Retraite : cette aide méconnue des séniors qui peut rapporter jusqu’à 200 euros

Une personne sur deux, éligible au minimum vieillesse, n’y bénéficie pas. Par mois, cela pourrait représenter 200€ de plus… On vous dit tout!

Source : IStock

Le minimum vieillesse, renommé “Allocation de solidarité aux personnes âgées en 2006, semble méconnu par de nombreux retraités. En effet, de nombreux retraités pourraient en bénéficier, mais très peu le font. L’Aspa a pour but de garantir un seuil de ressources pour les personnes âgées ayant de faibles revenus. En 2016, une personne sur deux ayant la possibilité de toucher cette allocation ne l’a pas demandée. Alors, parmi les 65 et plus, 50% pourraient demander une allocation de près de 200 € par mois. Et ce, selon une étude publiée en mai par la Direction de recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (la Drees). On vous dit tout sur cette allocation peu connue ! 

Une allocation de 205 € pour la retraite

La Drees a alors publié un rapport constatant ce manque de demande. Dans ce dernier, on peut lire : « Ainsi, 321 200 personnes se situent sous le plafond de ressources pour une personne seule (et sont donc éligibles selon les données fiscales) mais n’ont pas recours au minimum vieillesse, soit un taux de non-recours estimé à 50 % ». Ceci veut dire que parmi toutes les personnes susceptibles de bénéficier de l’Aspa, seulement 50% font la démarche. Ceci pourrait être dû au manque d’envie, mais semble sans doute plus à cause d’un manque de connaissances à ce sujet. Le minimum vieillesse pourrait pourtant aider beaucoup plus de retraités. Durant la retraite, de nombreuses personnes se retrouvent avec un manque de revenu. Cette allocation sert donc à aider les retraités les plus modestes

Le taux de non-recours semble plus élevé chez les femmes, équivalant à 52 % des retraités. Chez les hommes, ce non-recours se chiffre à 44 %. Au total, 57% des personnes âgées de plus de 85 ans ne font pas la demande… En effet, s’ils faisaient la demande de l’Aspa, les non-recourants pourraient percevoir 205 € en moyenne par mois. Et ce, tandis que les recourants bénéficient en moyenne de 337 €. Une somme loin de se montrer négligeable à cette période. Une période où les prix de l’essence ne cessent d’augmenter et l’inflation monte en flèche.

Qui peut bénéficier de l’Aspa?

Le minimum vieillesse concerne les personnes à la retraite, âgés de plus de 65 ans. Ils doivent résider en France et avoir des revenus modestes. Ainsi, l’attribution de cette allocation reste soumise à un plafond de ressources. Le plafond se chiffre à 916,78 € par mois, donc 1 423,31 € pour un couple. Cette allocation s’élève donc à la différence entre ce plafond et les revenus. Attention, si vous vous trouvez en retraite progressive, vous ne pouvez pas prétendre à l’Aspa. Si vous touchez une pension, l’Aspa fait l’objet d’un versement tous les mois au même moment.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Florence Morlighem (@flmorlighem)

La demande reste très simple. Les retraités éligibles peuvent faire leur demande à leur caisse de retraite. Et ce, via le formulaire Cerfa no 13710*02, à télécharger sur le site gouvernemental lassuranceretraite.fr.  Ou alors, à la caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (MSA). Et ce, à l’aide d’un formulaire Cerfa n° 14953*01. Alors, si vous faites partie des susceptibles bénéficiaires de cette allocation, n’oubliez pas de faire la demande en suivant les démarches ci-dessus. Et calculez, dès maintenant, le montant de votre droit d’Aspa.