Ces 35 applications qui cachent un malware, elles peuvent vous dépouiller, attention !

Une trentaine d’applications téléphoniques cachent une présence de malware. Elles ont réussi à intégrer de nombreuses publicités pour piéger les utilisateurs…

Source : iStock

Les applications parviennent à se cacher de la vue de leurs victimes. Les chercheurs en matière de sécurité informatique de Bitdefender ont décelé une traînée de logiciels malveillants, appelés des malwares, sur le Play Store. Grâce à un nouvel algorithme de détection, ils ont réussi à recenser 35 applications Android dissimulant des malwares sur le Google Store. On vous dit tout sur ces applications.

Il semblerait que les escrocs à l’origine de l’opération ont su contourner les mesures de protection de la société. Une fois mises en ligne dans le catalogue du Play Store, les applications ont même fait l’objet de mises à jour régulières. Ces extensions contenaient des éléments destinés à masquer la trace des applications sur un téléphone. Selon les tests réalisés par l’entreprise antivirus AV-TEST, Play Protect, le système qui vérifie la sécurité des applications avant que celles-ci ne soient téléchargées depuis le Play Store, fait preuve d’un manque de fiabilité. Voilà pourquoi il arrive fréquemment de trouver des applis douteuses. Au début du mois d’août, Trend Micro a repéré 17 applications Android malicieuses.

Des applications Android malveillantes se cachent de leurs victimes

Une fois que ces applications se trouvent sur le smartphone de l’utilisateur, elles commencent à faire apparaître des publicités indésirables. Ces publicités s’affichent toutes les fois que l’utilisateur visite un site Web, écrit un SMS ou encore se sert d’une autre application. De cette manière, les criminels parviennent à générer d’importants revenus provenant de la publicité. De nombreuses applications malveillantes ont vocation de diffuser des publicités sur les smartphones des utilisateurs. Cette technique de monétisation très largement employée dégrade l’expérience utilisateur en ralentissant l’interface Android. L’affichage de publicités risque également d’endommager les composants du téléphone, qui peut surchauffer.

Selon Bitdefender, les applications peuvent en principe déployer d’autres malwares sur les smartphones Android. Il se peut qu’une future mise à jour vienne ajouter d’autres fonctionnalités aux applications. Pour éviter d’être désinstallées par les victimes, les applications malveillantes modifient rapidement leur nom. Les applications vont se renommer « Settings ». L’icône qui image l’application évoluera également dans cette même optique. Enfin, elles n’apparaîtront pas dans la liste des applis récemment ouvertes. « Lorsqu’un utilisateur regarde des applications récentes ouvertes sur l’appareil, l’application publicitaire n’est pas présente », précise Bitdefender. Il devient donc impossible pour un utilisateur ordinaire de pouvoir mettre à nouveau la main dessus. Là encore, cette astuce se retrouve utilisée par de nombreux malwares. C’est le cas de xHelper, qui va jusqu’à supprimer l’icône de l’écran d’accueil.

Le malware dangereux Brata : de retour sur Android

Plusieurs des applications repérées par Bitdefender ont fait l’objet de plus de 100 000 téléchargements. Les titres les moins populaires ont eu à leur actif plus de 10 000 installations. Les chercheurs considèrent que plus de deux millions de smartphones ont alors été infectés lors de ces téléchargements. Voici la liste des applications touchées à éviter à tout prix

Walls light – Wallpapers Pack, Big Emoji – Keyboard, Grad Wallpapers – 3D Backdrops, Engine Wallpapers – Live & 3D et Stock Wallpapers – 4K & HD. Ainsi que EffectMania – Photo Editor, Art Filter – Deep Photoeffect, Fast Emoji Keyboard, Create Sticker for Whatsapp et Math Solver – Camera Helper. De plus, Photopix Effects – Art Filter, Led Theme – Colorful, Keyboard, Keyboard – Fun Emoji, Sticker, Smart Wifi, My GPS Location, Image Warp Camera, Art Girls Wallpaper HD et Cat Simulator restent dangereux. Ceci ne représente que 18 des 35 applications contenants des malwares. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Bitdefender (@bitdefender)

Il y a également Smart QR Creator, Colorize Old Photo, GPS Location Finder, Girls Art Wallpaper, Smart QR Scanner et GPS Location Maps. Mais aussi Volume Control, Secret Horoscope, Smart GPS Location, Animated Sticker Master, Personality Charging Show, Sleep Sounds et QR Creator. Et enfin, d’autres applis dangereuses et pouvant contenir des malwares sont Media Volume Slider, Secret Astrology, Colorize Photos et Phi 4K Wallpaper – Anime HD. Voilà les 35 applications à éviter à tout prix

Comment identifier les applications malveillantes?

Au moment de la rédaction de cet article, Google n’a pas encore supprimé les différentes applications du Play Store. Si vous avez installé l’une des applis ci-dessus, nous vous conseillons de la supprimer de toute urgence. Vérifiez aussi que votre téléphone ne possède pas deux versions de Paramètres par exemple.

Pour éviter de se laisser prendre au piège des arnaqueurs, Bitdefender recommande de faire attention lors du téléchargement d’une application, même sur le Play Store. Tout d’abord, évitez d’installer une application Android qui a beaucoup de téléchargements mais peu d’avis. Tel se présente le cas de GPS Location Maps, qui compte 100 000 téléchargements mais aucun avis. Cette anomalie mérite de vous alerter. 

Dans certains cas, les avis négatifs ou les recommandations d’utilisateurs permettent également d’identifier une arnaque. Évitez les applications qui exigent de nombreuses autorisations, notamment l’accès à des fonctions sans rapport avec leur objectif premier. Par exemple, il n’y a aucune raison pour qu’un agenda portable ait besoin d’accéder à vos photos ou à votre micro. Enfin, nous vous invitons à supprimer de manière systématique les logiciels que vous ne souhaitez pas utiliser.