Impôt sur le revenu : ces 5 astuces incroyables pour économiser plus de 1 000 € par an !

Payer ses impôts ou déclarer ses revenus n’est pas une partie de plaisir, mais c’est aussi une occasion de réclamer des avantages fiscaux.

Source : iStock

La période de déclaration de revenus n’est pas la plus enthousiasmante de l’année. Cela vous réjouira peut-être d’apprendre que c’est à ce moment qu’il va falloir réclamer les avantages fiscaux. Il existe d’ailleurs quelques astuces qui vous permettront peut-être de faire plus de 1000 euros d’économie sur les impôts. Pour cela, il faudra se souvenir de ces cinq niches fiscales et de les réclamer. Découvrez comment.

Déclaration de revenus : un exercice administratif stressant

Les déclarations des revenus ne sont pas et de loin une activité dont on se presse à faire. Si vous n’avez jamais été enthousiaste pour les déclarations d’impôts sur le revenu, sachez que vous n’êtes pas seul. Selon un sondage que OpinionWay a réalisé, près de 41 % des Français expriment un sentiment négatif à l’égard de la déclaration de revenus. Comme quoi, c’est le plus mauvais moment de l’année.

En effet, de nombreux facteurs peuvent en être la raison, dont la peur de faire une erreur. Le sondage révèle que la méconnaissance de la fiscalité est la principale difficulté des Français. Par conséquent, au moment où il faudra faire la déclaration, l’anxiété et l’angoisse font surface.

Cela touche particulièrement les jeunes adultes entre 25 et 34 ans. Près des 33 % de cette tranche d’âge déclarent même qu’ils souffrent d’angoisse à cause de la déclaration de revenus. Si la plupart considèrent cet exercice administratif comme une corvée, ces derniers risquent de rater d’obtenir des avantages fiscaux.

La méconnaissance de la fiscalité ne leur permet pas de connaître les niches fiscales qui pourraient les aider à obtenir des réductions d’impôts. Si d’autres trouvent le sujet un peu trop difficile, certains ne connaissent même pas ce qu’est une niche fiscale.

Peut-on corriger la déclaration de revenus ?

Depuis le 3 août jusqu’au 14 décembre 2022, les Français peuvent rectifier les erreurs qu’ils ont commises en remplissant leur déclaration de revenus. Pour cela, il faut aller vers le site internet que la Direction générale des finances publiques a mis en place. Ce système de correction en ligne vous permettra de corriger certaines informations qui ne sont peut-être plus à jour.

5 astuces pour réduire ses impôts

Sachez que vous pourrez réclamer les avantages fiscaux qui vous sont de droit. Selon nos confrères de MoneyVax, rapporté par Planet, ces niches fiscales pourront vous faire gagner jusqu’à 1 200 euros.

1. Faire des dons aux associations

Vous devriez savoir qu’en France, les dons aux associations vous permettent d’obtenir des réductions d’impôts. La réduction est de 75 % ou de 66 % du montant versé aux organisations caritatives ou différentes associations.

Pourtant, plusieurs ménages éligibles oublient de remplir les cases destinées pour les déclarations de dons. Ainsi, près de 40 millions de foyers fiscaux perdent près de 42 euros qu’ils pourraient économiser.

2. Les frais de collégiens, lycéens et étudiants

En moyenne, cette niche fiscale peut vous avantager près de 107 euros de réduction par enfant. Les foyers éligibles pourront économiser encore plus selon le nombre d’enfants à la charge des parents.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by CFDT COVEA NIORT (@cfdtcoveaniort)

Cela étant, certains parents oublient de le réclamer quand ils remplissent leur déclaration d’impôts sur le revenu. Au total, 4,35 millions d’enfants de l’enseignement secondaire et supérieur ne sont pas mentionnés dans les déclarations de revenus.

3. Les frais pour les résidents d’EHPAD

Si vous êtes un résident d’EHPAD, n’oubliez pas de réclamer votre avantage fiscal. En le faisant, vous pourrez obtenir une moyenne de 1 174 euros de réduction. Malheureusement, il y a près de 283 000 résidents d’EHPAD qui oublient de les réclamer. Pourtant, la somme qu’ils peuvent obtenir peut aller jusqu’à 2 500 euros par application du plafond.

4. Les cotisations syndicales

Selon Moneyvox, 2,7 millions de Français sont adhérents aux syndicats. Ces derniers peuvent réclamer un crédit d’impôt auprès du Fisc, mais 1,17 million d’entre eux n’en profitent pas. Si vous faites partie de ces salariés syndiqués, ne manquez pas de réclamer cet avantage annuel de 112 euros.

5. Les cotisations et les dons aux partis politiques

Il ne faut pas non plus oublier de mentionner les cotisations et les dons aux partis politiques. Ces derniers peuvent aussi vous permettre d’obtenir des réductions d’impôts.

Selon l’estimation de MoneyVox, un ménage peut gagner jusqu’à 236 euros de réduction d’impôts. Le site confirme que la plupart des militants politiques profitent de cet avantage fiscal. Toutefois, près de 26 000 militants politiques ne la réclament pas, et ce, par oubli.