Rappel produit : ce produit phare des barbecues doit être rapporté de toute urgence !

Ce mardi 9 août, Rappel Conso a lancé une nouvelle procédure au sujet d'un produit phare des barbecues et très apprécié des Français !

Source : iStock

Depuis que l’affaire Buitoni a secoué l’Hexagone, de plus en plus de Français se méfient des produits vendus en supermarché. Il y a peu, c’est un autre produit phare des barbecues qui a fait l’objet d’une procédure de rappel.

Des produits très souvent rappelés depuis l’affaire Buitoni

Il y a quelques mois, l’affaire Buitoni a inquiété les Français. En effet, ces derniers ont découvert que les usines n’étaient pas assez entretenues et que certains aliments faisaient souvent l’objet de contaminations.

Si les autorités françaises sont de plus en plus vigilantes, certains produits échappent tout de même aux contrôles. Ils se retrouvent alors vendus en supermarché, et sont finalement rappelés. Souvent trop tard.

À cause de ces rappels incessants, les Français n’arrivent plus à faire confiance aux industries. Sur son site internet Rappel Conso dévoile très souvent les produits qu’il faut rapporter de toute urgence.

Mais certains se rendent compte que ces rappels ont lieu plusieurs semaines après la mise en vente des articles. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’aucun produit n’est à l’abri d’un rappel.

Textile, alimentaire ou encore objets du quotidien, tous peuvent faire l’objet d’une procédure de rappel. Mais il y a peu, Rappel Conso a lancé l’alerte au sujet d’un produit phare des barbecues et apprécié par les Français.

Des brochettes font l’objet d’un rappel en France

Rappel Conso a rappelé des brochettes de poulet mariné barbecue, sans marque. Vendues dans l’Oise entre le 21 juillet et le 27 juillet, elles font l’objet d’une procédure de rappel depuis ce mardi 9 août.

Mais comme dit précédemment, il est surement trop tard. En effet, la date de limite étant le 27 juillet, les familles ont déjà consommé ce produit dont le lot correspond aux chiffres suivants : 22194002.

Si ce produit fait l’objet d’un rappel, c’est pour une bonne raison. En effet, il est contaminé à la salmonelle. Rappel Conso a d’ailleurs révélé tous les risques pour la santé à cause de cette bactérie.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils sont assez nombreux. « Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro intestinaux (diarrhée, vomissements) d’apparition brutale ».

« Souvent accompagnés de fièvre et de maux de tête qui surviennent généralement 6 h à 72 h après la consommation des produits contaminés. Ces symptômes peuvent s’avérer plus prononcés chez les jeunes enfants ».

Mais aussi : « les femmes enceintes, les sujets immunodéprimés. Et les personnes âgées. Les personnes qui auraient consommé ces produits et qui présenteraient ces symptômes doivent à tout prix consulter leur médecin traitant ».

Des risques pour la santé

Il faut d’ailleurs signer à votre médecin que vous avez consommé ce produit, contaminé à la salmonelle. En revanche, tout le monde ne fait pas l’objet d’une contamination.

En effet, « en l’absence de symptômes dans les 7 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin ». De plus, le site du gouvernement a fait un petit rappel.

Il a révélé : « Si le produit doit subir une cuisson avant consommation : la cuisson à cœur des produits (œufs durs, pâtisseries, viandes de volailles…) à +65 °C permet de détruire ces bactéries ».

« Et de prévenir les conséquences d’une telle contamination ». Sachez aussi qu’il y a une date limite au retour de ce produit. En effet, passé le mercredi 10 août 2022, vous ne pourrez plus espérer un remboursement.

Si vous n’avez pas consommé ce produit qui fait l’objet d’une procédure de rappel, il faut donc le rapporte de toute urgence !