Rappel massif en France : ce fromage vendu partout en France est contaminé à la listeria !

D’autres produits laitiers ont fait l’objet d’un rappel volontaire. Ces fromages sont susceptibles de contenir une bactérie dangereuse.

Source : Capture Facebook

À cause des rappels de produits alimentaires cet été, les gourmands sont en désarroi. Cette fois, ils devront redoubler de vigilance au moment de l’apéro ou du repas en général. Le site Rappel Conso vient de rappeler plusieurs lots de fromages. Il s’agit des fromages Bergues fermier, Petit Bergues, Palet de Killem et la marque Ronckier, dans lesquels on craint la présence d’une bactérie appelée listeria. Celle-ci peut entraîner des symptômes redoutables pour la santé. Débarrassez-vous-en vite.

Sur quels fromages est porté ce rappel ?

La suspicion de listeria concerne deux sortes de fromage :

  • Le fromage Bergues fermier, Petit Bergues, Palet de Killem. Le rappel concerne tous les lots de fromages sous les codes-barres : 3760199350191 et 3760199350023.
  • Le fromage de Bergues de Ronckier portant le code-barres 3188500089446 pour le lot 0 906 et le lot 2106.

Ces deux fromages, commercialisés en France, sont suspectés de contenir la bactérie listeria monocytogenes. C’est donc l’agent responsable de la listériose. Souvent trouvée sur la charcuterie, sur certaines viandes et souvent dans des produits laitiers, elle a le potentiel de porter atteinte à la santé.

Une bactérie hautement dangereuse

La listeria entraîne une maladie appelée listériose. L’agent pathogène peut entrer dans un délai d’incubation jusqu’à huit semaines et peut s’avérer très grave pour son hôte. L’évolution de la pathologie peut être fatale même au cours de son traitement.

La contamination par cette bactérie est estimée comme un problème de santé publique depuis une épidémie en 1981 au Canada. La déclaration de cas de listeria est devenue obligatoire en France à partir de 1998.

Celle-ci peut entraîner des cas groupés ou même des épidémies. Elle survient souvent à la suite d’une consommation d’aliments contaminés. Elle est sensible à la chaleur, mais la température des réfrigérateurs est un environnement que la bactérie adore lorsqu’il ne fait pas assez froid. À 4 °C, elle commence déjà à se multiplier.

Le plus problématique chez la listeria, c’est qu’elle n’altère pas le goût des aliments qu’elle contamine. C’est la raison pour laquelle il faut absolument redoubler de précautions devant ces fromages contaminés. L’ingestion en grandes quantités et répétée de la bactérie est facile.

Comment se débarrasser des produits concernés ?

Pour votre santé, évitez de consommer les fromages mentionnés dans ce rappel. Les recommandations du site Rappel Conso sont fermées. La listeria n’est pas à prendre à la légère.

Vous avez donc deux possibilités :

  • Soit détruire les denrées en question
  • Soit rapporter celles-ci dans les points de vente.

Choisir la dernière option vous permettra d’obtenir un remboursement sur votre achat. Il faut tout de même agir vite puisque cette procédure de rappel prendra fin ce 25 août 2022. Au-delà de cette date, aucune autre compensation financière ne pourra se faire.

Pour éviter les risques de contamination d’un aliment à l’autre, il faut :

  • Se laver les mains tout de suite après le contact avec le fromage
  • Nettoyer tout de suite le réfrigérateur ainsi que les ustensiles de cuisine en contact avec ce dernier, voire tout désinfecter à l’eau de javel avant leur réutilisation.
  • Éliminer les aliments crus en contact avec celui-ci, surtout si le film alimentaire du produit a déjà été retiré.
  • Réchauffer, et même bouillir les restes alimentaires et les autres plats cuisinés chez vous avant leur consommation.

Évidemment, le service client des marques est toujours ouvert aux réclamations concernant ces produits.

En cas de consommation des produits signalés

Une personne qui aurait déjà ingéré le produit en question, pourrait contracter des symptômes communs comme :

  • Des courbatures
  • Une fièvre
  • Des maux de têtes
Source : Pexels

Cependant, les personnes âgées, immunodéprimées et les femmes enceintes doivent faire très attention. Ces dernières peuvent contracter des symptômes plus graves comme :

  • Une infection du sang
  • Une infection du système nerveux central (qui porte atteinte au cerveau et aux méninges)
  • Des complications neurologiques
  • Des atteintes fœtales (Un nouveau-né infecté par la bactérie peut présenter des complications très sévères. Celui-ci peut risquer une septicémie, une infection cutanée, neurologique et pulmonaire.)

Dans tous les cas, l’individu doit immédiatement contacter son médecin traitant. Ce dernier doit être mis au courant de la consommation du fromage infesté.