« Il n’y a plus Jenifer, il faut bien une tête de turc » : Vianney outré par la « haine gratuite » envers Louane…

La jeune chanteuse suit les pas de Jenifer comme jurée de l'émission à succès. De quoi faire d'elle la nouvelle tête de turc du programme.

Source : Capture TF1

The Voice Kids revient sur TF1. L’émission à succès fait peau neuve avec un tout nouveau jury. Kendji Girac, Julien Doré et Louane s’affrontent pour être choisis par les plus belles voix. En l’absence de Jenifer, régulièrement critiquée quand elle est sur le fameux fauteuil rouge, c’est Louane qui récolte la plupart des critiques. Difficile de ne pas y voir un réflexe misogyne de la part d’hommes comme de femmes. De quoi désoler Vianney, le chanteur qui a également été coach dans l’émission.

Après Jenifer, Louane massivement critiquée

La jeune Louane est une chanteuse à succès dotée d’une superbe voix. Mais ce n’est pas tout. Elle est également une comédienne de talent. Chez elle, un César de la révélation de l’année peut le prouver à quiconque en doute. Elle l’a reçu comme récompense de son premier rôle au cinéma, dans le drame musical La Famille Bélier.

Mais c’est la première fois que Louane joue le rôle de coach dans l’émission qui l’a fait connaître. Ou dans sa version pour les jeunes chanteurs, plutôt. Lors de la précédente saison, et alors que la production ignorait si Amel Bent, enceinte, pourrait assurer chaque prime, elle a été choisie comme joker. Mais finalement, elle n’a pas eu besoin de prendre la place de sa collègue.

Mais aujourd’hui, le fauteuil est à elle. Et comme Jenifer à l’époque, Louane a récolté la plupart des commentaires négatifs, parfois extrêmement violents. Ils sont, en outre, d’une mauvaise foi absolue puisque la jeune femme s’est montrée agréable et très à l’aise pour sa première émission. Vianney, qui connaît bien le rôle de coach, n’a pas manqué de soutenir la jeune femme.

Vianney et les internautes soutiennent la chanteuse

Face aux flux de messages haineux à l’encontre de la jeune chanteuse, nombreux sont les internautes à avoir décidé de soutenir Louane. Une internaute en particulier écrite un message qui résume bien la situation : « Non mais ça va aller cette haine gratuite envers Louane ? Sans déconner, je suis écœurée« . Un message qui a été liké par plus de cent internautes, et surtout par le chanteur Vianney. Ce dernier, par ce simple like, montre son soutien envers la chanteuse Louane. 

Un autre internaute n’est pas dupe. « Il n’y a plus Jenifer donc il faut bien une tête de Turc (féminine de préférence). » Il est vrai que quand c’était la gagnante de la Star Academy qui tenait ce rôle de jurée, elle était la principale cible des attaques. Comme si les hommes étaient immunisés face aux femmes. On espère évidemment que toutes ces critiques ne toucheront pas la jeune Louane, d’autant plus qu’elles ne sont pas fondées. Et on ne parle pas des attaques sur son physique, d’une rare stupidité. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Louane 🌪 (@watchoutforthetornado)

Tout comme Jenifer en son temps, Louane réagit aux critiques

Les deux chanteuses Jenifer et Louane partagent cela : elles répondent quand elles sont concernées par certaines critiques. Louane est consciente qu’elle reçoit beaucoup de haine… concernant son physique. Dans un monde normal, personne n’écrirait des atrocités sur une personnalité en se protégeant derrière l’anonymat qu’offrent les réseaux sociaux. Mais dans notre monde, c’est un comportement banal. Et forcément, Louane est déjà tombée sur des commentaires négatifs concernant son physique. On ne compte plus les messages grossophobes qu’elle a reçus.

Dans les colonnes de Gala, notamment, elle est revenue sur les commentaires grossophobes qu’elle lit, de temps à autre. « Vous dire que ça me laisse insensible serait mentir. Mais cela ne touche que cinq minutes. Mais globalement, je suis droite dans mes bottes, je suis bien dans ma vie. Je suis heureuse. J’ai un mec incroyable, une fille incroyable. Et je ne vais pas laisser des gens aigris gâcher tout ça »

Un peu plus tôt dans l’année, auprès de Marie-Claire, elle abordait la question de son rapport avec son corps. « C’est un rapport assez changeant qui évolue au fil des années. Qui est assez compliqué aussi, comme, je pense, pour la plupart des personnes de mon âge ou plus jeunes, qui grandissent dans notre société. Certains jours, je me sens très bien dans mes baskets. D’autres, c’est plus dur. Le rapport à son corps est un apprentissage de soi continuel« .