Demain nous appartient en deuil : la série rend hommage à Valérie Paillard, cette personne de l’ombre…

La série culte de TF1, Demain nous appartient, vient de perdre l'un de ses piliers. En effet, la réalisatrice Valérie Paillard est décédée. L'épisode du lundi 29 Août , qu'elle avait co-réalisé, lui a été dédié.

Source : Capture TF1

Diffusé du lundi au vendredi sur TF1, depuis le 17 juillet 2017, Demain nous appartient est un feuilleton qui suit le quotidien des habitants de Sète. Leurs romances, leurs rivalités, leur vie quotidienne, mais aussi des intrigues policières et sociétales sont au programme et font le bonheur de tous les fidèles.

Depuis deux ans, cette série est devenue l’un des piliers d’audience de la grille des programmes de TF1. En effet, elle dynamise les audiences de l’access prime time, un carrefour stratégique en termes de revenus publicitaires pour la chaîne. Ce lundi 29 août, comme tous les jours de la semaine, les téléspectateurs avaient rendez-vous avec Demain nous appartient. La production a dédié cet épisode à un pilier de la série phare de TF1, décédée cet été : Valérie Paillard.

Un écran noir pour Demain nous appartient

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par HABIBISME (@habibisme)

Demain nous appartient, tournée sous le soleil de Sète, est l’une des séries les plus populaires de la télévision française. Depuis sa naissance, en 2017, elle captive des millions de téléspectateurs qui suivent religieusement les aventures des familles Delcourt, Vallorta, Lazzari, Beddiar et Moreno. Faisant initialement concurrence aux séries quotidiennes de France Télévisions telle Plus Belle la vieelle a obtenu un succès retentissant. Demain nous appartient a même fait un bébé, Ici tout commence qui, elle aussi, connaît un franc succès.

Tous les téléspectateurs qui suivent Demain nous appartient avec Ingrid Chauvin et Alexandre Brasseur sur TF1 ont pu remarquer que l’épisode de ce lundi 29 août a débuté par l’apparition d’un écran noir. En effet, il faudra désormais faire sans elle, la production est en deuil depuis le début du mois d’août, ayant perdu l’un de ses piliers : Valérie Paillard.

Ce nom ne dire sans doute rien à bon nombre d’entre vous, mais Valérie Paillard était, sans aucun doute, l’un des piliers du feuilleton. Réalisatrice et aussi maman d’une petite fille, elle s’est éteinte cet été.

Membre de l’Association Française des Assistants Réalisateurs de fiction (AFAR), première assistance réalisateur, elle était un personnage clé de Demain nous appartient.

L’AFAR lui a également rendu un vibrant hommage, la décrivant comme une personne « compétente, reconnue et appréciée de tous. Lumineuse, pleine d’énergie et pleine de vie ».

L’AFAR en deuil

À l’aise autant à la télévision qu’au cinéma, Valérie Paillard était une femme débordant de joie de vivre. Elle a travaillé sur de nombreux projets : longs-métrages, téléfilms et séries. Elle a notamment était deuxième assistante réalisatrice sur La crème de la crème de Kim Chapiron, Bird people de Pascale Ferran, Babysitting de Nicolas Benamou et Philippe Lacheau, Un homme idéal de Yann Gozlan, À fond de Nicolas Benamou,

Première assistante réalisatrice à ses débuts dans Demain nous appartient, elle a progressivement et de manière naturelle évoluée vers le poste de Planneuse. Elle occupait ce poste avec « sérieux, droiture, exigence et justesse », confie l’AFAR.

Elle avait récemment été promue à la réalisation de la série Demain nous appartient. D’ailleurs, elle avait co-réalisé l’épisode du 29 août, raison pour laquelle il lui a été dédié.