Logiciel malveillant : ce malware s’en prend à vos données, soyez très prudents !

Il existe de plus en plus de risques sur votre téléphone pour vous faire pirater comme sur un ordinateur.

Source : iStock

Une famille de logiciels malware semble de retour. Il s’agit des SOVA. Ceux-ci ont pour but de dérober certaines de vos données. Bien sûr, les plus visées sont les données bancaires. Avec cela, ils peuvent ainsi aisément vider vos comptes bancaires. Les appareils les plus visés sont exclusivement les Android. On vous explique tout ici. 

Le logiciel malware

Les logiciels malware sont des logiciels malveillants. Ils s’installent sur des appareils sans que le propriétaire le sache. En général ils se téléchargent en même temps qu’une autre application, comme un cheval de Trois. 

Le logiciel malware SOVA ne cesse d’évoluer et de se multiplier un peu partout dans l’environnement cyber. C’est seulement en septembre dernier que SOVA a semblé annoncée. Mais depuis cela, de nombreuses autres versions ont été éditées. Parmi elles, la version 4 ainsi que la version 5 que l’on a pu découvrir cet été. 

Il s’agit en réalité d’un logiciel malware qui est dans des applications Android. On peut les trouver dans des applis très banales comme YouTube AdBlocker ou même Adobe Flashplayer. Mais en réalité ces applications mentent, leur but n’est pas celui annoncé. Le logiciel une fois installé va venir voler toutes les données de l’appareil

Si dans la première version de SOVA le logiciel malware ne pouvait que voler des données comme identifiants, des cookies ou même lire et envoyer des SMS, depuis cela a bien changé. En effet, il était en réalité assez limité dans ses actions, mais les versions futures ont elles mis l’accent sur l’efficacité du vol de données. 

SOVA 4 et 5 

Bien sûr, SOVA est un logiciel malware qui a évolué assez vite. Sa quatrième version permettait déjà de pouvoir entrer dans plus de 200 applications bancaires. Et même d’échange de crypto-monnaies. Mais désormais, grâce à SOVA, le contrôle partiel peut rester pris à distance. De cette façon, le hacker peut faire des captures d’écrans, supprimer des applications, copier et coller des éléments et bien d’autres choses encore. 

Pour la version finale de SOVA, le logiciel malware permet aussi des extensions comme Honor, OPPO, XIaomi, Samsung, Vivo. Il peut ainsi s’adapter à de nombreux types de smartphone. Aussi, le vol de cookies se perfectionne aussi. Il est désormais possible de voler les cookies de grosses applications comme Gmail, Google Pay et Google Password Manager

Pour ce qui est de la dernière version de ce logiciel malware, la version 5 de SOVA, elle a semblé découverte il y a peu. En effet, on a pu remarquer que dans celle-ci il y a avait un logiciel de ransomware. C’est-à-dire un logiciel qui va venir prendre en otage vos données. Après quoi il demande une rançon pour que vous puissiez récupérer ces données pourtant vôtre, mais volées. Pour le moment, la version 5 de ce logiciel malware n’est pas encore très commune. On ne la retrouve pas encore partout et ce n’est pas plus mal. Mais pour autant elle semble déjà très bien fonctionner et se débrouille très bien pour affecter et modifier les appareils qui en sont victimes.