Le radar de feu flashe-t-il si vous passez au orange ? On vous dit tout

Surnommés « les gendarmes de fer », les radars sont depuis quelques années le cauchemar des fous du volant. La France en fourmille.

Source : iStock

On peut notamment citer le fameux radar vitesse fixe, le radar discriminant, le radar mobile et bien évidemment le radar feu rouge. D’ailleurs, c’est ce dernier que nous allons décortiquer dans cet article.

Moins célèbre que ses cousins, le radar aux feux tricolores suscite régulièrement des questionnements de la part des automobilistes. L’une des questions qui reviennent souvent concerne le passage au feu orange.

Les radars vous observent

Quand nous conduisons sur la route, nous avons tendance à ignorer les radars feu rouge. Pour quelles raisons donc ? Il faut savoir que ces derniers ne sont pas précédés d’un panneau de signalisation.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by @traffic_lights_world

Aussi, ils sont moins nombreux que les radars fixes, ceux qui contrôlent la vitesse. Toutefois, en 2019, on estime leur nombre à plus de 800. Par conséquent, 3 ans plus tard, on peut déduire que ce chiffre a largement augmenté.

Déployés un peu partout sur le territoire français, les radars au feu rouge sont généralement installés dans les zones urbaines. Et ce, dans le but de protéger les usagers les plus vulnérables, à savoir les piétons.

Ainsi, ils sont mis en service près des établissements scolaires, des maisons de retraites, des centres de loisirs. Ils sont également présents à proximité des traversées dangereuses et urbaines, sans oublier des axes à fort trafic.

Notons que le radar feu rouge est une bonne affaire pour l’État. En 2015, il lui a rapporté 520 millions d’euros.

Radar feu rouge : fonctionnement

Le radar feu rouge ne mesure pas la vitesse. Comme son nom l’indique, l’engin a pour mission de repérer et d’enregistrer les infractions de franchissement d’un feu rouge.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Rodolphe Heubi (@rodolpheheubi)

Pour rappel, le Code de la route stipule que « tout conducteur doit marquer l’arrêt absolu devant un feu rouge ». De ce fait, si un conducteur grille le feu rouge, il a de fortes chances d’être flashé. Alors, comment tout cela fonctionne ?

Premièrement, il faut savoir que les radars aux feux tricolores sont munis d’une cabine à flash et deux bandes magnétiques. Mesurant 3 m, ces dernières ne sont activées que lorsque le feu est rouge.

Ensuite, pour être verbalisé, il faut que le véhicule soit flashé à deux reprises. La première photo est prise quand l’automobiliste dépasse la ligne d’effet des feux (LEF). Quant à la seconde photo, elle est prise 3 m plus loin, lorsque le feu rouge a définitivement été grillé.

À propos de l’infraction et des amendes

Pour ce qui est de l’infraction, celle-ci a lieu uniquement quand l’intégralité de la voiture a dépassé le feu rouge. Vous l’avez donc compris, dans le cas où un seul flash a été déclenché, aucune verbalisation ne pourra être retenue contre le conducteur.

Il faut noter que pour éviter les sanctions inutiles, un agent verbalisateur analyse les clichés qui nécessiteraient une contravention. Par exemple, vous ne serez pas sanctionné lorsque vous avez grillé le feu rouge pour laisser passer un véhicule d’urgence.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Auto-école CEFR (@autoecole.cefr)

Et ce, même si les deux flashs sont actionnés. Concernant les sanctions, elles sont lourdes. En grillant un feu rouge, ce qui est considéré comme une infraction de 4e classe, vous perdriez 4 points sur votre permis de conduire. Plus une amende de 135 euros.

Pour information, elle peut être minorée à 90 euros ou majorée à 375 euros selon le délai de paiement. Et en cas de récidive, votre permis sera suspendu pour une durée de 3 ans. Bien évidemment, vous pouvez contester une infraction sanctionnée par un radar feu rouge.

Toutefois, vous devez avoir l’un des motifs suivants : véhicule volé, autre conducteur au volant et véhicule détruit.

Feu orange : flash ou pas flash ?

Pour répondre à la question que nous avons posée au départ, NON, le flash n’est pas déclenché quand le feu est orange. Toutefois, le franchir est considéré comme une infraction au Code de la route.

Quand les conditions de sécurité sont réunies, le conducteur est dans l’obligation de s’arrêter à un feu rouge. Dans le cas contraire, il doit continuer de rouler pour éviter une collision.

Comme pour le passage au feu rouge, griller le feu orange est aussi sanctionné. Le conducteur risque notamment de payer une amende forfaitaire de 35 €. Cependant, il n’y a pas de retrait de point. Malgré tout, il est d’une importance capitale de rappeler que sur la route, la prudence est de mise.