Fraude Bancaire : les escrocs peuvent pirater votre carte bancaire en 6 secondes seulement !

Les fraudes et arnaques se multiplient sans cesse, et sont de plus en plus performantes.

Source : iStock

Une récente de NordVPN a mis en avant le temps nécessaire pour une Fraude Bancaire. En effet, en à peine 6 secondes, un hacker peut avoir piraté votre carte bleue. Ce chiffre se base sur les données de 4,5 millions de cartes bancaires piratées. On vous explique tout ici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jérémie OUSTRIC (@oustric_avocat)

Les études 

NordVPN est une très grosse entreprise. Et là, elle a décidé de se pencher sur les Fraudes Bancaire. C’est donc d’après des données récoltées sur 4,5 millions de cartes bleues volées de 140 pays, qu’elle base son étude. D’après elle, en 6 secondes, un pirate peut déjà avoir hacker une carte bancaire. En effet, ces cartes ont déjà fuité dans le Dark Web, donc le côté illégal et très sombre d’internet. 

Marijus Briedis qui est directeur technique chez NordVPN déclare que “Pour qu’un nombre aussi élevé de cartes bancaires apparaissent sur le Dark Web, les cybercriminels ont très probablement utilisé l’attaque par force brute”. Cela sous-entend que pour la Fraude Bancaire, les hackers ont utilisé des logiciels afin de calculer quels pourraient être les chiffres sur votre carte. Si cela peut paraître difficile, il n’en est rien. En effet, en 6 secondes un logiciel a le temps. Et pour cause. Le directeur technique déclare alors “Les 6 ou 8 premiers chiffres sur votre carte correspondent à son émetteur. Il ne reste donc que 7 à 9 chiffres à déterminer, car le 16ᵉ et dernier chiffre est un code d’authenticité qui permet de vérifier que la saisie est correcte grâce à l’algorithme de Luhn”. 

De nombreuses combinaisons 

Ainsi, il ne reste plus que 9 chiffres à découvrir afin d’avoir réussi la fraude bancaire. Trouver la bonne combinaison avec 9 chiffres revient à devoir essayer près d’un milliard de combinaisons. Cela peut paraître énorme ou décourageant, mais non. En effet, les logiciels de nos jours performent bien. Ils sont en effet capables de tester près de 25 milliards de combinaisons par heure d’après le directeur de NordVPN. Mais parfois, certaines cartes font que le pirate n’aura que sept chiffres à trouver, et là alors, on tombe sur les 6 secondes. 

En revanche, les banques sont conscientes de ces problèmes de fraude bancaire. C’est pourquoi elles limitent le nombre d’essais sur les cartes. Ainsi, les voleurs ne pourront essayer au maximum que dix fois avant d’être bloqués

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Stop Arnaque (@stop_arnaque)

Malheureusement, bien souvent les hackers trouvent le moyen de contourner ce système de sécurité. Et ainsi, ils peuvent plus aisément finir leur fraude bancaire. “Dans le cas du système de sécurité de Visa, un malfaiteur peut essayer 30 à 40 fois, voire plus. Et s’il choisit le bon moment de la journée, quand il y a beaucoup de monde, il peut essayer beaucoup plus de fois parce que le système est décentralisé”. Voilà une explication de pourquoi la moitié des cartes déjà volées étaient des Visa. 

Précaution à la fraude bancaire

Même si la société prend vraiment en compte toute la cybercriminalité, elle reste dure à contrer. En effet, les problèmes de fraudes bancaires ne vont pas s’arrêter du jour au lendemain. Mais le directeur technique de NordVPN déclare tout de même “Passez en revue votre relevé de compte mensuel pour détecter toute activité suspecte et répondez rapidement et sérieusement à toute notification de votre banque indiquant une potentielle utilisation frauduleuse de votre carte ”. 

Aussi l’utilisation de cartes virtuelles éphémères pour les achats en ligne est vivement recommandé, ou alors un deuxième compte où il n’y a que peu d’argent. Cela peut éviter les cas de fraude bancaire.