Retraites : quand et quelle augmentation pour les complémentaires Agirc-Arrco ? On vous dit tout

Les retraites de base vont subir une revalorisation de 4 % en septembre de cette année. Mais, rien n'a encore changé pour les retraites complémentaires du secteur privé…

Source : iStock

Pour faire face à l’inflation, le gouvernement a annoncé, au mois de mai, une revalorisation des retraites. Cette dernière, indexée sur l’inflation, à partir du mois de juillet. Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, avait alors indiqué qu’il ne parlait que de ceux comptant sur le « régime général, aux pensions de base ». Et ce, puisque les retraites complémentaires « relèvent des partenaires sociaux ». Un nouveau départ pour les retraites en septembre de cette année. En effet, avec un mois de retard, les retraites vont subir une revalorisation de 4 %. L’augmentation se fera de manière rétroactive. Mais qui fait vraiment partie des personnes concernées par cette revalorisation ? Que dire des retraites complémentaires, et en particulier de l’Agirc-Arrco? Une retraite qui concerne 13 millions d’anciens salariés du secteur privé. Voilà la réponse à cette grande question. 

Pas de hausse prévue pour les retraites complémentaires

Comme le rappelle La Dépêche du Midi, si la revalorisation des retraites de base fait bel et bien partie du dispositif adopté, le doute planait encore sur les retraites complémentaires comme la stratégie de l’Agirc-Arrco. Ainsi, la revalorisation n’aura pas lieu pour les retraites complémentaires. Ou du moins, pas encore pour cet été. Ces dernières ne relèvent pas de la loi, mais au contraire sont déterminées par les partenaires sociaux. Tels que Medef, CGPME et U2P pour les entreprises. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Yahoo Actualités (@yahooactualites)

Ainsi que la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, la CGT et FO pour les salariés. D’après Planète, de son côté, FO ou Force Ouvrière, considère que l’Agirc-Arrco disposait déjà des ressources nécessaires pour augmenter les pensions cet été, selon Planète. 

Une augmentation pourrait-elle encore avoir lieu ?

La réponse est oui. Mais pas avant le 1er novembre 2022, et ce, comme le font remarquer nos confrères. Cette date correspond à celle fixée par l’accord national interprofessionnel signé le 10 mai 2019. 

Les représentants des partenaires sociaux réunis au cœur de l’Agirc-Arrco devront alors se retrouver le 6 octobre pour prendre leur décision finale. Contrairement aux retraites de base, cette revalorisation ne pourra pas avoir d’effet rétroactif. Et c’est confirmé par l’accord national interprofessionnel.

Le montant possible de l’augmentation des retraites complémentaires

Selon plusieurs médias qualifiés dans ce secteur, une revalorisation des retraites complémentaires de  » seulement  » 2,9 % pourrait avoir lieu. Et ce, alors que la détermination des pensions Agirc-Arrco doit respecter des règles très précises. Il faudra désormais attendre les taux officiels de l’inflation sur le mois de juillet, rendus publics fin août ou début septembre.

En effet, elles font l’objet d’une indexation sur l’inflation, qui a atteint 6,1 % en juillet 2022. Quoi qu’il en soit, l’Agirc-Arrco détient une réserve qui a dernièrement subi une estimation. Cela correspondrait à une réserve d’environ 65 milliards d’euros.

Or, Michel Beaugas chargé des retraites chez FO, a alors fait des révélations à nos confrères de Parisien. Il a indiqué que l’enjeu de la hausse ne se limitait pas seulement aux méthodes de calcul évoquées. « Le patronat – qui siège dans ces instances au même titre que les syndicats – n’a qu’une crainte : que le signal envoyé par ce type de hausse déclenche des revendications en chaîne portées par les syndicats dans les entreprises pour négocier ».