Émilie (Mariés au premier regard) en grosse difficulté financière depuis qu’elle est connue

Interviewé par Jeremstar dans « Baby Story », Émilie de « Mariés au premier regard » avoue avoir du mal à joindre les deux bouts.

Source : Capture M6

Émilie fait malheureusement partie de ces candidats qui n’ont pas trouvé le mari idéal dans « Mariés au premier regard ». Il n’empêche que grâce à l’émission, elle a gagné beaucoup de followers sur Instagram. Ainsi, une communauté qui lui a permis de devenir une influenceuse. Toutefois, lors d’une interview, elle a révélé que ce métier ne lui permet pas de vivre une vie stable.

Un amour qui a viré au cauchemar pour ces candidats

Alors, comme son nom l’indique, « Mariés au premier regard » est une émission qui aide les candidats à trouver leur moitié. Deux personnes, jugées compatibles par des experts, se marient à leur première rencontre. Mais, il y a ceux dont les courants passent et restent mariés jusqu’à la fin de l’émission. Mais il y a aussi ceux qui finissent par divorcer. C’est le cas d’Émilie et de Frédérick.

Émilie est la maman d’une petite fille dénommée Lina issue de sa précédente relation. Le père de l’enfant l’avait quitté lorsqu’il a appris qu’elle était enceinte. Alors, très déçue, la jeune maman a décidé de s’inscrire à l’émission pour trouver de nouveau l’amour. Et c’était Frédérick qui a été choisi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Émilie mapr_6 (@emilie_mapr6)

Aux yeux des experts, les deux candidats étaient faits l’un pour l’autre. Ils ont eu 84 % de compatibilité, le plus haut de tous les candidats. Au début, tout allait super bien entre eux. Cela n’a pas duré, malheureusement ! En effet, les deux candidats se déchiraient au fil des épisodes, et ont fini par divorcer. Mais leur histoire n’est pas restée là, après l’émission, ils ont continué à se tacler sur les réseaux sociaux.

Elle porte plainte contre son ancien mari

« Mariés au premier regard » a été un cauchemar pour Émilie. Ainsi, elle n’a pas trouvé le mari idéal, mais encore, la personne qui est censée être son mari est devenue son rival. Les deux candidats n’arrêtaient pas de se disputer sur les réseaux sociaux. Frédérick a même sorti une chanson sur laquelle il tacle son ex-épouse.

« Au début, c’était l’euphorie puis la douche froide pour nous deux… […] On m’avait promis la vraie connexion, celle que tu attendais depuis longtemps. On m’avait pas dit que j’allais toucher le fond, on ne peut pas lutter avec ce qu’on ressent (…) Je me console en me disant que je n’ai pas payé ce mariage », pouvait-on entendre dans la chanson qu’il a sorti le 27 juin.

En plus de cela, Émilie a semblé harcelée par les abonnés de son ex-mari. Elle recevait des messages haineux tous les jours. Pire encore, son père a été giflé par un inconnu dans la rue. Et cela, juste parce qu’il était son père. Ainsi, très touchée par tous ces événements, la jeune maman a décidé de porter plainte contre Frédérick. Affaire à suivre donc.

Tout ce qu’on peut dire, c’est que la vie n’a pas été facile pour la jeune candidate après son passage à la télévision. Même sur le côté financier, elle rencontre des problèmes.

« J’ai du mal à joindre les deux bouts »

Ce dimanche 4 septembre, la mère de famille était invitée sur le plateau de Jeremstar, à l’occasion le 16ᵉ épisode de son émission « Baby Story ». Dans cette émission, le Youtubeur interroge des influenceuses qui attendent un bébé ou qui ont des enfants. Lors de leur interview, la candidate de télé-réalité a parlé des problèmes financiers qu’elle rencontre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Baby Story (@babystory)

En voulant en savoir un peu plus sur son revenu autant qu’influenceuse, Jeremstar lui a demandé si maintenant, elle gagne sa vie mieux qu’avant. Une question à laquelle la jolie brune a répondu par la négation. Elle a affirmé que c’est l’inverse, qu’elle gagnait correctement sa vie avec son métier d’avant, qui est agent immobilier.

« Là aujourd’hui avec ce que je fais en placements de produits je ne pourrais même pas payer la moitié de mon loyer, j’ai du mal à joindre les deux bouts, j’ai un peu l’aide de la CAF, mais ça ne dépasse pas 250 euros par mois, ce n’est pas avec ça que tu vas pouvoir nourrir ton enfant, l’habiller et faire des sorties », a-t-elle expliqué.

Toujours lors de cette entrevue, la candidate a taclé la production de « Mariés au premier regard ». Elle a déclaré qu’elle n’a pas pris en compte du critère de mari qu’elle cherchait. La jeune femme voulait un homme gentil et on lui avait donné Frédérick. Un homme qui, selon elle, voulait tout simplement faire de la télé et non chercher une épouse.

« Vous avez pas du tout checké si ce gars-là était sérieux ou pas », a-t-elle taclé.