ans. Poussée par ses amies qui lui vantaient sans cesse sa foudre d’éloquence, elle prend la décision de se lancer dans l’écriture de son premier one-woman-show : C’est dans la tête.

Spécialiste de l’humour noir, elle n’épargne pas la femme enceinte qui est le sujet de son spectacle. Elle remporte un succès fulgurent très vite et rafle de nombreux prix ! Elle le joue à Paris puis en tournée en France, en Belgique et en Suisse. Prix du Jury du festival de Macôn 2018. Grand Prix du jury du festival national des humoristes de Tournon-sur-Rhône. Le Prix de la presse au festival de Lyon Gerson. Aussi, le Prix du jury de la 21ᵉ édition du festival Andain’ries. Le Prix SACD – Festival Printemps du Rire 2018. Sa réputation n’est plus à faire et, à l’été 2019, elle ouvre le Festival du Rire à Draguignan.

Un premier Télématin qu’elle n’oubliera pas de si tôt !

Qu’on se le dise ! Alexandra Pizzagalli se souviendra longtemps de sa première prestation dans l’émission Télématin.

C’est sûr d’elle que la jeune humoriste est arrivée sur le plateau. Mais dès l’instant où elle s’est retrouvée face à la caméra, les choses ont mal tourné !

Bonjour Julia, bonjour chers téléspectateurs… “, a-t-elle ainsi lancé à l’animatrice et aux invités au bout de 30 secondes de prestation… avant de s’arrêter subitement en pleine phrase.

Une des deux présentatrices n’a alors pas pu se retenir d’exprimer sa surprise. « Elle a bugué » a-t-on pu l’entendre dire. Mais, professionnelle jusqu’au bout, Alexandra Pizzagalli a tout de même tenu à assurer son sketch en tentant de poursuivre. « Chers téléspectateurs bonjour… j’ai toujours rêvé de…. Euh… dire… euh…. Cette phrase« , a-t-elle tenté de poursuivre avant d’avouer qu’elle avait un problème de prompteur. « Vous jouez tellement bien la comédie que j’ai cru que vous jouiez la fille qui était mal à l’aise« , l’a alors rassurée Julia Vignali, le temps que l’incident technique soit résolu.

Autant dire qu’un vrai malaise s’était déjà installé sur le plateau de Télémation… Et, comme un « bonheur » n’arrive jamais seul, cette ambiance malaisante n’a pas pris fin lorsque l’humoriste a fini par présenter sa chronique. Et pour cause ! Alexandra Pizzagalli avait choisi de tourner en dérision un sujet plus que sensible : l’attentat de Nice survenu en 2016…

Mais… peut-on rire de tout ?

Alexandra Pizzagalli a commencé par évoquer le terroriste Lahouaiej-Bouhlel : « Mohamed Lahouaiej-Bouhlel… Aucun effort de fait pour la prononciation de son nom, en même temps, en a-t-il fallu pour respecter le Code de la route, je ne crois pas », a commencé l’humoriste. Et d’ajouter « Amateur de salsa et de musculation – pardonnez-moi, mais cela ressemble pas mal à mon homme idéal – il semblerait qu’on soit sur le portrait d’un Ricky Martin de la Côte d’Azur, on valide. Il était également un mari extrêmement violent, obsédé sexuel et zoophile. Mari extrêmement violent… Elle l’avait peut-être cherché ? En ratant une cuisson ou en donnant son avis. Obsédé sexuel, chacun ses passe-temps. Après tout, il y en a bien qui regarde Télématin. Zoophile, en même temps à Nice, il n’y a que des vieilles et des chihuahuas, on a le droit de vouloir s’envoyer quelqu’un qui a des dents ».

Mais c’est la suite qui allait créer l’effervescence sur la toile. En effet, Alexandra Pizzagalli a poursuivi dans un humour scabreux. En effet, elle a pris la défense de l’auteur de l’attentat. « Nous sommes là, je suis là, pour tenter de le défendre, je vais m’y employer », a ajouté Alexandra Pizzagalli.

Un humour discutable

Son humour n’a semble-t-il pas fait l’unanimité. D’ailleurs, France 2 a pris la décision de lancer la publicité en plein milieu du sketch…

Cette première apparition de la jeune femme sur le plateau de Télématin a choqué téléspectateurs : « Niçois, je me suis senti vraiment mal à l’aise avec la chronique de @AlexPizzPz. Heureusement que vous l’avez arrêté rapidement ! ». « C’est qui la nana haineuse qui met mal à l’aise tout le monde avec ses propos sur les attentats ». « Elle n’est pas drôle, c’est extrêmement gênant ». A-t-on pu lire sur Twitter… Espérons que la jeune humoriste se rattrapera lors de sa prochaine chronique !

Plus tard dans la journée, Alexandra Pizzagalli a tout de même donné une explication sur son compte Instagram.