Le syndicat du primaire annonce une rentrée scolaire difficile, on vous explique tout

À cause du manque de personnel enseignant, la rentrée risque d’être complexe.

Source : iStock

C’est une bien triste et inquiétante nouvelle que le syndicat du primaire a annoncé. En effet, le manque d’enseignants se fait de plus en plus sentir et se répercute sur les élèves. La secrétaire générale du premier syndicat du primaire a déclaré que “Non, il n’y aura pas un enseignant dans chaque classe à la rentrée sauf à considérer qu’un contractuel embauché en trente minutes est enseignant”. C’est donc bien cela qui fait que “la rentrée scolaire sera difficile ». On vous explique tout ici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Women’s corner (@akutsanathalie)

Des postes vacants pour la rentrée scolaire

En effet, pour devenir enseignant il faut réussir un concours. Malheureusement, pour cette année, c’est tout de même plus de 4 000 postes qui n’ont pas été pourvus aux concours enseignants. Un nombre aussi inquiétant que troublant. Plus d’un quart concerne d’ailleurs le premier degré selon les chiffres d’admission au concours des professeurs des écoles. 

Mais avec un tel manque de professeurs, le gouvernement se doit de réagir. Ainsi, il décide de chercher des alternatives. L’Éducation nationale a ainsi eu recours à un “job dating”. Il s’agit en réalité d’entretiens organisés dans différentes académies. Le but ici est donc de recruter des potentiels enseignants qui ne seraient pas passés par la voie des concours. Ils pourraient ainsi enseigner après quelques jours de formations. 

rentrée scolaire
Source : Pexels

Mais le syndicat du primaire ne semble pas apprécier cette nouvelle. Il ne peut considérer comme enseignant une personne qui a été formée pendant seulement quatre jours. “Quatre jours de formation, non, ce n’est pas une formation !”. C’est ainsi que le syndicat demande au gouvernement de se pencher sur les listes complémentaires des concours. De cette façon, il n’aurait pas à recruter des contractuels comme enseignants. 

La rentrée scolaire 2022

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paint Custom par Emy (@paint__custom)

Cette année 2022 n’a cessé de bousculer les habitudes des Français. Entre inflation, pénuries et contexte mondiaux parfois difficiles. Désormais c’est la rentrée scolaire qui en prend un coup. Mais cette rentrée est la première de Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation nationale. Ce nouveau ministre n’est pas débutant dans le milieu. Durant cinq années il a été à la gestion de Jean-Michel Blanquer, qui lui-même était très critiqué par le corps enseignant. 

Mais avec ce nouveau ministre de l’Éducation française, les attentes du syndicat du primaire sont élevées. Il attend de lui de meilleures conditions. En effet, il souhaite voir la rémunération des enseignants améliorée qui est l’un des moteurs des vocations aujourd’hui. C’est assez logiquement que personne ne souhaite faire un métier prenant en étant mal payé, surtout avec les prix qui ne cessent de grimper

La co secrétaire du syndicat déclare que “Le gouvernement a procédé à un dégel du point d’indice […] mais on est très en-deçà de ce qu’il faudrait faire”. C’est ainsi qu’elle demande une “revalorisation historique” concernant la grille de salaire des enseignants. 

Un manque de salaire

En effet, depuis le mois de janvier, tous les prix augmentent. Et bien que ce ne semble pas la faute du gouvernement, les jeunes ne restent pas convaincus par un métier dont le salaire est assez bas. Surtout que pour en arriver à ce métier d’enseignant, un master est tout de même nécessaire, en plus d’un concours qui n’est pas si simple. Ainsi, de nombreux jeunes préfèrent mettre leurs efforts ailleurs, assez tristement

C’est donc ce que le syndicat du primaire cherche à éviter “C’est environ un mois de salaire qui manque à un professeur d’école pour compenser la perte de pouvoir d’achat cumulée entre 2010 et 2021”. Avec ces mots, il espère convaincre d’augmenter considérablement le salaire des enseignants.