Rappel produit : ce gel lavant pour bébé contient une bactérie dangereuse, faites attention !

Une bactérie potentiellement dangereuse a été trouvée dans un gel lavant pour bééb des Laboratoires de Biarritz.

Source : iStock

Quand il s’agit de la santé des bébés, les parents font attention à ce qu’ils achètent. De la même manière qu’ils ne donnent pas n’importe quoi à manger à leurs enfants, ils choisissent également des produits fiables pour les soins de leur enfant. Mais parfois, même dans des produits de grandes marques, des bactéries trouvent leur place. C’est exactement ce qu’il se passe avec ce gel lavant de la marque Les Laboratoires de Biarritz.

Le gel lavant est rappelé du fait de la présence de la bactérie

Si vous avez récemment acheté des produits des Laboratoire de Biarritz, regardez bien si vous n’avez pas de gel lavant pour bébé. Ce dernier fait actuellement l’objet d’un rappel. Tout simplement car son utilisation peut présenter des risques pour les nourrissons, mais également pour les adultes qui leur donnent le bain. On peut retrouver dans ce gel une bactérie appelée Pseudomonas aeruginosa.

Cette bactérie est également connue sous le nom de bacille pyocyanique. Elle représente un danger pour les personnes qui ont un système immunitaire affaibli, ce qui est le cas des enfants en bas âge et des nourrissons. Elle est à l’origine d’infections aigües ou chroniques, qui peuvent entraîner la mort. La bactérie est, en outre, de plus en plus résistante aux antibiotiques.

Elle est potentiellement présente dans le produit suivant : Gel lavant surgras Corps & Cheveux de la gamme Soins bébé des Laboratoires de Biarritz, vendu dans les pharmacies, parapharmacies et magasins bio entre le 10/12/2021 et le 03/03/2022. Il est conseillé de détruire le produit ou de le ramener en magasin pour être remboursé. Mais de ne surtout pas l’utiliser.

Les scandales des bactéries se poursuivent

Ce sont généralement des produits alimentaires qui sont concernés par les campagnes de rappel. Mais avec ce produit de soin, on remarque que les bactéries potentiellement dangereuses pour la santé peuvent être présentes ailleurs… La bactérie bacille pyocyanique est une nouvelle dont les Français risquent de se rappeler. Pour le moment, il en existe déjà un certain nombre qu’ils connaissent. À commencer par la salmonelle. 

La salmonelle est une bactérie qui provoque la salmonellose. Il s’agit d’une infection qui peut être grave et qui s’exprime comme une maladie intestinale pour l’homme. Les symptômes les plus courants de la salmonellose sont les suivants : diarrhée (avec parfois du sang dans les selles), crampes abdominales, nausées, vomissements, fièvre, frissons et maux de tête. Les symptômes durent généralement entre trois et sept jours et apparaissent rapidement après la consommation d’un aliment contaminé par la salmonelle (trois jours au maximum après).

Pour la majorité des personnes touchées, un simple traitement est efficace. Elles se soignent comme elles le feraient si elles étaient touchées par la grippe ou la gastro. Elles doivent boire beaucoup d’eau, faire tomber la fièvre en prenant un Doliprane. Le repos est évidemment indiqué pour aller mieux au plus vite. En quelques jours, les symptômes finissent par disparaître d’eux-mêmes. Mais dans certains cas, une hospitalisation est nécessaire. Il faut parfois utiliser des antibiotiques pour se débarrasser de la bactérie. Surtout quand on sait que dans certains cas graves, la salmonellose peut provoquer une infection du sang, et parfois même de l’arthrite ou une méningite.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @pics.fromthelab

Des rappels de produits de plus en plus courants

Est-il encore possible de faire ses courses, d’acheter des produits alimentaires ou de soin en ayant parfaitement confiance ? Difficile de répondre à cette question par l’affirmative. En effet, il ne se passe pas une semaine sans que les distributeurs rappellent des produits pour les dangers qu’ils représentent. Faire des vérifications avant la mise en rayon est-il impossible ? Ou peut-être faut-il changer les processus de créations des produits.

Aujourd’hui, la triste réalité est la suivante : on peut mourir en mangeant une simple pizza surgelée. On fait évidemment référence au scandale Buitoni, puisque certains enfants sont morts et d’autres ont de graves séquelles physiques après avoir mangé des pizzas produites dans de déplorables conditions.

On ne peut finalement que conseiller une seule chose aux consommateurs. Vérifiez chaque semaine si les produits qu’ils ont achetés ne sont pas rappelés par les enseignes pour les risques sur la santé qu’ils sont susceptibles de représenter.