Un père oublie ses deux bébés d’un an dans sa voiture, la suite est dramatique…

Le syndrome du bébé oublié fait de plus en plus de bruit et n’arrive malheureusement pas qu'aux autres.

Source : iStock

La plupart du temps le syndrome du bébé oublié arrive alors que le père ou la mère s’est rendu sur son lieu de travail en oubliant donc de poser son bébé pour se faire garder. C’est un bien triste accident qui peut pourtant très vite se produire. Mais c’est aussi un facteur révélateur d’à quel point les personnes actuelles marchent par automatisme sans même réfléchir sûrement trop fatigué ou absorbé par tout ce qu’ils doivent faire au travail.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Evelyne Ernst-Simard (@eve_simard)

Malheureusement les conséquences sont tragiques. On entend presque toutes les semaines de telle cause de décès. Cette fois encore, il y a eu un décès, mais même deux. En effet, ce père de famille avait deux jumeaux d’un an dans sa voiture. Les deux ont donc malheureusement trouvé la mort. On vous explique tout ici. 

Une journée type pour un père.

En effet, quand le matin Juan, père de famille s’est levé, il s’est occupé de ses jumeaux. Il s’est à son tour préparé et puis a soigneusement attaché Luna et Phoenix à l’arrière de la voiture dans leurs sièges auto respectifs. Ensuite, il devait aller les poser à la crèche avant d’aller au travail. Mais sur la route les deux adorables bébés devaient être bien calme et ce père de famille absorbé par ses pensées ou même la fatigue. Ainsi, la crèche n’a finalement pas été atteinte, mais le travail en revanche si. Quand Juan s’est garé pour retirer sa ceinture et est sorti du véhicule, pas un bruit. Rien ne lui a rappelé que ces deux bébés étaient à l’arrière

Pourtant, les conséquences du réchauffement climatique sont difficiles à ne pas remarquer. Ainsi, avec la chaleur, le soleil qui tape et ces deux pauvres bébés attachés, ce père de famille tue involontairement ses jumeaux. Cette histoire s’est déroulée en juillet 2019, à un moment de l’année où la chaleur ne se fait pas désirer, surtout à New York, ville où ils se trouvent. Ainsi Juan passe sa journée de travail, très compliquée et bien éprouvante. Et voyant à quel point il semble débordé, il décide d’appeler sa femme. Ainsi, elle pourrait se rendre à la garderie pour récupérer ses deux bébés. Et à ce moment, le père de famille réalise. On ose imaginer la boule au ventre qu’il a dû avoir en comprenant que les enfants ne sont jamais descendus de cette voiture

Sa femme en deuil 

Le père de famille avait donc sa femme au téléphone à ce moment. Marissa Quattrone Rodriguez, mère des jumeaux se confie au Mirror en disant que “J’étais en train de téléphoner pour le travail, lorsqu’il a rappelé quelques instants plus tard. Il s’agissait clairement d’une urgence. J’ai répondu et je l’entendais répéter : ‘Mon amour, oh mon Dieu, mon amour… J’ai tué les bébés”. Ainsi, le père de famille a vite pu constater qu’il était trop tard. Que ces deux bébés ne pouvaient malheureusement plus être sauvés. Cet événement porte le nom de syndrome du bébé oublié. Il touche bien plus de personnes que l’on ne le pense et ne prouve absolument pas qu’une personne est un bon ou un mauvais parent. En revanche, ce syndrome détruit des vies, des familles, et surtout des cœurs

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @nora.psycoach

Au final le père de famille ne sera pas envoyé en prison. Il n’a pas cherché à se défendre et a admis toute la vérité très vite, déjà brisé de son acte. Il plaide ainsi coupable pour les deux chefs d’accusation de mise en danger d’autrui. Mais le juge décide de rendre le verdict de “incident tragique et malheureux”. Depuis cela la maman quant à elle mène un combat de sensibilisation contre ce syndrome qui lui a volé ses deux bébés. “Je ne savais pas qu’autant de bébés étaient morts de cette façon. Je n’avais jamais entendu parler de ce syndrome avant que cela ne se produise. »  Elle ajoute aussi « Je ne pensais tout simplement pas que cela pouvait nous arriver”. 

Prévention et chiffres

Pourtant, aux États-Unis cela représente tout de même trente morts de bébé par an par faute de ce syndrome. Ainsi, le cas de Juan le père des jumeaux n’est pas isolé. BIen que cela ne soit pas réconfortant pour autant. Mais depuis cela, la mère de famille décide d’essayer de lutter contre ce syndrome pour qu’il arrive le moins possible. Ainsi, pour prévenir le syndrome. Il vaut mieux vérifier et être attentif aux signes de fatigue, un oubli arrive vite. Il faut aussi se faire des pense-bêtes de cette façon vous vous souviendrez plus tôt de ce que vous deviez faire. Et enfant, poser près de vos enfants ce que vous emmenez au travail, que ce soit des clés, une mallette, un badge…