Retraites, impôts, carburants, immobilier, tickets resto… voici tout ce qui change en septembre 2022

De nombreux changements sont attendus en cette rentrée. Cela va-t-il apporter quelque chose de positif à la vie de la population ?

Source : iStock

Pour le mois de septembre, de nombreux dispositifs adoptés dans le cadre de la loi sur le pouvoir d’achat verront le jour. Parmi les plus attendus à la rentrée, on note la réévaluation des montants de retraite.

Il y a aussi l’évolution de la fiscalité ainsi que le versement de la seconde partie de la prime de rentrée. Sans oublier la ristourne sur le prix du carburant qui passera à 30 centimes. Cela tombe bien, car le mois de septembre n’est plus très loin.

Les prix des carburants sont moins chers

Les prix du carburant ont un tout petit peu baissé depuis le début de ce mois d’août. Cela fait déjà une semaine qu’ils ont modérément augmenté d’après le site Carbu. L’État a décidé de donner un petit coup de pouce aux conducteurs d’autos face à l’instabilité des tarifs à la pompe.

À partir de la rentrée scolaire, la remise à la pompe qui était de 18 centimes sera de 30 centimes par litre. Cette mesure a été choisie par le parlement dans le cadre de la loi sur la protection du pouvoir d’achat.

Cette loi a été votée au début du mois d’août pour faire face à l’inflation. La remise sera toujours de 30 centimes jusqu’au 30 octobre. Elle diminuera à 10 centimes pour les mois de novembre et le mois de septembre 2022.

Concernant l’immobilier : la loi Lemoine

Au début du mois de juin, la loi Lemoine ne concernait que les nouveaux emprunteurs. Au 1er septembre, la portée de cette loi va se généraliser à tous les prêts immobiliers en cours d’après Moneyvox.

Pour information, la loi Lemoine autorise les emprunteurs à mettre fin en tout temps à leur contrat d’assurance emprunteur. Ils peuvent dès la résiliation du contrat choisir un autre assureur aux mêmes conditions. Auparavant, la résiliation n’était faisable qu’à la date d’anniversaire de la signature du contrat.

Cependant, on pourra dorénavant faire autrement. D’un autre côté, l’application de cette loi a mis fin aux questions médicales imposées aux emprunteurs. Et ce, pour un crédit en dessous de 200 000 euros, ou 400 000 euros pour un couple.

Retraite et renouvellement des impôts sur le revenu

Il est possible que les taux de redevances à la source puissent être modifiés si les revenus déclarés se sont améliorés au mois suivant.

« Le taux qui s’applique au mois de septembre de l’année N. est le taux issu de votre déclaration effectuée au printemps », mentionne le site du gouvernement consacré aux impôts.

Une mesure visant à mettre à découvert l’identité des donneurs pour la procréation médicalement assistée. La loi de biothèque du 2 août 2022 entraîne la possibilité de révéler l’identité des donneurs de gamètes à partir de la rentrée. Cette loi vise l’ensemble des enfants nés de PMA.

Les personnes ayant l’intention de faire don de leur spermatozoïde ou de leur ovocyte pourront désormais fournir toutes les pièces d’identité. Ainsi, les personnes doivent indiquer leur nom, leur prénom, date de naissance, âge, état familial au moment du don, et leur situation familiale.

Elles doivent aussi mentionner leurs apparences physiques ainsi que la raison de leur décision. Les informations fournies pourront être révélées aux enfants nés à partir de ces dons. Tout cela se fera quand l’enfant aura l’âge adulte.

Cependant, rien n’oblige les donneurs à dévoiler pour autant leur identité aux enfants issus de leurs dons. C’est un choix qui leur incombe.

Une augmentation de 4 % sur les minima sociaux et la retraite

La revalorisation de 4 % des pensions de retraite prévues pour être reçues le 9 août passé sera versée au 9 septembre, plus d’une semaine après la rentrée. La cause étant un retard sur l’adoption de la loi sur le pouvoir d’achat.

L’augmentation de 4 % de la retraite dont bénéficient les retraités du régime général sera versée au compte de ce mois-ci. Et ce, avec les pourcentages du mois de juillet. Cela vient des effets rétroactifs de cette loi destinée à pallier l’inflation.

D’autres aides connaîtront une augmentation de 4 %. Ces aides à revaloriser sont l’allocation familiale, l’allocation aux adultes handicapées (AAH), du RSA. Le tout, sans oublier les aides au logement (APL, ALF, ALS), la prime d’activité et les bourses des étudiants.

Les concernés verront leur versement augmenter de 4 % dès le 5 septembre prochain.

Tickets resto : une augmentation des plafonds journaliers

Les tickets restaurant dont bénéficient 4,5 millions de salariés seront assouplis. Ils pourront être utilisés en achetant n’importe quels produits alimentaires. Le plafond journalier de paiements en titre-restaurant augmentera de 19 à 25 euros. Cette augmentation se fera au mois de septembre d’après Moneyvox.

L’allocation de rentrée scolaire

Les bénéficiaires de l’allocation seraient au nombre de 10,8 millions pour cette rentrée scolaire. Les personnes visées par cette aide sont les familles les plus modestes.

Elle fait partie des mesures votées par loi de protection de pouvoir d’achat. Pour les bénéficiaires, aucune formalité ne sera requise. Les foyers éligibles recevront 100 euros et 50 euros de plus pour chaque enfant.

Après la retraite, des bourses pour les familles des collégiens

Avec l’arrivée de la prime de rentrée, il y a aussi la possibilité de toucher des bourses pour les familles des collégiens. Cela se fera bien évidemment sous des conditions de ressources financières.

Le but étant de minimiser les dépenses liées à la cantine et l’achat de supports scolaires. Le versement s’effectuera à la fin de chaque trimestre.