Anne Alassane (Master Chef) : ce terrible drame qui a coûté la vie à ses deux enfants…

En 2010, Anne Alassane se fait connaître en gagnant la toute première édition de MasterChef. Un avenir brillant semble alors tracé.

Source : Capture C8

C’est au début de la décennie 2010 que TF1 décide de lancer son propre programme de compétition culinaire, alors présenté par Carole Rousseau. Le succès est au rendez-vous avec des audiences qui augmentent d’une semaine à l’autre. Les deux dernières candidates restantes, Anne Alassane et Marine Crousnillon s’affrontent durant une finale épique. C’est finalement la première qui est couronnée et gagne le statut de meilleure cuisinière amateure de France.

Un drame touche Anne Alassane deux ans après l’émission

La mère de famille surfe sur le succès et ouvre en novembre 2010 sa ferme-auberge à Montauban. Cette dernière a pour enseigne « La pays’Anne« . Le ministre de l’Agriculture de l’époque, Bruno Le Maire, la décore de l’ordre du Mérite agricole en février 2011. Le succès est au rendez-vous pour elle. Mais le 2 janvier 2012, elle est frappée par un terrible drame dont seule l’évocation foudroie de peur les parents. De deux ses filles, Louise et Rose, âgées de quatre et deux ans, meurent dans l’incendie de leur maison.

Ce jour-là, Anne travaille dans son restaurant. Ses six enfants regardent la télévision en attendant d’aller à la piscine avec leur grand-mère. La suite est racontée par Mathilde, la fille de 24 ans de la cuisinière, sur le plateau de Ça commence aujourd’hui.  « Avant ça, j’ai eu une dispute avec mon beau-père. Il y avait un allume-gaz dans ma chambre. Au cours de cette dispute, je ne sais plus qui a jeté cet allume-gaz mais je sais qu’il était par terre dans ma chambre. (…) Une amie de maman était là pour aider pour le repassage et elle a entendu un bruit et senti une odeur de fumée. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anne Alassane (@aannestramgram)

De beaux moments et un nouveau drame pour Anne Alassane

Deux ans après le terrible drame, le sort semble s’acharner sur la cuisinière. En effet, un nouvel incendie se déclare. Non pas dans sa maison, mais dans la cuisine d’une habitation située à côté du bâtiment principal de la ferme-auberge d’Anne. Une femme de 68 ans et un homme de 59 ans sont transportés à l’hôpital, à cause de brûlures au niveau du visage et des mains. Quelques mois avant l’incendie, Anne Alassane sort un livre pour raconter sa vie et parler de son expérience. Dans Pour l’amour des miens, elle revient sur ce terrible événement. 

Ce nouveau drame reste néanmoins éclipsé par deux belles nouvelles. En 2013 puis en 2014, Anne Alassane met au monde deux petites filles. La cuisinière a ainsi eu huit enfants. Mathilde (1996), Laura (2000), Joséphine (2002), Victor (2005), Louise (2007-2012), Rose (2009-2012) avec son mari Issifou ; puis avec Mike, son compagnon de 2011 à 2017, Margaux (2013) et Amélie (2014).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anne Alassane (@aannestramgram)

La cuisinière se concentre sur sa famille

Finalement, elle décide de fermer sa ferme-auberge. Elle préfère se concentrer sur ses enfants. C’est ce qu’elle disait, en 2015, à Télé Star. « C’était trop dur à gérer. Je m’occupais de la cuisine ainsi que de l’exploitation agricole, je ne pouvais pas tout faire en même temps et, de fait, je ne pouvais pas m’épanouir pleinement derrière les fourneaux. La décision de fermer a été difficile à prendre. J’ai été à fond dedans pendant deux ans mais tout cela devenait trop compliqué. Avec ma vie de famille à gérer par ailleurs, je ne pouvais pas être sur tous les fronts. J’ai ressenti un sentiment d’échec. Mon dernier bébé est né en août 2014, j’ai décidé de me recentrer sur ma famille. C’est du boulot et il faut être organisée. Je me suis posée pendant six mois après la naissance de ma dernière pour mieux recommencer« .

Ne comptez pas sur elle pour facilement parler du drame qui a coûté la vie à deux de ses enfants. Quand le journaliste tente de lancer le sujet en parlant des épreuves de sa vie, elle botte en touche. « Je suis une femme qui aime la gagne. Par ailleurs, dans ma vie personnelle je suis aidée. Avoir huit enfants demande de l’organisation. J’ai aussi une super nounou qui m’aide. » Depuis 2016, elle est la chef du restaurant Le Lanaud et ouvre en 2022 un nouvel établissement à Limoges.