Pouvoir d’achat, retraite, budget… ce qui vous attend à la rentrée

De nombreuses mesures ont été adoptées cet été pour mettre en place des aides au début du mois de septembre 2022… On vous dit tout!

Source : iStock

En septembre prochain, de nombreux changements se profilent. De plus, en septembre 2022, la météo changera et de nouvelles mesures gouvernementales feront leur apparition. En effet, les ministres élaborent déjà le programme des mesures de cette rentrée. Et le moins que l’on puisse dire, le programme promet d’être « explosif », comme l’a déclaré un responsable de la majorité. Alors, que ce soit la retraite, le pouvoir d’achat ou encore les différents budgets, les changements arrivent ! On vous dit tout !

Le budget 2023 : les mesures en discussion

Les tickets restaurants vont faire l’objet d’une revalorisation, mais d’autres mesures figurent-elles au programme de cette rentrée ? Suite à l’adoption de la loi sur le pouvoir d’achat, le gouvernement envisage déjà de nombreux ajustements budgétaires. D’ailleurs, dès le début du mois d’octobre, des discussions se mettront en place pour débattre des budgets à allouer en 2023. Et ce, en fonction de chaque projet. Écologie, aides sociales, retraite… Nous devrions donc en savoir plus d’ici à la fin de l’année 2022.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Capstan Avocats (@capstanavocats)

En particulier, les budgets respectifs de l’État et de la Sécurité sociale devront faire l’objet de discussions dans les meilleurs délais. Pour l’instant, on ne peut pas savoir quels ministères bénéficieront d’une revalorisation. Mais, selon Gabriel Attal, les ministères de l’Éducation nationale, de l’Emploi, de la Défense, de l’Intérieur, de la Justice et des Affaires étrangères devraient voir leur budget croître au cours de l’année 2023.

La réforme des retraites d’ici fin 2022

Autre élément qui figure parmi les mesures en cours de discussion pour la nouvelle année. La réforme des retraites. En effet, proposée par Emmanuel Macron, cette réforme a pour but de repousser l’âge de la retraite. Ainsi, avec cette réforme, l’âge de la retraite devrait petit à petit évoluer de 62 à 65 ans, sauf pour les métiers les plus pénibles. Pour rappel, l’entrée en vigueur de cette réforme se profile très rapidement. Elle interviendra à partir de l’été 2023, à en croire le gouvernement. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Gaspard G (@gaspard_g)

Dans ce contexte, l’État entamera une réflexion sur les modalités de la transformation du régime. Ce travail se fera en septembre 2022, en vue de parvenir à un accord avant la fin de l’année. Si la prime de rentrée scolaire constitue une bonne nouvelle, cette mise en œuvre de la réforme des retraites en constitue une mauvaise. Rappelons que cette réforme ne reçoit pas un accueil très favorable de la part de la population dans son ensemble.

L’immigration attendue cet automne

Selon le gouvernement, il y aura notamment de nouvelles mesures sur l’immigration. En effet, dès la rentrée 2022, de nouvelles mesures vont faire l’objet de discussions au ministère de l’Intérieur. Gérald Darmanin a précisé qu’un projet de loi devrait intervenir dans ce cadre.

Normalement, le texte en question devrait même passer devant le Sénat en octobre. Enfin, avant cela, il doit évidemment transiter par les mains des députés de l’Assemblée nationale. Il va sans dire que les débats risquent de se révéler aussi animés que durant la lecture du texte sur le pouvoir d’achat. Pour l’heure, ce texte permettrait de réformer l’organisation de l’asile, mais aussi de renforcer l’exigence de l’intégration des étrangers.