Retraite et cumul emploi : découvrez toutes les règles qu’il faut bien respecter

Aujourd’hui, il est possible de cumuler une activité et la retraite, mais sous réserve de certaines conditions.

Source : iStock

Le cumul emploi-retraite est un procédé autorisant un sénior à pratiquer des activités professionnelles. Les bénéficiaires pourront cumuler des revenus de l’activité professionnelle salariée ou non avec leurs pensions.

Le bénéficiaire peut être un sénior de la fonction publique ou du secteur privé. Selon les circonstances, il est possible que le cumul de son revenu professionnel et de ses pensions soit intégral ou plafonné.

Le cumul intégral pour les salariés

Il est nécessaire de mentionner au préalable que ce concept concerne essentiellement les personnes ayant atteint l’âge légal de la retraite. Alors, les personnes préretraité doivent se méfier puisqu’il est possible que leurs allocations de retraite soient réduites.

Vieil homme
Source : Pixabay

Elles peuvent même être supprimées s’ils décident de joindre leur retraite avec un emploi. La personne qui veut en bénéficier doit avoir acquis l’intégralité de sa retraite de base et complémentaire du régime général.

Il faut donc avoir reçu ce qu’on appelle le « taux plein » de retraites, mais aussi dépassé l’âge de 62 ans. Toutefois, il est possible d’en profiter à 62 ans si la durée d’assurance nécessaire est obtenue pour avoir une retraite maximum.

Ce type de cumul emploi est très avantageux à bien des égards. Les personnes concernées peuvent obtenir une pension complète. De plus, la durée du cumul n’a pas de limite.

Ainsi, il est possible de cumuler autant que vous voulez les pensions et les revenus salariés ou non. L’inconvénient est la participation à une cotisation « à fond perdu » pour des organismes de retraite sans recevoir des avantages en plus.

La cotisation « à fond perdu » est une cotisation à faire pour les nouveaux revenus comme quand vous étiez encore un travailleur salarié. Cependant, il faut noter que ces cotisations ne vous permettent pas de toucher plus.

Le cumul plafonné pour les salariés

Si vous n’aviez pas obtenu votre retraite à plein taux ou bien vous n’avez pas l’âge légal, il vous reste une solution. Vous devez choisir le cumul emploi-retraite plafonné ou limité.

Couple de retraités
Source : Pixabay

La totalité de votre nouveau revenu mensuel et de vos pensions (de base ou complémentaire) ne doit pas être plus élevée que la moyenne mensuelle de vos revenus ou salaires des 3 derniers mois civils.

Dans l’éventualité où elle s’élève en dessus de la limite imposée, la somme de la retraite reçue serait prélevé. Et ce, en fonction du dépassement. Il faut prévenir votre caisse régionale au cas où votre revenu d’activité diminue ou si vous arrêtez de travailler.

La caisse régionale se chargera de correspondre au montant de votre pension avec votre nouvelle situation.

La reprise d’activité après la retraite

Il faudrait patienter 6 mois après votre départ de votre retraite avant de chercher un autre travail. Et ce, afin de rétablir un emploi avec votre ancien patron. Le délai établit le versement de votre retraite.

Le versement de la pension est rétabli sous deux conditions. Premièrement, lorsque l’activité entreprise est arrêtée. Cela se fera le délai de 6 mois est expiré (donc le 7e mois), à partir de la date du point de départ de retraite.

Pour le mois qui succède à l’emploi entamé, il est important de signaler la caisse régionale de l’exercice d’une nouvelle profession. Il faudra joindre à cette dernière toutes les informations jugées utiles ainsi que les pièces justificatives.

Vieux couple
Source : Pixabay

Le cumul pour les indépendants

Cumuler un revenu résultant d’un emploi avec les pensions est faisable. Et ce, que la personne soit salariée ou indépendante.

Toutefois, ils devront remplir certaines conditions. Il faut d’abord arrêter tous les emplois salariés ou non. Dans l’hypothèse où l’entrepreneur refuse d’arrêter l’une de ses activités professionnelles, il doit obligatoirement liquider la totalité de ses retraites.

Pour entreprendre l’activité indépendante, il suffit de s’adresser aux caisses régionales de votre envie d’exercer le cumul emploi-retraite. Toutefois, s’il est question d’entamer une nouvelle activité d’un autre régime, il faut se tourner vers la caisse correspondante à cette dernière. Ils vous informeront sur les démarches à suivre.

Le cumul intégral et plafonné pour les indépendants

Le cumul intégral pour les indépendants servirait de cumuler le revenu professionnel indépendant avec la retraite. Celui-ci est illimité qu’il s’agisse de revenu de l’activité ou la pension. Toutefois, cela exige une certaine condition.

En premier lieu, il faut avoir l’âge légal de retraite. Ensuite, l’intéressé doit avoir atteint l’âge du taux plein. Et ce peu importe la durée d’assurance et l’âge de liquidation de la pension. Enfin, il doit avoir liquidé la totalité des retraites de base et complémentaires aux régimes de retraite.

Si les conditions pour bénéficier du cumul emploi-retraite intégrale ne sont pas remplies vous pouvez toujours opter pour le cumul emploi-retraite plafonds. Cependant, le montant du revenu de la profession indépendante sera limité.