Alerte info : la présence de salmonelle révélée dans une usine de production de biscuits, le choc

Ces derniers temps, les rappels produits se sont multipliés. Cette fois-ci, des usines de biscuits sont à l'arrêt !

Source : iStock

Les consommateurs doivent toujours rester vigilants avec leurs achats. Surtout quand il s’agit de denrées alimentaires. Ainsi, après de nombreux rappels produits, une usine de biscuits a dû arrêter de fonctionner. Cette décision fait suite à des risques de contamination à la salmonelle !

Vos biscuits favoris ont déserté les rayons des supermarchés

Vous connaissez sans doute les biscuits Milka ou Petit écolier. Pourtant, le groupe Mondelez, qui possède ces marques, a dû mettre leur production à l’arrêt. En effet, des traces de salmonelle ont été repérées dans une usine. Par précaution, le groupe a préféré fermer le site, pour procéder à un nettoyage complet. De cette façon, on évite une contamination des biscuits.

Car la salmonelle reste très dangereuse pour la santé. Cette décision prudente s’inscrit dans un contexte très particulier. Plus tôt cette année, le groupe Ferrero avait déjà dû faire face à un énorme scandale sanitaire. Mauvaises surprises pour les enfants et les amoureux du chocolat, privés de leurs sucreries préférées.

De manière générale, de nombreuses entreprises ont dû des rappels produits cette année. Aussi, pour éviter un scandale de plus, le fabricant de biscuits a eu la sagesse de pendre les devants.

Mais cet arrêt de la production a de lourdes conséquences sur le chiffre d’affaires du groupe. D’ailleurs, depuis début août, la plupart des biscuits Mondelez finissent en rupture de stock un peu partout.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par HugoDécrypte (@hugodecrypte)

Les risques en cours en cas de contamination à la salmonelle

La santé du public passe avant tout ! En effet, des risques vous guettent si vous ingérez un produit avec des traces de Salmonelle ! Et ils n’ont rien d’anodins. Voilà pourquoi ces biscuits restent introuvables.

Si elle se retrouve dans des biscuits, la salmonelle peut créer une catastrophe. Car cette bactérie minuscule et invisible peut faire de gros dégâts. Le plus souvent, elle entraine de grave gastroentérites, ou des salmonelloses. Les symptômes se traduisent par des troubles intestinaux, des nausées, mais aussi des fièvres typhoïdes.

Pour la plupart des adultes en bonne santé, une intoxication de ce genre reste bénigne. Toutefois, pour les enfants et les séniors, les choses peuvent vite devenir plus graves.
Ainsi, il convient de garder un œil sur les tout petits, souvent grands consommateurs de biscuits.

Le plus souvent, les premiers symptômes arrivent en quelques heures. Chez les plus fragiles, ils peuvent générer une déshydratation très dangereuse. Les femmes enceintes doivent aussi redoubler de prudence face à ce genre de risques. Ces biscuits sont très populaires alors, il vaut mieux anticiper.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chloelprt (@chloelprt)

Dans tous les cas, si vous avez le moindre doute, filez voir un médecin. Idem si vous pensez avoir mangé ces biscuits. Si le docteur soupçonne un cas de salmonellose, vous pourrez vite en avoir le cœur net. Aussi, il pourra vous prescrire une prise de sang pour rechercher des traces de salmonelles dans votre corps.

Encore une fois, le groupe Mondelez a pris la bonne décision en agissant pour protéger ses clients. Mais cette décision radicale risque aussi de coûter cher à l’entreprise. En effet, elle détient plus de 30 % des parts de marchés. Elle se positionne comme un géant du secteur des biscuits sucrés. Ce coup d’arrêt aura donc un coût énorme.