Alerte arnaque : des restaurateurs visés par une escroquerie au terminal bancaire !

De nombreuses arnaques font leur tournée. Or, cette fois, cela implique dorénavant le terminal bancaire des restaurateurs… On vous dit tout!

Source : iStock

Carte bancaire piratée, virement bancaire frauduleux, chèque remis frauduleusement… Soyez vigilants ! Méfiez-vous alors des propositions commerciales et des prétendus bonnes affaires ! Les arnaques au terminal bancaire se multiplient, et notamment dans les restaurants du sud de la France. Soyez très vigilants ! Faisons le point sur ce qu’il faut savoir pour ne pas tomber dans ce piège. Et si, malheureusement, vous devenez victime de cette arnaque, retrouvez les bons réflexes pour pouvoir réagir rapidement !  

Nouvelle arnaque au terminal bancaire

Voilà la hantise des cafetiers et des restaurateurs. Une nouvelle arnaque, l’arnaque au terminal bancaire. Cette fraude se retrouve très pratiquée dans le sud de la France où de nombreux restaurateurs l’ont subie. La gendarmerie a lancé une alerte sur les réseaux sociaux vis-à-vis de ce problème qui devient de plus en plus fréquent. En quoi consiste cette nouvelle arnaque au terminal bancaire ? 

Les arnaqueurs ne prennent pas de vacances. En effet, même si vous êtes en vacances et que vous profitez du soleil. Faites attention à ne pas tomber dans les pièges de certains arnaqueurs, qui eux ne prennent pas de vacances. Alors que des arnaques au terminal de paiement électronique (TPE) ont frappé plusieurs restaurants de Cannes pendant le festival. Cependant, France 3 signale que d’autres cas ont récemment surgi dans les Pyrénées-Orientales aussi. 

Il suffit uniquement d’une minute d’inattention pour que tout tombe à l’eau. La stratégie se révèle très simple. En effet, elle consiste alors à échanger les TPE du restaurant avec des machines identiques. Toutefois, ces machines ne correspondent pas au compte de l’établissement mais à celui des arnaqueurs. Autrement dit, à chaque transaction, dans lequel un client paie l’addition, l’argent ne se dirige pas vers le compte du restaurateur. En effet, il va directement dans la poche de l’arnaqueur.

Alerte à la vigilance

Or, plusieurs jours peuvent s’écouler sans que les restaurateurs remarquent la mise en place de la nouvelle arnaque. « Certains ne contrôlent leur caisse qu’une fois par semaine », explique Brice Sannac, le président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) des Pyrénées-Orientales, à France 3. Il poursuit ensuite avec : « Une fois que le professionnel s’aperçoit de l’arnaque et veut porter plainte, le compte sur lequel l’argent a été versé est déjà clôturé et les malfrats se sont volatilisés »

 

View this post on Instagram

 

A post shared by HAXE DIRECT (@haxedirect)

Face à cette nouvelle vague d’arnaques, la gendarmerie des Pyrénées-Orientales a lancé une alerte. En effet, ce samedi 13 juillet, ils ont conseillé aux restaurateurs de rester particulièrement vigilants. Ils leur ont conseillé, dans un post Facebook, de customiser les terminaux bancaires avec un petit autocollant « ou tout type de marque afin de permettre aux serveurs de s’assurer de leur sécurité ». En effet, une petite marque qui différencie votre machine des autres peut être tout à fait envisageable et pas trop cher. Une autre technique pour ne pas tomber dans ce type d’arnaque consiste à vérifier systématiquement les tickets émis par les TPE. Et ce, afin de «s’assurer que le nom ou le descriptif de votre établissement y est toujours indiqué, preuve que votre TPE n’a pas été échangé ». L’Umih cannoise a expliqué cela dans un post Facebook, il y a maintenant quelques mois.