Prime d’activité : voici les démarches à suivre pour toucher cette aide de la CAF !

En ces moments difficiles, dues à l’inflation, certaines aides ne sont pas négligeables. On vous dit tout sur la prime d’activité et comment la percevoir…

Source : iStock

La prime d’activité a pour finalité d’inciter les actifs à faibles revenus (salariés ou indépendants) à entreprendre ou reprendre une activité professionnelle. Et donc de favoriser leur pouvoir d’achat. On vous dit tout sur les modalités nécessaires pour la percevoir

Conditions pour bénéficier de la prime d’activité

Pour pouvoir prétendre à cette aide, les étudiants salariés et les apprentis doivent toucher un salaire mensuel de 974,12 € net au minimum. Et ce, pendant au moins trois mois. Les salariés, quant à eux, doivent satisfaire à un montant minimum de 618,32 €.

Il existe déjà un seuil de revenu à ne pas franchir pour pouvoir bénéficier de la prime d’activité. Ces plafonds de revenus diffèrent selon les diverses situations. Les travailleurs indépendants (artisans, agriculteurs, professions libérales, commerçants) dont les revenus ne franchissent pas un certain plafond vont également pouvoir bénéficier de cette prime d’activité.

Ce montant fera l’objet d’un calcul sur la base des derniers bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou bénéfices non commerciaux (BNC). Ces derniers, déclarés à l’administration fiscale ou alors, en l’absence de déclaration BIC/BNC, de leur chiffre d’affaires trimestriel. 

Critères d’éligibilité à la prime d’activité

Voici les autres critères d’éligibilité qui entrent en ligne de compte pour pouvoir réclamer la prime d’activité. Vous devez avoir plus de 18 ans et vivre à titre permanent sur le sol français. Les étudiants, les stagiaires et les apprentis salariés âgés de plus de 18 ans pourront également en bénéficier. Et ce, à condition qu’ils assument la charge exclusive d’un ou plusieurs enfants ou alors qu’ils disposent d’une activité professionnelle, salariée ou non, dont le revenu net excède 974,12 € par mois. 

Un travailleur détaché, une personne en congé parental, en congé sabbatique, en congé sans solde ou en disponibilité n’a pas droit à la prime d’activité. Sauf s’il touche des revenus du travail. Les demandes doivent se faire en ligne. Les personnes relevant du régime général devront effectuer leur demande sur le site de la Caf. En outre, les personnes relevant du régime agricole pourront effectuer leur demande sur le site de la MSA.

Comment est calculé le montant de cette aide ?

Le montant fixe de la prime d’activité correspond à 563,68 € par mois pour une personne seule au 1er avril 2022. Ce montant dépend des revenus de l’ensemble du foyer du bénéficiaire. Il peut par ailleurs faire l’objet d’une revalorisation en fonction de la composition du foyer. Et ce puisque le nombre d’enfants a un impact sur le montant et/ou de l’isolement du parent.

Une personne isolée avec un enfant à charge peut se voir attribuer jusqu’à 845,52 €. Une personne seule avec deux enfants à charge peut recevoir jusqu’à 1014,62 €. Le montant de cette aide se calcule comme suit. Le montant forfaitaire (éventuellement majoré) ajouté à 61 % du revenu professionnel, plus les primes individuelles. Et ensuite, il faut supprimer les ressources du ménage prises en compte. Ce calcul se fait facilement sur le site de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). 

Ces aides peuvent s’avérer très utiles en cette période difficile. En effet, avec l’inflation préoccupante, la vie des Français se trouve perturbée. Cette aide viendra accompagner les personnes à salaire modeste durant ces moments difficiles.