Ces touristes commandent 6 crevettes et 4 boissons et reçoivent la facture très salée de 430 euros !

Ces touristes sont victimes de l’escroquerie d’un bar durant leurs vacances. Ils racontent leur mésaventure à la fin du repas.

Source : iStock

Certains établissements augmentent leurs prix lorsqu’ils reconnaissent des touristes. Mais quelques-uns osent dépasser les bornes en facturant des prix abusifs à leurs clients. Ce touriste vient de vivre cette mauvaise expérience lors de ses vacances sur une plage à Mykonos. Sa petite commande de boissons et de quelques collations lui aurait valu quelques centaines d’euros. The Sun Online aurait relaté que la pratique était courante pour l’enseigne. Zoom sur la situation.

De très mauvaises notes sur TripAdvisor

Jak Kypri est un touriste britannique qui voulait juste profiter d’un bon séjour sur l’île de Mykonos. Il repère un bar tranquille sur la plage de Plagis Gialos et décide d’y aller.

Le restaurant DK Oyster dans lequel il s’apprête à entrer, avait accumulé plusieurs revues à une étoile sur le site TripAdvisor. Plusieurs touristes commentent qu’il ne faut absolument pas y aller. Ces derniers auraient accusé le restaurant de leur octroyer des prix trop faramineux même pour un lieu touristique.

Source : SHUTTERSTOCK

Mais Jak ne s’est pas fié à cette réputation. Le touriste a tout de même voulu tenter l’expérience avec un ami. Les deux vacanciers sentent quelque chose d’anormal dès qu’ils entrent dans le restaurant. Jak aurait avoué que le lieu était pratiquement vide. Les deux touristes n’ont tout de même pas suivi leur intuition au même titre que les mauvaises notes sur TripAdvisor.

En effet, le touriste britannique pensait qu’il ne se ferait pas arnaquer puisqu’il pouvait parler grec.

« Je me suis dit que s’ils essayaient de m’arnaquer, je leur dirais d’aller se faire f*utre et de me donner le vrai prix, » a-t-il affirmé.

Jak et son ami prennent place. Mais le serveur ne leur donne pas la carte des menus. Ce dernier se contente juste de réciter ce qu’ils pouvaient offrir ce jour-là aux deux touristes.

Source : SHUTTERSTOCK

Une facture astronomique

Les touristes ont fait une commande très banale composée de deux bières, de deux tequilas et d’un plat. Ce dernier constitue d’ailleurs leur première déception avec sa composition de 6 crevettes uniquement.

À la fin du repas, les deux amis écarquillent les yeux devant leur addition de 360 euros, soit approximativement 426 euros. Pris au dépourvu, ils demandent enfin à voir la carte du restaurant. Jak affirme que le tarif du restaurant était bien au-dessus d’autres établissements de Mykonos. Malgré cela, après un petit calcul, le Britannique assure que la facture ne devait pas dépasser le montant exagéré que le serveur a indiqué.

Le staff est devenu agressif

Jak était outré. Les serveurs avaient le culot de leur arnaquer ouvertement. Il refuse donc de débourser la somme citée.

« J’ai dit au serveur, ‘non, je vous donne 65 euros au maximum’, et je l’ai claqué sur la table. »

Après son geste, le personnel a tout de suite voulu intimider les touristes. Un homme corpulent s’est levé et s’est approché de Jak comme pour chercher un affront.

« Ils étaient agressifs et ont commencé à se presser autour de moi lorsque j’ai remis en question les prix astronomiques et injustifiés », ajoute-t-il.

Un restaurant récidiviste

Pressentant que la situation allait mal tourner, Jak a prévenu qu’il allait appeler les forces de l’ordre. Sa réplique lui permet de sortir du restaurant sans qu’il n’y ait bagarre.

Le restaurant DK Oyster a déjà fait l’objet d’un audit mené par l’Agence régionale du tourisme des Cyclades. Selon Protothema, deux Américaines ont été elles aussi victimes de la même manœuvre que les deux touristes. On leur aurait demandé de payer 600 euros pour deux mojitos et quelques collations.

Une enquête est enclenchée à partir de ce cas. À son aboutissement, le restaurant est condamné à une amende de 30 000 euros.

La pratique abusive de l’établissement a rendu en colère plusieurs touristes. Les taxis préviennent même leurs clients qu’il ne faut surtout pas y aller, s’ils séjournent à Plagis Gialos.

Le bar en bord de mer aurait toujours défendu ses tarifs élevés. Plusieurs vacanciers victimes auraient décrit un mode opératoire semblable. L’histoire commence par la fameuse récitation du menu à l’oral. La commande arrive sans rien d’extraordinaire. Elle est suivie d’une addition démesurée et présentée par des serveurs agressifs forçant les gens à payer par intimidation.

Source : SHUTTERSTOCK

Des touristes de passage auraient même créé un site internet pour partager leur mauvaise expérience. Ils ont baptisé le site DKOysterScam.com pour avertir tout le monde.