Les chargeurs consomment de l’électricité s’ils ne sont pas utilisés ? On vous explique

On oublie souvent de débrancher le chargeur après avoir débranché l’appareil qui se trouvait au bout. Or, cette erreur consomme de l’électricité…

Source : iStock

En pleine crise de l’énergie, tous les gestes écologiques et économiques sont désormais bons à prendre. Pour économiser de l’électricité, certains préconisent de débrancher l’ensemble des chargeurs une fois que les batteries des différents appareils électroniques sont pleines. Un réflexe qui est souvent recommandé, mais qui n’a qu’un impact écologique très limité. Rares sont ceux qui ont pris l’habitude de débrancher leurs chargeurs une fois leur smartphone ou ordinateur rechargé. Mais ce geste a-t-il un véritable intérêt écologique ?

Débrancher le chargeur : une économie d’électricité

Il faut savoir, comme nous le rappelle l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), que tout chargeur a tendance à consommer de l’électricité. Et ce, même lorsqu’il ne recharge pas un smartphone ou un ordinateur. L’organisme a régulièrement fait part de sa réflexion sur le sujet. Notamment sur les réseaux sociaux, pour mettre en garde les internautes. Pour connaître l’ampleur de cette dépense, il vous suffit de brancher un wattmètre qui permet de mesurer la consommation d’électricité d’un chargeur « non alimenté ». Une manœuvre qui fait l’objet d’une mention d’Engie, qui a mené l’expérience.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by eco_lifetips (@eco_lifetips)

Le fournisseur d’énergie considère donc que six chargeurs branchés sur une multiprise consomment au total 0,3 watts par heure. Cela correspond alors à 2,6 kWh par an. Au tarif annuel de 18,22 centimes par kWh pratiqué par EDF, le coût de six chargeurs branchés en permanence est, de ce fait, de 47 centimes par an. Une consommation d’électricité qui parait très basse.

Il faut préciser que les tests menés concernent les smartphones et ont été diffusés en 2020. Or, les fabricants de téléphones mobiles, qui mettent à disposition des options de charge toujours plus rapides, augmentent régulièrement la capacité de ces chargeurs. Et cette nouveauté va aussi pour les fabricants de tablettes et d’ordinateurs. Cela pourrait engendrer une augmentation de la consommation de l’électricité superflue. Si débrancher vos chargeurs n’aura qu’un très faible impact sur votre consommation électrique, il devient alors difficile de ne pas recommander ce geste extrêmement simple.

Les autres dangers

Alors, comme vous le savez déjà, quand un chargeur reste branché alors qu’il n’alimente rien, cela consomme de l’électricité inutilement. Mais ceci ne représente pas le seul problème quant à cette pratique. En effet, un chargeur qui reste toujours branché peut causer des accidents domestiques plus ou moins graves. Que ce soit une surtension ou une surchauffe, cela peut engendrer un incendie. Lors des orages et des tempêtes, cette pratique devient encore plus dangereuse. Les courts-circuits arrivent très vite lorsque de multiples appareils restent branchés. Alors la consommation de l’électricité devient secondaire aux problèmes domestiques.  

De ce fait, il vaut mieux faire l’effort minime de débrancher un chargeur que de risquer un incendie. Ce geste pourrait très vite devenir un réflexe naturel. Il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas seuls sur la Terre. Si chacun se dit « Oh bah alors pour 50 centimes on va pas pleurer hein ! », l’impact écologique risque de connaître un pic immense. Alors, ne pensez pas seulement à votre bien, mais plutôt au bien de tous. La consommation excessive de l’électricité peut très vite devenir aussi dangereux qu’un incendie dans votre maison.