Retraite : la revalorisation sera rétroactive pour le mois de juillet ? On vous explique

La revalorisation des pensions de retraite sera versée le 9 septembre. Si elle est décalée au mois d'août, qu’en est-il du mois de juillet ?

Source : iStock

Avec l’inflation qui fait rage, les Français ont du mal à gérer leur portefeuille. Alors le gouvernement a apporté son aide en mettant en œuvre des revalorisations en masse de différentes allocations sociales. Parmi les aides revalorisées, les pensions de retraite.

Cette revalorisation des retraites était censée avoir lieu en juillet. Mais finalement, elle est décalée en septembre avec le versement de la retraite du mois d’août. D’où la question, sera-t-elle rétroactive ?

Les prix vont augmenter encore d’ici à la fin de l’année

Les Français font face à une hausse des prix difficile à gérer. Cette inflation, à en croire les données de l’INSEE, a atteint les 6,1 % en mois de juillet. Il ne s’agit encore que des données provisoires.

Cet institut avait déjà prévu cette hausse qui pourrait encore augmenter d’ici à la fin de l’année. En effet, cette hausse est passée de 5,8 % sur un an en juin et en septembre, elle sera de 7 %. À partir de là, elle se stabilisera et s’étalera entre 6,5 % et 7 %. D’ailleurs, le ministre de l’Économie a affirmé au micro de RTL cette hausse.

Selon le ministre, cette hausse devrait continuer jusqu’à la fin de l’année. Cependant, il a « bon espoir » que d’ici début 2023, l’inflation va refluer. En attendant, le gouvernement a initié des revalorisations d’aides parmi lesquelles les pensions de retraite qui suscitent des questions.

La revalorisation de retraite décalée le 9 septembre

Plusieurs allocations familiales font l’objet d’une revalorisation de 4 %. C’est l’une des mesures que le gouvernement a prises pour soutenir les foyers français. Et les pensions de retraite font également l’objet de cette revalorisation de 4 %.

Cette dernière aurait dû prendre effet ce 9 août, lors du paiement de la pension du mois de juillet. Cependant, elle est finalement décalée au 9 septembre, lors du versement de la pension de ce mois.

Cela étant, une question se pose : qu’en est-il de la revalorisation de la pension du mois de juillet ? La caisse d’assurance vieillesse (Cnav) répond à cette question. La Cnav assure que le montant de la revalorisation de la pension du mois de juillet prendra effet en septembre.

Elle ne sera donc pas perdue et sera versée rétroactivement avec le paiement du 9 septembre. À noter que cette hausse concerne les pensions de retraite et d’invalidité de base.

Pensions de base et montant

Pour rappel, cette retraite a déjà connu une hausse de 1 % en janvier. Cumulée au 4 % prévus initialement en juillet, cela représenterait 60 euros pour une pension de 1200 euros. C’est Élisabeth Borne qui a donné ce chiffre lors d’une interview le 7 juin dernier.

Toutefois, il faut se rappeler que cette hausse ne concerne que les pensions de retraite de base. Les complémentaires sont donc exclues. En France, la moyenne de retraite de base est de 704 euros.

Si ce chiffre est pris en compte, le gain de 4 % représenterait alors une hausse de 28 euros mensuels. Cela dit, pour une retraite de 1200 euros, la hausse atteindrait 45 euros par mois.

Retraite
Source : Pixabay

Des syndicats de retraite non satisfaits

Cette augmentation de 4 % fait suite à l’inflation qui sévit en France depuis des mois. C’est donc une décision prise pour soulager la perte de pouvoir d’achat des Français. Ce qui est une décision sensible comparée à la politique des gouvernements de ces 10 dernières années. En effet, les pensions de retraite des 10 dernières n’étaient plus indexées sur l’inflation.

Selon le conseil d’orientation des retraites, cela a entraîné une perte de pouvoir d’achat de plus de 10 %. Pourtant, plusieurs syndicats de retraite pourraient ne pas être satisfaits de cette hausse de 4 %. En effet, c’est une augmentation de 4,5 % que réclamaient ces syndicats. Et ce, avec un effet rétroactif allant jusqu’au mois de janvier.

Et les retraites complémentaires ?

On sait donc tout en ce qui concerne l’augmentation des pensions de retraite de base. Concernant les retraites complémentaires, Bruno Le Maire clarifie les choses.

Il a fait savoir que « c’est aux partenaires sociaux de revaloriser les retraites complémentaires ». À en croire certaines sources, on en saura plus à ce propos au mois d’octobre. En effet, les partenaires sociaux se réuniront le 6 octobre pour discuter de la hausse des retraites complémentaires.