Maladies cardiovasculaires : cet aliment consommé au quotidien augmenterait les risques !

De nombreuses études ont pour but de trouver comment améliorer notre santé. Et bien souvent cela passe par l'alimentation.

Source : iStock

De nombreux travaux se penchent sur le rôle de cet aliment dans notre alimentation et sur notre santé. En effet, d’après l’Organisation Mondiale de Santé OMS, ce sont les maladies cardiovasculaires les premières causes de mortalité dans le monde. Mais pourtant, il est largement possible de les diminuer avec certaines précautions. En effet, le tabagisme ou encore l’alcoolisme sont des facteurs aggravant de ces dernières. Pourtant, dans la liste des choses aggravantes on retrouve un aliment qui est courant dans notre alimentation. On vous explique tout ici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Barnabe.io (@barnabe.io)

Cet aliment très courant 

Une étude semble menée par des chercheurs américains. Celle-ci met en évidence des résultats assez inquiétants. En effet, les chercheurs de la Friedman School of Nutrition Science and Policy (Boston, États-Unis) et du Lerner Research Institute (Cleveland, États-Unis). Ils ont d’ailleurs publié les résultats de cette étude en août dans la revue médicale nommée Arteriosclerosis, Thrombosis, and Vascular Biology de l’American Heart Association (AHA). Cette étude était en réalité assez longue. Il se trouve que l’étude s’est donc déroulée sur dix années. En tout, c’est 3 931 patients qui ont été suivis. Tous âgés de plus de 65 ans, et dont les habitudes alimentaires semblaient étudiées. 

Mais parmi ces patients, un groupe spécifique a été surveillé. Il s’agit des consommateurs de viandes rouges. En effet, cet aliment a tendance à apporter bien plus de risques d’augmentation de maladies cardiovasculaires athéroscléreuses ou ASCVD. C’est donc suite à des recherches que les scientifiques ont pu faire un lien entre les maladies cardiovasculaires et cet aliment qui fait pourtant partie de notre alimentation de base. Pour les personnes consommant plus que la normale cet aliment c’est tout de même une hausse de 22% de risques de pathologies cardiaques. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bayer (@bayerfrance)

Le microbiote intestinal

On a donc pu constater que cet aliment augmente considérablement le risque de maladies. En revanche, on ne retrouve pas ces mêmes risques dans le poisson ou la volaille. Si les chercheurs y ont trouvé une cause, ils pensent que cela est dû “en partie par l’intermédiaire de métabolites […] dérivés du microbiote, abondants dans la viande rouge”. Ainsi, ce serait à cause de bactéries intestinales comme l’oxyde de triméthylamine TMAO, que le risque de maladies cardiovasculaires serait plus important. 

Mais, un cardiologue du nom de Dariush Mozaffarian pense que la glycémie ou même l’inflammation générale sembleraient aussi mises en cause. Mais ce cardiologue n’est pas le seul à avoir cet avis. En effet, Meng Wang une chercheuse postdoctorale, mais aussi une auteure principale de l’étude. En revanche, elle assure la nécessité de faire plus de recherches et d’études. Car, bien que les résultats de cette étude qui a durée dix années semblent assez explicites, on ne peut pas se baser sur une seule étude. C’est pourquoi cette chercheuse pense que d’autres travaux restent nécessaires pour confirmer ces pensées.

Aussi, on le sait, la viande rouge ne nous est pas indispensable. On pourrait très bien s’en passer. Mais il faut aussi trouver un juste milieu entre une consommation excessive et une interdiction de consommation. Malheureusement pour arriver à ces changements, il faudra du temps. Avec les fortes chaleurs de cette semaine, il est préférable de ne pas manger trop de viandes rouges. Elles pourraient bien vous donner un coup de chaud !