Tickets-restaurants : de nouvelles règles d’utilisation prévues pour la rentrée, selon l’UFC-Que Choisir

Dès le 1er septembre prochain, de nouvelles règles d'utilisations sont prévues par le gouvernement au sujet des tickets-restaurants !

Source : Capture Instagram

Dès la rentrée, de grands changements sont à prévoir au niveau des tickets-restaurants. Les employés vont devoir s’adapter à de nouvelles règles d’utilisation. L’UFC-Que choisir a d’ailleurs donné plus d’infos sur ces dernières.

Un plafond qui va atteindre les 25 euros

Depuis le début du mois d’août, le gouvernement a adopté la loi du pouvoir d’achat. Cette dernière a d’ailleurs mis en avant les toutes nouvelles règles d’utilisation au sujet des tickets-restaurants.

À partir du 1er septembre, les choses vont changer dans le bon sens. Comme le confirme l’UFC-Que choisir, le gouvernement a décidé de faciliter l’utilisation des tickets-restaurants pour les achats alimentaires.

En revanche, les Français ont de plus en plus de mal à suivre tous les changements qui concernent les tickets-restaurants. Et pour cause, le plafond de ces derniers ne cessent d’être modifié.

Au début de la crise sanitaire, le montant s’élevait à 38 euros. Il a baissé le 1er juillet dernier avec un montant de 19 euros. Et va connaitre une nouvelle augmentation dès le 1er septembre où il va atteindre les 25 euros.

Mais ce n’est pas tout. Le texte de loi sur le pouvoir d’achat adopté le 3 août par le Parlement donne d’autres indications. En effet, ce dernier va permettre la facilité de l’utilisation des tickets-restaurants dans les supermarchés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par basioburger (@basioburgerlafaviere)

De nouvelles règles pour les tickets-restaurants

Du 1er septembre jusqu’au 31 décembre, les employés pourront utiliser ces tickets pour acheter n’importe quel ingrédient. En plus des sandwichs, des salades, fruits et légumes, ils pourront acheter du riz, des pâtes et d’autres produits.

Un vrai changement qui va faciliter la vie de nombreux Français. Le Parlement a pris une autre décision. Comme l’indique l’UFC-Que choisir, il a décidé « d’avancer au 1er septembre, au lieu du 1er janvier 2023, la date de la revalorisation de la part employeur des titres-restaurants exonérée de charges ».

« Elle passera de 5,69 € à 5,92 €. Cela signifie que la valeur maximale du ticket-restaurant ouvrant droit à l’exonération sociale passera de 11,38 € à 11,84 €, une fois la part employée incluse ».

Pour rappel, de nombreux Français ont la possibilité d’avoir des tickets-restaurants. Les employeurs les distribuent lorsqu’il n’y a pas de cantine ou de salle de restauration sur place.

Sous forme de papier, de carte à puce ou d’application, tous les salariés peuvent en bénéficier une fois qu’ils intègrent une entreprise. Temps plein, temps partiel, stagiaire, alternant ou intérimaire, tout le monde a droit à cette aide.

L’utilisation des tickets en France

Nos confrères de l’UFC-Que choisir ont aussi rappelé que ces tickets-restaurants ne pouvaient pas se céder. En effet, seul le salarié à droit de les utiliser. Il n’a pas le droit de les passer à un proche.

En revanche, certains transgressent tout de même les règles. Il est aussi important de rappeler que ces tickets-restaurants ne peuvent pas s’utiliser durant les jours fériés ou le dimanche.

Sauf si le salarié travaille ces jours-là. Dans ce cas précis, il a le droit d’utiliser ces tickets-restaurants hors jours ouvrés. Tous les commerces alimentaires acceptent d’utiliser ces derniers.

Les restaurants acceptent aussi ces tickets. Pour finir, l’UFC-Que choisir a aussi donné d’autres infos : « Les tickets remis à un salarié sont valables uniquement dans le département où il travaille. Et dans les départements limitrophes ».

Avant de préciser : « Sauf s’il peut être amené à effectuer des déplacements professionnels. Dans ce cas, le titre porte la mention ‘toute la France’« . Une chose est sûre, il va y avoir du changement à la rentrée scolaire. Affaire à suivre donc !