Louise Orgeval (Familles nombreuses) en colère : voici pourquoi sa fille ne fera pas sa rentrée comme les autres

Les Orgeval se sont faits connaître dans Familles Nombreuses, sur TF1 ! Mais sur les réseaux sociaux, la tribu fait aussi parler d'elle.

Source : Capture TF1

Depuis deux ans, le programme Familles Nombreuses rencontre un franc succès. Ainsi, le public adore suivre le quotidien des grandes tribus ! Pourtant, dans la famille Orgeval, qui ne passe pas à l’écran en ce moment, la maman a poussé un coup de gueule contre les institutions ! Et cela concerne la prise en charge de la petite Noée.

Familles Nombreuses : le clan Orgeval déménage

Après leur passage dans l’émission, les Orgeval ont pu quitter leur région d’origine (l’Oise) pour les Landes. Mais pour Louise, Kévin et leurs enfants, les choses ne se sont pas passées comme prévu. En effet, la tribu phare de Familles Nombreuses compte, parmi leurs 6 enfants, la petite Noée. Cette adorable fillette, est atteinte de Trisomie 21.

Néanmoins, ses parents tiennent à ce que l’enfant ait une scolarité classique. Dans l’Oise, la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées suivait le dossier de Noée.
Elle devait donc le faire suivre à la MDPH de Dax, afin que l’enfant puisse être scolarisée dans les Landes. Pourtant, cette tribu star de Familles Nombreuses fait face à une grave injustice.

Cependant, une négligence ou un oubli vient de compromettre la rentrée de Noée. Les deux parents ont ainsi eu la mauvaise surprise d’apprendre que le dossier de leur fille n’était pas prêt.

Le couple phare de Familles Nombreuses, révolté par cette injustice, a décidé de prendre la parole en faveur de leur fille adoptive. Louise, ancienne professeure, se dit très triste de cette situation. Mais elle ressent aussi de la colère envers ce système qui empêche Noée de prendre le chemin de l’école. Dans ces conditions, la fillette ne peut pas avoir le même quotidien que les autres enfants.

Louise Orgeval exprime sa colère sur Instagram !

Dans la famille Orgeval, Noée reçoit beaucoup d’amour. Ses parents estiment qu’elle a le droit de suivre une scolarité classique, avec des élèves de son âge. Pourtant, cette simple erreur administrative a de graves conséquences pour la petite fille, âgée de 2 ans.

La tribu, rendue célèbre sur Familles Nombreuses, nage en pleine déception. En effet, si l’enfant peut tout à fait aller à l’école, elle a besoin d’une aide en classe. Il s’agit d’un accompagnant pour les élèves en situation de handicap (AESH). Hors, ce type d’accompagnement nécessite de déposer une demande avant la rentrée.

Cette erreur de la MDPH de l’Oise a beaucoup énervé la maman star de Familles Nombreuses. Elle a donc posté son cri du cœur sur les réseaux sociaux.
« Tu devais aller à l’école avec les petits camarades de ton âge et avec une AESH. Et puis on apprend qu’un petit fonctionnaire derrière son bureau n’appuie pas sur le bouton qui permettrait de transférer ton dossier de la MDPH de l’Oise à la MLPH des Landes et de pouvoir bénéficier d’une AESH. »

Pour cette mère de famille, qui a marqué l’émission Familles Nombreuses, cette nouvelle reste déchirante.

« Alors non ma petite bichette, tu n’iras pas à l’école jeudi, ni même la semaine d’après, ni même le mois suivant, parce que la MDPH met parfois plus d’1 an à traiter un dossier. »

À travers ce post, l’ancienne participante de Famille Nombreuses sensibilise aussi le public sur le suivi des enfants atteints d’un handicap. En effet, pour les parents, cela signifie souvent de longues périodes de démarches, parfois très complexes.