Zone interdite : les internautes furieux après cette grosse erreur de M6, « c’est méprisant » !

L'émission de Zone interdite diffusée n'a pas du tout plu aux internautes. On vous explique pourquoi les réactions ont été si vives.

Source : Capture M6

Les fans de l’émission Zone interdite ont fait savoir leur colère sur les réseaux sociaux. Pour deux raisons bien spécifiques l’émission de M6 a été attaquée. En plein mois d’août, et alors que le programme intéresse de nombreuses personnes, un choix de diffusion n’a pas fait l’unanimité. Sur Twitter, les réactions négatives ont été nombreuses.

Zone interdite sur M6 : une rediffusion à la place d’un épisode inédit

Nous sommes au cœur de l’été. Généralement, c’est la période de l’année où les audiences sont les plus faibles. Et pour cause. Les Français profitent des vacances et regardent moins la télévision. Pour correspondre à la période de l’année, M6 a décidé de diffuser, le 9 août, un épisode spécial été. Ce dernier est consacré aux résidences secondaires. Depuis la pandémie de coronavirus, c’est un rêve pour des millions de Français. Avoir une maison de vacances, généralement à la campagne ou à la montagne, pour se reposer et profiter loin de la ville. L’idée de se retrouver dans de grands espaces verts, en famille ou entre amis, donne envie. Les équipes de l’émission ont suivi pendant un an trois familles et une bande d’amis qui décident d’acheter une maison secondaire.

L’épisode a été vendu comme un numéro inédit. Or, les internautes se sont rapidement rendus compte de quelque chose. Il ne s’agit pas d’un inédit, mais bien d’une rediffusion. Plusieurs l’affirment, il s’agit même de la troisième fois que la chaîne diffuse ce numéro de Zone interdite. En colère, ils ont exprimé leur mécontentement sur Twitter :

« On les a déjà vus les potes qui ont acheté une maison ensemble » ; « Vous vous foutez de nous, ce n’est pas un inédit, c’est une rediffusion » ; « vu, revu et revue, au moins la troisième diffusion. Allez bye » ; « Inédit ? Vraiment ? Ce n’est pas un inédit de Zone interdite » ; « L’affiche de rediffusion devrait être obligatoire » ; « Ce n’était pas censé être un inédit ? ». 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ZoneInterdite (@zoneinterditem6)

Zone interdite a-t-elle mal choisi son sujet ?

Même s’il s’agit d’une rediffusion, de nombreux téléspectateurs ont regardé l’émission jusqu’à la fin pour savoir si les différents protagonistes allaient se retrouver dans leur maison secondaire ou non. Mais une nouvelle polémique a alors vu le jour. Elle concerne la manière dont le reportage est tourné. Ce dernier indique que l’achat d’une maison secondaire est le rêve de tous les Français. De quoi, une nouvelle fois, énerver de nombreux internautes. En effet, ils ont mis en avant le fait qu’il ne s’agit aucunement d’un rêve pour beaucoup de Français qui n’y pensent même pas. Pourquoi ? Car ils ne sont pas propriétaires de leur propre maison. Donc avant de rêver d’acheter une maison secondaire, la grande majorité des citoyens rêvent d’acheter une résidence principale. Pour les internautes, ce reportage ne reflète pas la réalité économique actuelle. Pourtant, en 2021, 58 % des ménages étaient propriétaires. Une majorité, donc. 

La rediffusion a semble-t-il eu raison du succès de l’émission puisque l’épisode n’a été suivi que par 1.38 million de Français. Cela correspond à 8.7 % de l’ensemble du public, soit une baisse de 2.2 % d’une semaine à l’autre. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ZoneInterdite (@zoneinterditem6)

Les Français se sacrifient pendant la crise

Si les internautes n’ont pas spécialement apprécié découvrir un reportage indiquant que tous les Français rêvent d’acheter une maison secondaire, c’est parce que cet épisode est diffusé en pleine période de crise. Depuis le début de l’année, l’inflation ne cesse d’augmenter et le salaire des Français perd en valeur chaque mois. Pour des millions de personnes, acheter une maison secondaire n’est ni un rêve, ni une priorité. Leur priorité actuelle est de payer le loyer, les factures et de se nourrir sans trop se priver.

M6 sait désormais qu’il faut éviter de parler d’épisode inédit quand il s’agit en réalité d’une rediffusion. Car aujourd’hui, les internautes n’hésitent pas à exprimer leur colère et font savoir tout haut ce qu’ils pensent sur les réseaux sociaux. De même, le choix de sujets pour Zone interdite concernant une partie de la population la plus à l’aise financièrement ne passionne pas les foules à l’heure actuelle. On peut le comprendre.