Voici les 6 aliments qu’il ne faut jamais manger s’ils sont périmés !

En général les DLC sont un indicatif mais les produits peuvent être consommé même une fois périmé, mais certains non.

Source : iStock

On vous a sûrement appris à ne pas gaspiller quand vous étiez plus jeune mais dans quelles mesures. Si en général le célèbre “on n’est pas à un jour près” fonctionne pour certains aliments, et bien pas vraiment pour tous. On vous explique tout ici. 

Dates limites de consommation

Il y a des distinctions à faire entre date limite de consommation et date minimale. En effet, sur les aliments on peut retrouver différentes informations. La date de durabilité minimale DDM correspond à la date jusqu’à laquelle l’aliment possède toutes ses qualités nutritives. En revanche, la date limite de consommation est le DLC. “La DLC indique une limite impérative, explique la DGCCRF. Elle s’applique à des denrées microbiologiquement très périssables, et qui, de ce fait, sont susceptibles, après une courte période, de présenter un danger immédiat pour la santé humaine” comme l’indique la DGCCRF. C’est pourquoi il faut faire attention aux DLC de certains aliments. 

La charcuterie

La charcuterie fait partie des aliments qu’il ne vaut mieux pas consommer une fois ses DLC passées. En effet, même s’il ne reste qu’une seule tranche de jambon, il vaut mieux ne pas la consommer. Même si pourtant il n’y a ni odeur ni aspect physique étrange, mieux la jeter. 

En effet, la charcuterie est un aliment à risque à cause de la salmonelle. C’est une bactérie qui se développe beaucoup dans la charcuterie et qui peut être dangereuse voire mortelle. Les personnes les plus fragiles comme femme enceinte, enfant, personne age, ou a la défense immunitaire faible ne doivent surtout pas en consommer

La viande rouge un aliment à risque

C’est un peu pareil que pour la charcuterie bien sûr. La viande rouge n’est pas un aliment avec lequel on doit négliger la DLC. Il faut donc enlever toute viande rouge périmée de votre frigo. Surtout la viande hachée car elle est plus souvent en présence avec de l’air et donc le risque de staphylocoques augmente ainsi que la listéria et la salmonelle. 

Le poisson frais

Comme pour les deux aliments précédents, Il vaut mieux ne pas jouer avec le poisson ? Il faut le consommer ou frais ou le lendemain de l’achat mais Il vaut mieux ne pas trop attendre. En fait, il faut être vigilant avec tout ce que l’on peut acheter à la coupe. Ainsi, si vous voyez que votre poisson n’a pas une peau brillante ou un œil vif, mieux passer votre tour .

Les œufs, des aliments à surveiller

Ils sont bien souvent source de jeux. Bien que des techniques avec de l’eau et un saladier existent pour savoir s’il est frais ou non mieux la aussi faire attention. En théorie, ils doivent être consommés dans les 28 jours après la ponte. Mais parfois, il reste 3 semaines dans les supermarchés. Ainsi avec le temps la coquille devient fine et les maladies peuvent contaminer l’œuf. Alors surveillez la DLC et respectez-la. 

Les plats cuisinés

Il vaut mieux pour les aliments surtout les plats cuisinés respecter la DLC “Notamment tous ceux avec des sauces et des crèmes, soit la quasi-majorité des plats cuisinés, qu’il faut consommer tout de suite, recommande la nutritionniste. Les autres peuvent être mangés grand maximum deux jours après la date limite indiquée sur l’emballage.”

Le fromage un aliment à surveiller

Cela peut paraître étonnant car en soit le fromage est déjà périmé d’une certaine façon. Mais pourtant Il vaut mieux faire attention. Corinne Chicheportiche-Ayache explique “Tout dépend du mode de préparation. Par exemple, un fromage au lait cru, c’est-à-dire non pasteurisé, est à proscrire totalement s’il est périmé. ». Pour les autres il est possible de le consommer une semaine après la DLC mais pas plus que 7 jours.