Allocation de rentrée scolaire : voici quand sera versée la deuxième partie !

Cela fait plusieurs semaines que les Français attendent avec impatience le versement de la 2ème partie de l'allocation de rentrée scolaire !

Source : iStock

C’est une aide qui est toujours très attendue chaque année par les Français. Il s’agit de l’allocation de rentrée scolaire. Cette dernière permet à certains foyers de faire des achats pour septembre qui sont indispensables.

L’aide versée cette semaine

Comme tous les ans, les familles les plus modestes vont pouvoir bénéficier d’une aide de l’État. L’allocation de rentrée scolaire (ARS) est très attendue. Et pour cause, elle permet l’achat des fournitures ou encore des vêtements pour septembre.

Certains foyers attendent d’ailleurs l’allocation de rentrée scolaire avec impatience pour pouvoir acheter les produits indispensables de septembre. Les habitants de Mayotte et de La Réunion ont déjà eu droit à un premier versement.

En effet, le 2 août dernier, certaines familles ont déjà eu droit à cette aide. Et c’est pour une bonne raison. La rentrée se fait plus tôt qu’en France métropolitaine. Le reste des Français ont aussi pu recevoir le versement.

Ce mercredi 16 août, plusieurs familles ont eu la chance de recevoir cette aide très attendue pour la rentrée scolaire. Sachez d’ailleurs que les familles ayant au moins un enfant à charge, âgé entre 6 et 18 ans ont pu toucher cette aide.

En revanche, il y a plusieurs conditions à respecter. Il ne faut pas dépasser un plafond de ressources déterminé en fonction du nombre d’enfants à charge. Il faudra aussi attendre septembre pour toucher la revalorisation. Cette dernière s’élèvera à 4%.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BAAC to School (@baactoschool)

L’allocation de rentrée scolaire très utile pour les fournitures

Grâce à l’allocation de rentrée scolaire, les familles vont désormais pouvoir faire leurs fournitures scolaires. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il faut se dépêcher. Et pour cause, les prix vont bientôt augmenter.

C’est en tout cas ce qu’a récemment confié Yann Lagrue. Dans une interview accordée, le responsable achats chez Bureau Vallée, a révélé que les fournitures allaient connaitre une hausse des prix.

Et pour cause, lorsque les stocks vont s’écouler, les prix vont clairement flamber. Yann Lagrue a révélé : « Par exemple, vous avez un cahier qui, après la rentrée 2022 des classes a priori, va prendre entre 10 et 20 % d’inflation ».

Avant d’expliquer : « Parce que la matière première a augmenté« . Mais ce n’est pas tout. Franceinfo a aussi alerté sur la hausse des prix. Cette dernière ne devrait d’ailleurs plus tarder.

« A la mi-septembre, le prix des fournitures scolaires pour la rentrée 2022 pourrait augmenter de 20 % minimum selon une association de parents d’élèves ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cécile Muschotti (@cecile_muschotti)

Une revalorisation prévue en septembre

Grâce au versement de l’allocation de rentrée scolaire et la revalorisation de 4% en septembre, certains Français vont pouvoir booster leur pouvoir d’achat. Et pour cause, ils vont pouvoir compter sur cette aide pour faire les achats de la rentrée.

En revanche, cette aide ne fait pas réellement l’unanimité. Et pour cause, certains pensent que les familles vont l’utiliser pour un achat qui n’a rien à voir avec l’achat des fournitures ou encore des vêtements pour septembre prochain.

Pour mettre un terme à ces dires, la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) a décidé de mener une étude. En effet, elle a interrogé 2 000 bénéficiaires. Ces derniers ont alors révélé ce qu’ils allaient faire de cette aide.

95 % ont assuré qu’ils allaient utiliser l’allocation de rentrée scolaire pour acheter les fournitures. Tandis que 89 % ont répondu que l’aide servirait à acheter de nouveaux vêtements. Et 42 % envisagent de l’utiliser pour les autres dépenses.

Comme par exemple : l’assurance, la cantine ou encore le transport. Reste à savoir si cette étude réussira à convaincre les plus réticents. Affaire à suivre !