Retraite et inflation : découvrez toutes les aides qui sont prévues pour bientôt !

Avec la baisse du pouvoir d’achat, le gouvernement a été obligé d’aider les retraités pour garder un pouvoir d’achat décent.

Source : iStock

Cela fait en effet plusieurs mois que l’inflation a bouleversé le quotidien des Français. À cause du contexte mondial actuel, des produits viennent à manquer. À cause de cela les prix commencent eux à flamber. D’après les chiffres de l’Insee, l’inflation aurait même dépassé les 6% pour le mois de juillet sur une année. De quoi inquiéter de nombreux Français qui avaient déjà du mal à joindre les deux bouts comme les personnes à la retraite. Mais le gouvernement a mis en place des aides afin de rebooster le pouvoir d’achat des Français. On vous explique tout ici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alex Huet (@epargne_maitrisee)

Chèque alimentaire

Si de base dans le projet de loi Pouvoir d’achat du gouvernement il y a avait beaucoup d’aides et de revalorisations, pour le moment il n’y a rien. En effet, pour les retraites, une revalorisation à hauteur de 4% a été accordée. Alors que les versements se font avec un mois de décalage, c’est ce mois-ci que les retraités auraient dû voir les 4% de plus. Mais faute de vote trop tardif, ils ne verront cette aide que le mois prochain d’après la Cnav. 

Une autre aide a été proposée pour pallier l’inflation et permettre au foyer de continuer à manger des produits de qualité. Ainsi, que ce soit des familles ou des personnes à la retraite, si elles y sont éligibles elles pourront profiter de ces chèques. Bien que ceux-ci aussi semblent prendre du temps à mettre en place, le gouvernement propose en attendant une aide alimentaire exceptionnelle. Celle-ci correspond à 100 euros par foyer. Mais à cela s’ajoutent 50 euros pour chaque enfant à charge. Pour y avoir droit il faut être éligible à des prestations sociales. Parmi elles on retrouve l’ASPA, les APL, l’AAH, la prime inflation, etcCette aide représente un budget de près de 1,1 milliard d’euros pour l’État

La revalorisation des retraites

Ainsi, dans le projet de loi Pouvoir d’achat, il y avait de nombreuses revalorisations de prévues. Comme celle des pensions de retraite. Mais avec le vote trop tardif de la mesure, la Cnav n’a pu se prévoir assez tôt pour verser cette revalorisation ce mois-ci. Ainsi, c’est le 9 septembre qu’elle sera versée sur les comptes des personnes à la retraite

Les retraites se sont revalorisées au mois de juillet. Bruno Le Maire a tout de même précisé que si l’inflation continue de prendre du terrain, une autre revalorisation sera possible. Mais cela en janvier prochain, comme chaque année. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par EDCE Courtage (@edce.assurances)

Les minimas sociaux assez revalorisés ? 

Toujours dans le cadre de ce projet de loi Pouvoir d’achat, d’autres minimas sociaux que la pension de retraite ont eu cette revalorisation de 4%. Comme par exemple, l’allocation de rentrée scolaire. Bien que ce soit une aide tout de même appréciée, elle ne représente en réalité pas grand-chose. 

Mais de nombreuses personnes commencent à remettre en doute la réelle efficacité de ces revalorisations. En effet, les personnes à la retraite qui a besoin d’aide se voient verser 4% de plus. Mais pourtant ce sont les retraités avec les plus grosses retraites qui verront un réel intérêt à cette mesure. Ainsi, la différence entre égalité et équité est ici en cause. Il aurait semblé mieux valu d’accorder plus d’aide aux plus petites retraites qu’aux plus grosses.