Prime de rentrée exceptionnelle : ces Français qui toucheront l’aide de 100 euros !

Apparemment, la distribution de la prime de rentrée arrive bientôt en France. Entamez dès maintenant votre demande pour l’obtenir !

Source : iStock

Ce mois en cours est considéré comme la dernière ligne droite pour les vacances d’été. D’ici septembre, la cloche des établissements scolaires va de nouveau sonner. Les enfants reprendront la route de l’école. Si les petits n’y voient aucun inconvénient, les parents ne sont pas du même avis. On note que leur budget est encore à sec. Heureusement, il y a la prime de rentrée ! Vous n’êtes pas encore bénéficiaire ? On vous montre les démarches pour son obtention !

La prime de rentrée vient aux secours des parents cette année !

En général, la prime de rentrée est une aide sociale octroyée par l’État depuis des années. Son but est d’appuyer les écoliers de la France à parfaire leur inscription scolaire. Autrement dit, il s’agit d’une allocation attendue par des millions de parents chaque année.

Pour ceux qui l’ignorent, il s’agit d’un versement de 100 euros par famille. Néanmoins, il est bon de savoir qu’elle n’est pas donnée à tout le monde ! On a dénombré que seulement 3 millions de foyers dans l’hexagone y ont eu droit les années précédentes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mes Allocs (@mesallocs)

Pourquoi ? La CAF a toujours priorisé les ménages modestes dans sa distribution. Ce qui explique que les non-adhérents n’ont jamais entendu parler de cette aide ! Vu la crise actuelle, cette prime de rentrée a été introduite dans la nouvelle loi pouvoir d’achat.

Comme elle vient d’être élue, il est donc évident que ce minima social fera partie de celle qui a subi une restructuration ! Renseignez-vous car cela peut vous venir en aide dans l’éducation de vos enfants !

Les nouveaux changements concernant cette allocation !

Avant de commencer, nous voulons tranquilliser votre esprit par rapport à ces éventuels changements. Il est à noter qu’ils ne sont pas titanesques ! À quelques détails près, cette prime de rentrée est restée celle qu’elle était auparavant.

Autrement dit, elle est toujours versée de façon annuelle et pour tous les parents qui ont leurs enfants scolarisés en France. Seulement, l’application de cette nouvelle loi oblige la CAF à étendre son cercle de bénéficiaires.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CNEWS (@cnewsofficiel)

En d’autres termes, dorénavant la prime de rentrée ne sera plus réservée exclusivement aux ménages modestes. Mais à tous ceux qui sont abonnés à des aides sociales venant de la CAF également ! En plus, le montant livré à partir de cette année sera majoré selon le nombre d’enfants d’un couple.

À combien ? D’après les sources officielles, la hausse est prévue à 50 euros par enfant. À cet effet, si vous avez 3 enfants chez vous, votre quota annuel peut atteindre jusqu’à 250 euros. Bien sûr, à condition de remplir les critères !

Prime de rentrée : Comment en bénéficier ?

Le 04 août dernier, le ministre de la finance est venu sur le plateau de RTL pour s’étaler sur le sujet. Selon les explications de ce dernier, les raisons de cette initiative sont également de financer les courses alimentaires des parents.

Grosso modo, qui est concerné par cette prime de rentrée ? Si vous êtes éligible, dépêchez-vous de la réclamer car le coup d’envoi est pour septembre !

Bruno Le Maire a expliqué la situation de la manière suivante ! Tout le monde est éligible à cette prime de rentrée en répondant à ces critères : être parent en France et avoir la garde de son enfant à la maison, être un salarié modeste et pour finir être inscrit à des aides sociaux. Par exemple, les RSA, l’allocation spécifique de solidarité ou l’APL !