Compteur Linky : ces gros risques que vous prenez lorsque vous refusez de l’installer !

Le gouvernement souhaite que tous les foyers soient équipés de compteurs Linky, mais que risquez-vous si vous le refusez ?

Source : iStock

Le compteur Linky est bien connu depuis plusieurs années. En effet, le gouvernement souhaite que plus de foyers en soient équipés. Pour de nombreuses raisons, ces compteurs sont bien mieux que les anciens. En effet, ils émettent moins d’ondes dangereuses pour les utilisateurs. Ils permettent aussi un suivi de consommation en temps réel, et vous préviennent même à l’aide d’un signal visuel quand vous consommez davantage. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Orgeco38 (@orgeco38)

Ainsi, ces compteurs Linky sont bien plus vert que les anciens et permettent un relevé exact à distance. Ils ont donc de bien nombreux points positifs et le gouvernement souhaitant aller vers une France plus verte, voudrait qu’ils soient partout. Mais y a-t-il des risques à les refuser ? On vous explique tout ici. 

Refus de compteur Linky

Si de nombreuses voix s’élèvent en faveur de ces boîtiers, il y en a tout de même qui tiennent l’opposition. En effet, de nombreuses personnes ne souhaitent pas être obligées de devoir adopter ce compteur Linky. Mais pourtant, ils deviennent obligatoires dans certains cas. Ainsi, refuser qu’on l’installe revient à déroger au caractère obligatoire de son installation. 

En revanche, bien que le compteur Linky reste recommandé, personne ne peut vous forcer à l’installer. Ils dépendent du groupe énergétique Enedis, ainsi, si vous ne souhaitez pas adopter ce projet, vous êtes dans votre droit. Mais dans ce cas, il vous faudra alors rédiger une lettre de refus expliquant votre motif. En effet, les compteurs ont pour but une transition énergétique en changeant tous les vieux compteurs qui consomment et sont moins fiables. 

En effet, vous allez probablement recevoir un courrier qui vous préviendra de la rénovation. Ainsi, à ce moment vous pourrez adresser votre lettre de refus pour le compteur Linky. La lettre d’Enedis rappelle en revanche, le caractère obligatoire selon le code de l’énergie de l’installation du compteur. Vous êtes dans votre droit d’interdire l’accès à l’installateur, vous êtes chez vous. Mais vous ferez face à une personne dont le travail sera d’insister fermement et qui vous rappellera qu’il est obligatoire. Il ne sera pas possible de l’empêcher de venir voir le compteur, puisqu’il appartient à la collectivité et non à vous

Les risques du refus

Les deux principaux risques pour le refus de l’installation du compteur Linky semblent des coûts plus élevés, voire des coupures de courant. Encore jamais, nous n’avons pu constater que des coupures de courant avaient eu lieu car une personne a refusé un compteur Linky. En revanche, la rumeur circule qu’Enedis pourrait y recourir. En revanche, les coûts plus élevés sont en réalité normaux. Il s’agit de coûts plus élevés que si vous aviez le compteur Linky. Et pour cause, comme dit précédemment ce dernier est plus économique que les anciens. Ainsi, sans nul doute qu’un ancien compteur vous fera payer plus qu’un nouveau. Mais il ne faut pas interpréter qu’Enedis vous fera payer plus cher

En plus du prix normal de consommation que le compteur Linky permet d’abaisser, il faut tenir compte de l’entretien. En effet, Linky permet d’avoir la main sur les relevés à distance. Mais les anciens, eux, nécessitent qu’un technicien passe faire ce relevé. Bien sûr cela est payant. Donc il y a plus de frais à avoir un ancien compteur que les Linky