Rentrée scolaire : le prix de ces aliments adorés des Français vont exploser très bientôt

La rentrée approche, mais l'inflation se maintient. Et la dure sécheresse de cet été n'a pas aidé les choses à s'arranger côté prix.

Source : IStock

Depuis le début de l’année 2022, les prix grimpent et le quotidien de nombreux Français se compliquent. Alors que le gouvernement a déjà proposé plusieurs mesures en faveur du pouvoir d’achat, l’inflation continue. Cette fois-ci, d’autres facteurs, liés au climat, viennent impacter des produits alimentaires. Cette rentrée risque donc de coûter cher.

Une inflation de 6 % pèsent sur les prix

En moyenne, les prix ont connu une hausse de 6 %. Pour tenter d’aider les ménages, le gouvernement a proposé la revalorisation des prestations sociales et des pensions, à hauteur de 4 %. En outre, le parlement a voté une prime exceptionnelle de rentrée, versée le mois prochain.

Néanmoins, ces aides ne permettent qu’un coup de pouce limité pour des foyers modestes déjà à bout de souffle.

Les multiples causes de l’inflation prévue à la rentrée

D’importance tensions dans l’actualité mondiale ont lancé cette nouvelle hausse des prix. Mais le climat inédit de l’été 2022 a aussi beaucoup touché le monde agricole. Récemment, le syndicat des producteurs laitiers avait déjà prédit une pénurie sur le lait. Alors que la rentrée arrive, cette situation cause une hausse des prix sur de nombreux produits, comme le beurre ou les fromages.

En effet, la sécheresse sans précédent qui sévit en France, a beaucoup impacté les cultures et l’élevage. Ainsi, de nombreux fruits et légumes risquent de voir leurs prix flamber à la rentrée. Aussi, les clients risquent de payer leurs pêches, leurs carottes ou leurs concombres 11 % plus chers, dès la rentrée.

Si les producteurs écartent le risque d’une vraie pénurie, ils invitent les individus à consommer des fruits et légumes de saisons. Par ailleurs, cette météo chaude et sèche, a aussi de lourdes conséquences sur l’aspect des récoltes.

La hausse des prix généralisée

Cette rentrée s’annonce particulièrement abrupte pour les Français. Aussi, le Président Macron a récemment indiqué que le temps à venir risquaient d’être moins tranquilles.
« Nous vivons la fin de ce qui pouvait apparaître comme une abondance. C’est aussi la fin des évidences. Et c’est aussi la fin, pour qui en avait, d’une forme d’insouciance. »

Le chef d’État a prononcé ces paroles amères devant le Conseil des Ministres. Et pour cause, la hausse des prix risquent de beaucoup compliquer nos vies. Ainsi, en plus des tensions sur le marché alimentaire, d’autres secteurs risquent de voir leurs prix grimper.

L’inflation touche déjà les ménages qui préparent la rentrée

Ainsi, la hausse des prix a déjà pénalisé les parents lors des achats de fournitures scolaires. Pour faire face à cette difficulté, l’allocation de rentrée scolaire a aussi connu une hausse de 4 %.
Mais d’autres dépenses risquent d’enfler dans les prochaines semaines. Aussi, les Français ont aussi été invités à faire preuve de sobriété. Car les énergies restent aussi menacées par des pénuries, et traversent une hausse des prix sans précédent.

La rentrée de septembre risque de plonger beaucoup de Français dans une ambiance plutôt morose. Pourtant, la panique ne constitue pas la bonne solution. Ainsi, certaines enseignes ont déjà rappelé leurs engagements aux côtés des citoyens, dans ces moments inédits. En effet, pour tenir le choc face aux prix, il existe désormais de nombreux bons plans.