Pouvoir d’achat : voici pourquoi le prix de la volaille explose en supermarché

Cela fait plusieurs mois que les prix de tous les produits s’envolent, et celui-ci ne fait pas exception.

Source : Istock

Depuis le début de l’année, les prix se sont envolés. Ce sont les conséquences de l’inflation. Mais les produits alimentaires ont particulièrement augmenté. Notamment les produits comme la viande et la volaille. En effet, les coûts pour les lever devenant lui aussi très cher, ce qui se répercute bien sûr sur les consommateurs. Sur une année la hausse serait donc d’environ 10%. Mais un cabinet nommé Nielsen a lui fait des études et conclut plus à un 20% de hausse que les 10% annoncés, de quoi mettre à mal le pouvoir d’achat des Français. On vous explique pourquoi ici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Samaran (@maisonsamaran)

Contexte mondial

Si le coût de l’élevage est de plus en plus élevé, cela s’explique par de nombreux facteurs aussi bien internes qu’externes. En effet, les éleveurs se plaignent grandement du coût de l’élevage de leur volaille, et cela se répercute sur le pouvoir d’achat des consommateurs. Malheureusement, cette situation d’inflation ne semble pas prête de se calmer. Les représentants des éleveurs dénoncent que par rapport à l’année passée les coûts seraient supérieurs de presque 40%. Ces chiffres sont du ministère de l’Agriculture et mettent en cause la sortie de l’abattoir qui, pour du poulet de base, a subi une hausse de 21,8% en une année.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Be my Vet ? (@be_my_vet)

Mais cette situation n’est pas innée. En effet, elle est la conséquence d’autres soucis, aussi bien internes qu’externes. Tout d’abord, très directement, le prix des céréales qui nourrissent donc la volaille, semble avoir doublé. Cela conduit donc à des dépenses faramineuses pour les éleveurs, mais dont il est impossible de se passer. Mais ce n’est pas tout. Le contexte actuel mondial que nos voisins de l’Est ont imposé à de grosses répercussions en France. Notamment sur les prix du carburant qui baisse grandement le pouvoir d’achat des Français, mais aussi des agriculteurs. 

Les maladies et le pouvoir d’achat

Ainsi, si le contexte mondial joue une influence très forte, comme l’effet papillon, des facteurs plus internes entrent aussi en compte. Il se trouve que si l’alimentation des volailles, le carburant font monter le prix et baisser le pouvoir d’achat ce n’est pas tout. En effet, les éleveurs ont vécu une autre crise. Il s’agit de la maladie des volailles. Ces dernières ont vécu une grosse épidémie de grippe aviaire. C’est une source très importante de préoccupation. En effet, cette dernière a fait des ravages. En tout c’est près de 20 millions de volailles qui ont dû se voir abattre en France d’après Les Échos. Cela représente près de 10% de la production totale de notre pays. 

C’est donc à cause de cela que l’offre de la volaille sur le marché subit une considérable baisse. Et si l’offre diminue, mais pas la demande alors les prix eux augmentent vite. De quoi mettre un coup au pouvoir d’achat. Si ce sont les éleveurs du Sud-Ouest qui ont été très touchés l’automne dernier, et surtout les canards, ce n’est pas la seule zone qui a dû subir des pertes. En effet, le Pays de Loire qui est aussi une zone de production importante, ou encore le Morbihan en Bretagne. Désormais, les foyers semblent se réduire, le pire étant derrière, cela a tout de même conduit à de lourdes pertes. Il semble donc annoncer un redémarrage “de la filière après l’épisode d’Influenza aviaire sans précédent dont elle a été victime”.