Ces six astuces pour booster son pouvoir d’achat et réduire considérablement ses factures

Durant cette période de problèmes vis à vis du pouvoir d’achat des Français, il n’est pas négligeable de faire des économies sur sa consommation…

Source : iStock

Une inflation à deux chiffres dans les rayons des supermarchés ? D’après le cabinet NielsenIQ, cela pourrait bientôt devenir une réalité. Et ce, en plus des prix de l’énergie et du carburant qui ont connu une hausse importante… Il convient donc de préserver au maximum le pouvoir d’achat des Français. Alors, en plus des mesures mises en place par le gouvernement, on vous donne six astuces. Vous pourrez les utiliser dès à présent pour faire des économies sur votre consommation ! 

Manger  »anti-gaspi’ pour faire des économies

La nourriture reste Le domaine de dépenses sur lequel les Français ne voudront jamais faire des concessions. Dans un pays connu pour sa gastronomie, il existe pourtant des astuces qui permettent de manger pour bien moins cher. Et ce, sans pour autant faire de grands sacrifices sur la qualité. Il ne semble pas nécessaire de réduire la consommation, mais plutôt l’améliorer. Alors pourquoi ne pas devenir un professionnel de l’anti-gaspillage. 

Il convient de chercher les produits en date courte dans les rayons, utiliser les magasins hard-discount, se doter de plusieurs applications d’achats d’invendus telles que TooGoodToGo, HopHopFood, Phénix. Ou alors, se rendre dans les magasins de déstockage comme  »Action »,  »Noz » ou  »Nous anti-gaspi ». Ces derniers proposent moins de choix dans les produits, mais à prix fracassés. Ces méthodes restent des solutions qui vous feront gagner du temps et de l’argent. Vous pourrez alors économiser jusqu’à 3 500 euros par an sur vos courses.

Débrancher les appareils en veille

Que ce soit l’ordinateur, la cafetière, la box, le micro-ondes, la machine à laver… Dans chaque foyer, près de 15 à 50 équipements restent branchés en permanence. Et ce, selon l’Ademe, qu’ils fonctionnent ou non. La puissance totale de ces appareils en veille, pour un seul foyer, dépasse souvent 50 Watts

Alors, débrancher ces appareils pourrait vous permettre de faire près de 80 euros d’économies par an. Si débrancher tous les appareils peut vous sembler une tâche trop longue, alors on a une solution. Il convient de brancher plusieurs appareils sur une multiprise à interrupteur, cela s’achète entre 5 et 15 euros. Et permet de les éteindre avec un seul bouton à actionner, en une fois.

Changeant vos ampoules diminue votre consommation

Pensez également à vous équiper d’ampoules à basse consommation. Certes elles coûtent plus cher, mais elles durent entre 6 et 10 fois supérieure aux ampoules classiques. Elles consomment également 5 fois moins d’électricité. D’après le site Quelle énergie, l’économie annuelle semble de 50 euros la première année, puis 150 euros les années suivantes.

Et changer de fournisseur ?

Pour réaliser des économies d’énergie, vous pouvez aussi étudier votre consommation grâce au compteur Linky. Cela permet d’identifier d’éventuels problèmes. Attention cependant à vos choix puisque le prix de l’électricité sur le marché continue de grimper. Ce qui force certains fournisseurs à prendre des mesures drastiques, comme l’augmentation des mensualités de leurs clients. Ou encore, la résiliation des contrats arrivant à échéance. Vous pouvez faire des comparatifs sur les plateformes telles qu’Hello Watt ou Lite.

160 euros d’économies avec un mousseur

Chaque Français utilise en moyenne 43 litres d’eau potable par jour. Et ce, que ce soit pour l’hygiène corporelle, les toilettes, la lessive, la vaisselle, la boisson ou encore la préparation des repas. Cette estimation a été faite par l’Ademe. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Curieux ! Santé (@curieuxlive.sante)

Or, en plus de limiter votre consommation d’eau utiliser un mousseur ou un aérateur afin de réduire le débit d’eau va vous permettre de faire des économies non négligeables. Par exemple, pour une douche avec une réduction du débit de 50%, cela correspond à jusqu’à 160 euros d’économies par an. 

Jusqu’à 900 euros en traquant les fuites d’eau

Soyez attentif aux fuites cachées ! Avec seulement un robinet qui goutte, près de 120 litres d’eau se voient gaspillés par jour. Et sur une année, cela équivaut à un gaspillage de près de 43 m³ d’eau. Ce qui fait près de 160 euros par an. Une chasse d’eau qui fuit, 600 litres par jour se voient perdus, donc environ 740 euros de plus sur la facture annuelle. En vérifiant les fuites, vous pouvez donc faire jusqu’à 900 euros d’économies par an.

Ne laissez plus couler l’eau

Laisser couler l’eau en continu pendant qu’on se brosse les dents représente 10 m³ d’eau gaspillée au bout d’un an. Soit environ 38 euros. Il reste par ailleurs possible de faire 15 euros d’économies par an en énergie. Et ce, en baissant la température de 5 °C d’un ballon d’eau chaude de taille moyenne.

10 euros d’économies en en levant le pied

Selon le mode de conduite que vous adoptez pour vous déplacer, les écarts de consommation de carburant peuvent atteindre 40%. Vous pouvez atteindre une baisse d’environ 15% grâce à l’éco-conduite. Par exemple, réduire sa vitesse de 10 km/h permet d’économiser jusqu’à 5 litres de carburant. Soit jusqu’à 10 euros sur 500 km. Un autre conseil : « Arrêter puis redémarrer un véhicule permet de consommer moins de carburant que de laisser tourner le moteur au ralenti plus de 20 secondes ».

Par ailleurs, en cette fin août, le prix moyen du super-éthanol E85 se trouve à 0,82 centime le litre. De plus, celui du GPL à 0,87 centime. Et ce, contre environ 2 euros le litre pour le diesel ou l’essence, sans la remise gouvernementale. Or, si on prend en compte l’achat et la pose d’un boîtier à conversion FlexFuel (700 à 1600 euros) ou d’un kit GPL (de 1500 à 3 000 euros). Alors les appareils se verront rentabilisés dans l’année.