Rentrée 2022 : voici comment bien choisir les fournitures scolaires de son enfant !

Pour ne pas mettre vos enfants en danger, certaines fournitures scolaires sont vivement déconseillées du fait de substances polémiques.

Source : iStock

Vous tenez logiquement à la santé de vos enfants. Vous ne les laissez pas manger n’importe quoi. Et vous vérifiez la composition des savons et shampoings, et même du dentifrice. Alors pourquoi ne pas vérifier celles des fournitures scolaires que vous achetez ? Vous l’ignorez peut-être, mais elles ne sont pas soumises à une réglementation spécifique. De quoi permettre la vente de produits contenant des substances dangereuses.

Des substances dangereuses dans les fournitures scolaires

Une alerte a été lancée le 7 juillet dernier, alors que certains parents s’y prennent tôt dans les courses de la rentrée pour éviter le rush de la fin du mois d’août. Cette alerte pointe du doigt certains crayons, certains correcteurs, styles, et même certains cahiers. Pourquoi ? Car ils contiennent, entre autres, des phtalates, du chloroforme et du bisphénol. Or, ces substances sont dangereuses à la fois pour l’environnement et pour la santé. 

Les enfants, s’ils sont en possession des produits concernés, sont donc en danger. Car ils peuvent inhaler, ingérer ou toucher ces objets, au quotidien. Et ce sont de nombreuses marques qui sont concernées. C’est pourquoi l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a un conseil en particulier. Ne pas acheter des fournitures qui contiennent des substances avec des paillettes ou qui parfument. Ne rien acheter avec des artifices. En outre, l’Agence appelle à « étendre la réglementation européenne relative aux jouets » aux fournitures scolaires.

En effet, aujourd’hui, les fabricants n’ont tout simplement pas de règles spécifiques à respecter. Or, l’interdiction des substances citées ci-dessus serait logique.

Comment choisir les bonnes fournitures scolaires

Vous l’avez compris, vos enfants vont devoir dire adieu à leur feutre goût framboise et les styles flashys avec des paillettes. Leur santé en dépend. Mais comment choisir, puisqu’aucune réglementation n’est mise en place ? Pas de panique, on vous aide.

Pour la papeterie, à savoir les agendas, les cahiers, les classeurs, il faut choisir les modèles qui sont brochés et / ou ceux qui sont à spirales. On évite tout simplement ceux qui sont collés. De préférence, tournez-vous vers les labels « écolabel » ou « nf environnement ». Pour la colle, on se tourne de préférence vers le bâton sans solvant, à base d’eau ou à base végétale, sans OGM. On préfère le bâton à la colle liquide. Quant au scotch, on conseille le ruban adhésif en polypropylène à base d’eau sans solvant.

Du côté des crayons et des feutres, on se concentre sur les crayons en bois sans vernis certifiés FSC ou PEFC (gestion durable des forêts). Quant aux stylos, on se tourne vers les matériaux recyclés (plastique, papier) ou naturels (bois non vernis). Enfin, pour les feutres, on choisit les versions à l’eau, qui sont lavables, sans odeur et sans parfum. Les mêmes conseils sont à prendre pour les surligneurs et les marqueurs. Fuyez le toluène et le xylène. 

Les autres conseils pour bien choisir 

La liste des fournitures scolaires ne s’arrête pas là. Il y a également le correcteur. Vous avez le choix entre la souris ou un autre type. Pour la souris, choisissez le modèle dans lequel le ruban est à la fois sec et rechargeable. Pour les autres, il vous faut prendre un modèle à base d’eau, qui ne contient ni solvant ni pictogramme « danger ». C’est pour votre enfant !

Ensuite, pour le petit matériel, comme le taille-crayon, l’agrafeuse, le compas, la règle ou encore les trombones, des précautions doivent être prises. Et oui, il faut impérativement choisir du matériel robuste, en métal ou en bois non vernis. Vérifiez qu’ils étaient faits sans chlore. Ne vous tournez pas vers les modèles qui présentent des fantaisies qui plaisent à vos enfants. Ces derniers peuvent contenir des phtalates. 

Enfin, pour la gomme, on oublie également les modèles fantaisistes et ceux qui sont entourés de plastique. On se tourne vers la gomme classique en caoutchouc naturel ou synthétique, qui n’est évidemment pas parfumée, et sans PCV. Enfin, pour la trousse et le cartable, on se tourne vers les modèles certifiés « Oeko-Tex ». La trousse doit être résistante. N’hésitez pas à regarder sa composition sur l’étiquette. Plus il y a de composants, plus vous devez vous méfier.