Prime de rentrée : découvrez la date à laquelle sera versée l’aide de 100 euros !

Les foyers les plus modestes auront bientôt à leur disposition la prime de rentrée de 100 euros. Une prime qui devrait soulager leur portefeuille.

Source : IStock

La rentrée approche à grands pas. Des millions de foyers se démêlent pour acheter les fournitures dont leurs enfants ont besoin. Ce qui n’est pas facile dans le contexte d’inflation actuelle. Cela étant, ces foyers modestes auront bientôt de quoi soulager un peu leur portemonnaie. En effet, ils pourront avoir prochainement à leur disposition la prime de rentrée. Cette année, elle s’élèvera à 100 euros. D’ailleurs, à en croire MCE TV, il y aurait déjà une date disponible.

Des astuces pour limiter les dépenses onéreuses

La rentrée 2022 n’est plus qu’à quelques jours maintenant. Au revoir les vacances qui, on l’espère, ont été riches et joyeuses. En effet, qu’on le veuille ou non, il faudra faire face à la réalité. La rentrée n’est plus loin et elle pourra coûter cher.

Prime de rentrée
Source : iStock

Et beaucoup se demandent si leur portefeuille va tenir vu le nombre de choses à acheter. De plus, les prix ont augmenté. La prime de rentrée peut aider à soulager son portefeuille. Il est cependant des astuces qui pourraient aider à limiter les dépenses onéreuses.

Par exemple, si l’on veut dénicher de bons plans pour les fournitures, le mieux est de s’y prendre tôt. Cela évitera les achats de dernière minute qui coûtent souvent cher. Il faut donc préparer une liste des choses à acheter. Cela évitera les caprices des enfants.

Une prime de rentrée à destination des plus modestes

Si vous avez peur d’entrer dans les grandes surfaces, sachez que souvent, elles proposent des prix moins élevés. Alors, pourquoi ne pas y aller pour vos achats de fournitures ? Sinon, il y a les fournitures d’occasion.

Cela peut aider à baisser la facture. Tout le monde fera face à la rentrée qui s’annonce chère. Les écoliers et les lycéens, mais aussi les collégiens et les étudiants. Pour les étudiants, 400 euros de plus devront s’ajouter à leur facture cette année.

En effet, à la rentrée, ils devront faire face à une hausse du cout de la vie. Pour eux, elle sera de 6,47 %. Cependant, des aides existent pour soutenir de nombreux foyers. Cela dit, il y a la prime de rentrée qui s’élèvera cette année à 100 euros.

Elle sera, bien évidemment, à destination des plus modestes. Et la date de versement serait déjà disponible selon MCE TV.

Le coup de pouce du gouvernement

La rentrée scolaire peut vraiment coûter cher aux Français. Notamment celle de cette année à cause de l’inflation. Les Français ont su depuis le début de l’inflation que les prix des fournitures scolaires allaient augmenter.

Toutefois, ils ont toujours du mal alors que la rentrée frappe déjà à la porte. Le gouvernement, pour aider les Français à réduire le coût de la rentrée, met à leur disposition de nombreuses aides. Depuis le 16 août par exemple, le versement de l’allocation de rentrée scolaire a eu lieu.

La caisse d’allocation familiale (CAF) s’assure de verser cette ARS aux foyers éligibles. Et cette année, ils sont plus de 3 millions à avoir rempli les critères. Ce serait également la CAF qui versera la prime de rentrée.

La prime de rentrée pour renforcer l’ARS

Les critères d’éligibilité à l’ARS impliquent des tranches et des plafonds de revenus à ne pas dépasser. Pour faire court, l’ARS ne concerne que les enfants scolarisés âgés de 6 à 18 ans. Concernant les plafonds de revenus, un foyer avec un enfant à charge doit avoir déclaré moins de 25 370 euros.

Le plafond s’élève à 31 225 euros pour un foyer à deux enfants. Si le nombre d’enfants est trois, le foyer aurait dû déclarer un revenu ne dépassant pas les 37 080 euros. Le gouvernent, pour renforcer l’ARS, a décidé de verser une prime de rentrée de 100 euros. Et elle arrive bientôt.

100 euros de prime plus 50 euros par enfant à charge

Cette aide exceptionnelle est à destination des familles les plus modestes. Elle concerne principalement les bénéficiaires des minima sociaux et les étudiants boursiers. Cela étant, on parle de presque 11 millions de français éligibles à la prime de rentrée.

Ceux qui n’ont pas droit aux minima sociaux, il y aura « un versement exceptionnel et complémentaire d’ici à l’automne ». C’est ce qu’a déclaré le ministère des Solidarités. En plus des 100 euros, les personnes éligibles à la prime de rentrée toucheront 50 euros par enfant à charge.

Cependant, la date prévue pour la toucher est le 15 septembre 2022. Bien que les deux aides soient différentes, l’ARS et la prime de rentrée se complètent.