Ces 5 phases par lesquelles le cerveau passe avant de mourir

Comme il y a plusieurs phases pour un deuil, sachez qu'il y a aussi des étapes par lesquelles le cerveau passe avant de mourir !

Source : iStock

La perte d’un être cher est une étape très douloureuse à laquelle tout le monde a dû passer un jour. Si le deuil se fait en plusieurs étapes, sachez aussi que le cerveau passe par 5 phases avant de mourir.

Un processus qui se fait en plusieurs étapes

Cela fait des années et des années que la mort est un sujet qui passionne de nombreux scientifiques. Et pour cause, ces derniers tentent d’en savoir plus sur le processus par lequel passe le corps entier, comme le cerveau par exemple.

Si le cœur peut encore battre, plusieurs personnes sont en mort cérébrale. Cela signifie que toutes les fonctions cérébrales sont arrêtées. Alors que les fonctions cardiaques se maintiennent.

Dans ce cas-là, le patient est tout de même déclaré mort. Les scientifiques ont d’ailleurs souhaité en savoir plus au sujet du procédé qui se met en place dans le cerveau lorsque les cellules de ce dernier meurent.

Dans un 1er temps, sachez que c’est l’apport en oxygène qui est immédiatement interrompu. À cause de cette action, le cerveau n’arrive plus à fonctionner correctement. Les neurones qui font la liaison entre les zones cérébrales s’arrêtent.

Après 10 secondes sans oxygène, le corps se lance alors dans un mécanisme de protection. Ce dernier entraîne alors l’évanouissement. C’est un incroyable dispositif qui permet aux autres parties du corps de ne pas à être endommagés.

Ainsi, elles peuvent continuer à recevoir suffisamment d’oxygène. En revanche, si ce manque d’O2 persiste, les conséquences peut s’avérer terrible. En effet, la personne peut tomber dans le coma. Ou même mourir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Efficient Moov’ (@efficientmoov)

Le cerveau s’affaiblit au fur et à mesure

Par la suite, le cerveau passe dans une phase 2 appelée le syndrome d’enfermement. À ce stade, la personne n’est plus inconsciente. Mais malheureusement, plusieurs parties de son cerveau sont endommagés.

À cause des lésions, les autres parties du corps ne fonctionnent plus comme il faut. La personne est consciente de son environnement. Mais malheureusement, elle ne peut plus interagir avec celui-ci.

La partie du cerveau responsable des mouvements musculaires ne fonctionnent plus comme avant. Parfois, les personnes victimes de ce souci peut juste bouger les paupières ou encore les orteils.

Pour la phase 3, le cerveau passe dans le syndrome de l’enfermement. Les personnes peuvent respirer. Et avaler en totale autonomie. En revanche, les scientifiques ne savent pas si elles ont conscience de leur environnement.

Et pour cause, le corps ne peut pas bouger ou parler mais peut réagir à certains stimuli musculaires. Pour la phase 4, les choses se dégradent encore. Les personnes sont dans un état comateux.

Seuls les appareils de ventilation peuvent le maintenir en vie. Cet état peut d’ailleurs durer plusieurs années sans changement.

Les scientifiques tentent de venir à bout de la phase 5.

Pour finir, il y a la phase 5. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les scientifiques n’arrivent pas à se mettre d’accord sur cette étape. Nos confrères de L’Astucerie ont donné plus d’informations sur cette phase-là.

Avant d’ajouter : « Pour de nombreux médecins, la mort cérébrale d’une personne survient lorsque le cerveau ne présente plus aucune activité. Et qu’il y a une mort cellulaire à grande échelle ».

« Alors que le cœur du patient bat encore, les cellules du cerveau meurent. Car elles n’ont plus aucune fonction. Souvent, les médecins constatent que l’activité cérébrale de leurs patients augmente encore rapidement avant de s’éteindre complètement ».

La médecine permet de venir à bout de toutes les phases mais la dernière leur échappe totalement. Les scientifiques travaillent donc d’arrache-pied pour permettre aux patients de guérir de cette dernière étape.