Carburant : très bonne nouvelle pour tous les automobilistes dès la semaine prochaine

Une nouvelle bonne nouvelle pour la rentrée des automobilistes vient d’arriver.

Source : iStock

Depuis le début de l’année, les prix ne cessent d’exploser. Et l’un qui a le plus prit est bien celui du carburant. Bien vite les quelques centimes au début se répercutaient fortement étant donné le nombre de litres qu’il faut mettre pour un plein. Alors que pendant le premier confinement le litre de carburant était à peine à un euro, cela semble désormais impossible de retrouver de tels prix. Mais alors que le gouvernement propose déjà une aide de 18 centimes sur le litre de carburant, une autre bonne nouvelle devrait bien vite arriver. On vous explique tout ici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par API France (@api_france)

Carburant, la nouvelle aide

Si l’idée de la remise de 18 centimes par litre de carburant a été très vite appréciée par les automobilistes, elle va être conservée, mais modifié. En effet, le gouvernement ne compte pas la maintenir très longtemps. Alors pour le mois de septembre et d’octobre son montant va varier. Les 18 centimes par litre de carburant vont être augmentés à 30 centimes pour une durée de deux mois. De quoi soulager les automobilistes pour ce début d’année scolaire. De plus, aucun carburant ne parait délaissé puisque cette offre s’applique à tous. 

Il faut dire qu’alors que le carburant paraissait se stabiliser, une nouvelle hausse a été enregistrée. C’est depuis la semaine dernière que le gasoil a vu une augmentation de 3 centimes, passant ainsi à un prix moyen de 1,95 euro. Sur ces 6 derniers mois, c’est une augmentation globale pour ce dernier de 19 centimes. Pour les autres carburants, les prix paraissent eux se stabiliser, bien qu’ils varient entre chaque pompe à essence. 

Une aide éphémère

Le carburant est une énergie qui, elle aussi, propose de moins en moins d’offre. Et de cette façon, le prix augmente, car la demande, elle, n’est pas en baisse. Ainsi, si l’aide de 18 centimes avait déjà soulagé des foyers. Alors cette aide de 30 centimes est une réelle bouffée d’oxygène pour les foyers qui voient leurs dépenses exploser à l’approche de la rentrée scolaire. 

Mais cette aide de cette somme-là ne sera pas pérenne. En effet, dès le mois de novembre, elle tombe à 10 centimes. En revanche, dès le mois de janvier prochain, les tarifs redeviennent normaux pour le carburant. Des stations service souhaitent déjà se démarquer largement. En effet, les stations Total Énergies souhaitent appliquer une remise de 20 centimes en plus des 30 centimes du gouvernement. De quoi faire chuter le prix à la pompe. Une mesure qui commencera aussi le premier septembre. Des rabais qui peuvent faire une remise de 11 euros si vous prenez 60 litres de carburant. 

De nombreuses variations

Le prix du carburant varie énormément et cela s’explique par de nombreux facteurs. Si le prix à augmenter, c’est, car le contexte mondial actuel empêche les bons imports et exports habituels. De cette façon, l’offre diminue, la demande reste la même, les prix augmentent. Mais si le carburant voit des pics vers le bas, c’est grâce au gouvernement qui met en place certaines mesures. 

Il y a des chances que les prix baisse grâce au prix du baril du Brent qui a baissé de 105 dollars. Il n’a en réalité jamais été si bas. Cela s’explique notamment par l’augmentation de la production des pays de l’OPEP