Chèque alimentaire : date, montant, bénéficiaires… un décret va préciser les modalités !

Les chèques alimentaires sont destinés aux personnes qui en ont le plus besoin.

Source : Capture TF1

Un dispositif de chèque alimentaire a été voté en août. Plus précisément le 4 août, ce dispositif a semblé accepté. Mais pour le mettre en place il faut qu’il y ait un décret. Et pour celui-ci nous ne savons pas encore de date. Le gouvernement promet qu’en septembre une aide alimentaire exceptionnelle prendra place si le chèque alimentaire n’a pas encore eu le décret. On vous explique tout ici. 

Chèque alimentaire, pour qui ? 

Cette aide reste destinée aux ménages qui ont des revenus très modestes. Le but de ce chèque alimentaire est de permettre aux familles de consommer des produits de qualité et locaux malgré l’inflation. Si l’aide exceptionnelle est, comme son nom l’indique exceptionnel, le chèque alimentaire, lui, est pérenne. 

Cette première aide en attendant le chèque alimentaire reste destiné à près de 9 millions de foyers. Ceux qui touchent les prestations sociales comme RSA, AAH, SPA, primé d’activité et les APL

Le versement

Le chèque alimentaire n’a pas encore complètement fini d’avoir ses modalités. Ainsi, pour le moment, aucune date ne semble connue. Mais sa mise en place devrait s’effectuer en 2023. Pour l’aide alimentaire, elle est projetée en septembre, mais également, aucune date n’a encore été fixée. Pourtant, elle a bien semblé validée elle aussi le 4 août

Le montant

Pour ce qui concerne le montant de ce chèque, cela ne semble pas défini totalement. En revanche pour l’aide alimentaire le montant est sûr. Il s’agit d’accorder 100 euros par famille en ajoutant 50 euros par enfant à charge

La provenance

Si l’on peut se demander de qui viendra cette aide entre la CAF ou la CCAS, pour le moment, rien n’est sûr. Mais Bruno Le Maire a lui évoqué la possibilité que ce soit la CCAS qui s’en charge. En tout, cela pourrait être 5 millions de bénéficiaires. La CAF ne devrait pas distribuer ce genre de chèque alimentaire puisqu’elle n’a pas pour habitude de verser des aides à hauteur nationale. 

Le chèque alimentaire pour les plus jeunes et retraités ? 

Nous savons que pour être bénéficiaire de ce chèque alimentaire, il faut avoir droit à des prestations sociales. Parmi elle l’ASPA anciennement connu comme minimum vieillesse ou les APL. Ainsi, que ce soit étudiants ou retraités, s’ils bénéficient de ces prestations, ils auront droit à l’aide. 

Comment et où ?

Pour le chèque alimentaire, il n’a pas encore semblé décidé de la façon dont il restera distribué. Il semble envisagé de le faire part des versements bancaires, mais là encore, rien n’est sûr. Si les lieux où peuvent être utilisés les chèques ne sont pas encore certains, on sait que le but est d’acheter notamment des fruits et des légumes de qualité. “Sur un chèque alimentaire plus qualitatif pour accéder à des produits bio, frais et locaux”. 

Pour ce qui concerne l’aide exceptionnelle qui remplace le chèque alimentaire le temps de sa mise en place, nous savons qu’elle restera versée par virement bancaire. Et ceux directement sur le compte des bénéficiaires. Ainsi, la somme pourra être utilisée comme le souhaite les bénéficiaires

Ainsi, de nombreuses modalités ne restent pas encore parfaitement définies concernant le chèque alimentaire. Tout cela devrait se mettre en place assez rapidement avec le décret. En attendant, l’aide exceptionnelle vient rattraper les besoins, mais il faut encore attendre pour connaître sa date.