Allocations, primes… découvrez toutes les aides auxquelles vous avez droit à la rentrée !

Alors que la rentrée 2022 connaîtra une forte inflation, certaines allocations se voient revalorisées... Voici quelques-unes des aides auxquelles vous pourrez prétendre…

Source : iStock

La rentrée risque de se révéler compliquée pour de nombreux Français. L’inflation ne cesse d’augmenter, le prix de l’essence se maintient à un niveau très élevé, et la rentrée scolaire entraîne des frais additionnelsLe pouvoir d’achat risque de continuer à se détériorer. Pour vous aider à vous en sortir, des aides et des allocations existent. Sans revenir sur les classiques bourses étudiantes ou allocations familiales, nous vous présentons quelques aides récemment créées ou revalorisées. Des aides auxquelles vous pourrez sans doute prétendre et dont vous pourrez bénéficier dès la rentrée.

La prime exceptionnelle de rentrée scolaire

Pour qui ?

La prime exceptionnelle de rentrée scolaire constitue un nouveau dispositif voté par le Parlement le 4 août dernier. Et ce, afin de soutenir et de favoriser le pouvoir d’achat. Cette prime concerne les bénéficiaires de minima sociaux, les bénéficiaires d’aides personnalisées au logement, les bénéficiaires de la prime d’activité et les étudiants boursiers. Ces aides concernent au total 10,8 millions de foyers.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Easy Gestion de Patrimoine (@easy_gp)

Quel est son montant ?

Cette prime de rentrée scolaire se chiffre à 100 € par foyer et à 50 € supplémentaires par enfant. Le montant de cette prime pour les bénéficiaires de la prime d’activité reste encore inconnu.

Comment fonctionnera cette prime ?

Il n’y a aucune démarche à effectuer pour pouvoir en bénéficier. « Elle sera versée automatiquement aux allocataires des minima sociaux (notamment RSA, AAH, ASS et ASPA), des aides au logement et aux étudiants boursiers », a indiqué le ministère de l’Économie à Ouest-France. « Le versement sera fait par les différents organismes verseurs en fonction de l’aide touchée », a précisé Bercy. Quant à la date, le ministre de l’Économie avait mentionné « courant septembre ». Contactés par Ouest-France, les ministères de l’Économie et des Solidarités, dont dépendent les organismes qui versent les aides, n’ont pas spécifié de date.

L’allocation de rentrée scolaire

Pour qui ?

Cette aide gouvernementale vise à compenser l’augmentation des coûts associés à la rentrée scolaire. Plus de trois millions de familles se sentent concernées par cette allocation de rentrée scolaire versée chaque année. Pour en bénéficier, il faut avoir au moins un enfant âgé de 6 à 18 ans et scolarisé. Il existe également un plafond de revenus : 25 370 € pour un enfant, 31 225 € pour deux, 37 080 € pour trois et 42 935 € pour quatre enfants ou plus. À noter que cette allocation n’est pas versée lorsque l’enfant reçoit une éducation familiale.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Les frontaliers (@lesfrontaliers)

Quel est son montant ? 

En raison de l’inflation, l’allocation a été augmentée de 4 %. Ainsi, cette année, l’allocation atteint 392,05 € par enfant âgé de 6 à 10 ans, 413,69 € par enfant âgé de 11 à 14 ans et 428,02 € par enfant âgé de 15 à 18 ans. 

Comment fonctionnera cette allocation ?

Cette année, l’aide fait l’objet de deux versements. Une première partie de l’aide a déjà été distribuée le mardi 16 août 2022. Le reste, incluant la revalorisation décidée par le Parlement, tombera en début septembre. Si votre enfant a moins de 6 ans et est scolarisé en CP, vous devez envoyer à la CAF un certificat de scolarité. Si votre enfant a entre 16 et 18 ans, vous devez déclarer si votre enfant est encore étudiant ou apprenti. Et ce, pour pouvoir bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire.

Remise sur le carburant

Pour qui ?

Alors que le gouvernement désirait introduire une « allocation carburant pour les travailleurs » destinée aux plus pauvres, il a dû renoncer à ses plans en raison de l’absence de majorité absolue à l’Assemblée. Finalement, une remise sur le carburant va s’appliquer, comme c’est le cas actuellement. La remise, une réduction du prix du carburant, profite donc de la même manière à toutes les personnes qui viennent faire le plein de leur véhicule, qu’elles soient au RSA ou milliardaires.

Quel est son montant ?

La remise, votée par le Parlement début août, passera à 30 centimes par litre en septembre et octobre, avant de retomber à 10 centimes en novembre et décembre.

Comment fonctionnera-t-elle ?

À partir du 1er septembre, la remise de 30 centimes par litre se fera directement au moment du paiement. Il n’y a donc aucune démarche à faire puisque la remise totale se déduit du prix. L’État remboursera ensuite les fournisseurs.

La nouvelle prime Macron

Pour qui ?

« Cette prime d’entreprise reste facultative et à la discrétion de l’employeur », explique le gouvernement. Elle doit inciter les employeurs à verser un montant annuel complémentaire à leurs employés.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by David Achache (@adr.expertise)

Quel est son montant ?

Le montant de cette nouvelle prime dépend de l’employeur. Elle bénéficie d’une exonération de cotisations sociales si elle ne dépasse pas 3 000 €, voire 6 000 € sous certaines conditions. Pour les salariés percevant jusqu’à trois fois le SMIC, la prime bénéficie également d’une exonération d’impôt sur le revenu.

Comment fonctionnera cette prime ?

La prime permet un versement rétroactif à partir du 1er juillet. Les modalités dépendent alors encore de l’employeur. Elle bénéficie d’un choix de versement, en une ou plusieurs fois. Toutefois, elle ne peut pas tomber plus d’une fois par trimestre.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by @letstalkaboutfinance

Aide à l’achat d’un vélo

Pour qui ?

Depuis le 15 août et jusqu’au 31 décembre 2022, l’aide nationale pour l’achat d’un vélo vient juste de passer à la vitesse supérieure suite à un décret publié deux jours plus tôt. Cette aide se voit donc désormais « attribuée à toute personne physique majeure justifiant d’un domicile en France, dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur ou égal à 13 489 €, ou à toute personne handicapée », selon le code de l’énergie. 

Quel est son montant ?

Cette prime peut désormais s’élever jusqu’à 400 €. « Le montant du bonus est également augmenté jusqu’à 2 000 € pour l’acquisition d’un vélo cargo, d’un vélo pliant, d’un vélo adapté aux personnes en situation de handicap – à assistance électrique ou non -, ou d’une remorque électrique pour vélo », précise aussi le gouvernement.

De nombreuses autres aides et allocations

En plus de ces allocations, il existe de nombreux autres dispositifs. Pour rappel, vous pouvez cliquer sur le site gouvernemental pour évaluer vos droits à près de 60 aides. Si vous avez moins de 30 ans, vous pouvez aussi accéder au site spécialement conçu pour vous, qui synthétise toutes les aides auxquelles vous avez droit après vous avoir interrogé sur quelques questions.