Alerte info : attention à cette terrible arnaque La Poste qui commence dans votre boîte aux lettres

C'est une nouvelle arnaque qui sévit actuellement en France et fait des victimes, alors méfiez-vous du courrier !

Source : IStock

Les arnaqueurs ne prennent pas de vacances. Dès qu’il s’agit de mettre en place des arnaques, vous pouvez compter sur eux. Vous auriez tort de les sous-estimer. Les arnaques sont, pour la grande majorité, ingénieuses et bien menées. Ce sont des milliers de victimes qui, chaque année, se font avoir. La méthode du phishing, notamment, est très utilisée. Et cette dernière qui est au centre de la dernière arnaque en date. Elle vise vos boîtes aux lettres !

Une arnaque directement dans votre boîte aux lettres

Il ne faut plus se méfier uniquement des appels, des mails ou des SMS qu’on reçoit. Maintenant, c’est la boîte aux lettres qui peuvent renfermer des arnaques qui peuvent vider vos comptes. En effet, des arnaqueurs bien malins laissent dans les boîtes aux lettres de faux avis de passage de La Poste. Ces derniers vous invite à aller sur le site de La Poste pour entrer des informations personnelles afin de recevoir vos colis. C’est bien le site de La Poste qui est indiqué, mais quand vous y allez par le QR Code, ou quand vous le tapez sur un moteur de recherche, c’est sur une autre page que vous êtes envoyée. Une page qui copie le code couleur et le site de La Poste pour jouer avec la crédulité des consommateurs. 

Il est demandé de rentrer certaines informations confidentielles pour recevoir le colis. Un colis qui n’existe pas, mais des informations bien réelles qui servent, par la suite, à pirater vos comptes. Et à les vider. L’arnaque a été signalée et, aujourd’hui, le site n’apparaît plus. Mais le système existe. Il est donc important de se méfier.

Qu’est-ce que le phishing ?

Le phishing est une arnaque aujourd’hui très répandue puisqu’elle permet de faire de nombreuses victimes très facilement et rapidement. Ce genre de démarchage est très courant aujourd’hui. Des personnes vous appellent, vous envoient des SMS ou des mails en se faisant passer pour des organismes officiels. On vous annonce qu’une nouvelle carte vitale est arrivée. Qu’une nouvelle aide est disponible. Que votre colis s’est perdu et que vous devez suivre certaines étapes pour le retrouver.

Dans tous les cas, vous vous retrouvez face à un numéro à appeler surtaxé, à un site qui vole vos données personnelles, ou à un site qui peut vider votre compte bancaire. Si vous avez un doute, appelez ou envoyez un message au 33 700. Vous pouvez également signaler email frauduleux sur le site www.internet-signalement.gouv.fr.

Vous ne devez jamais remplir des informations personnelles en cliquant sur un lien reçu par mail. En cas de doute, rendez-vous par vous-même sur le site officiel, sans passer par un lien reçu par email. Les arnaqueurs sont doués. Par exemple, ils vous envoient un email en se faisant passer pour la CAF. Et le site qu’ils créent pour l’occasion ressemble comme deux gouttes d’eau au site officiel.

Attention à cette arnaque signalée en masse cet été !

Il existe une autre arnaque dont il faut impérativement se méfier. Et comme souvent, les arnaqueurs font preuve d’une ingéniosité qui, en d’autres circonstances, forcerait le respect. Ils se sont rendus compte que les automobilistes ont la mauvaise habitude de quitter leur véhicule sans verrouiller les portes quand ils se trouvent à proximité. Ils ont donc mis en place un système ingénieux.

Au moment où la voiture est à l’arrêt, en attendant de passer au péage, une personne se place derrière et dégonfle les pneus. L’automobiliste finit par s’en rendre compte au moment de redémarrer, ou après. Il s’arrête quelques mètres plus loin. À ce moment-là, les complices du crime se rapprochent et font semblant de vouloir aider le propriétaire logiquement désabusé. Ce dernier ignore que sa voiture sera en réalité fouillée par les inconnus et qu’ils repartiront avec tout ce qu’ils trouvent.

Le terrible constat est que nous vivons dans un monde qui nous oblige à être constamment vigilant. Difficile de ne pas devenir paranoïaque dans ces situations. Mais avant d’en arriver là, soyez au moins prudent, sur internet comme dans la vraie vie.