Mort de Daniel Lévi : coma, perte de poids… terribles révélations sur sa fin de vie !

Samedi 6 août 2022, à l'âge de 60 ans, Daniel Lévi a rendu l’âme. Coma, perte de poids... Voici les dernières révélations le concernant.

Source : Capture Instagram

Il y a quelques jours, un artiste adoré des Français et du monde de la musique est passé de vie au trépas. Le célèbre chanteur et comédien Daniel Lévi est mort après avoir lutté plusieurs années contre le cancer du côlon. Ce mercredi 10 août, le magazine Ici Paris fait des révélations sur ses derniers instants sur Terre. On vous raconte tout dans cet article.

Daniel Lévi était plongé dans le coma

Les dernières heures précédant la mort de l’interprète de « L’envie d’aimer » ont été retracées dans Ici Paris. Selon le magazine, la maladie de Daniel Lévi s’est « brutalement aggravée » depuis le mois d’avril et qu’il avait subi une opération. Cela peu de temps après le mariage de son fils aîné, Abel.

Le média a également révélé que 5 jours avant sa mort, la star a été plongée dans le coma. En réalité, il s’agit d’un cas courant pour traiter les patients atteints d’un cancer en phase terminale. Malheureusement, cette tentative de le sauver était la dernière. Juste après sa sortie de coma, l’artiste est décédé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Daniel Levi (@daniellevi_officiel)

Daniel Lévi avait perdu 20 kilos avant de mourir

Une preuve que la lutte était dure avant de mourir, l’interprète de Moïse dans la comédie musicale « Les Dix Commandements » avait perdu plus de 20 kg avant de succomber.

Il faut dire que c’est aussi l’un des symptômes du cancer. Cette maladie affaiblit lentement le système immunitaire du corps. Des cellules cancéreuses contaminent cellule après cellule juste qu’à ce que le malade finit par mourir.

L’ultime hommage de sa dernière épouse

Sur Instagram, la dernière épouse de Daniel Lévi s’est fendue dans un émouvant post le 6 août dernier. C’était le jour du drame.

« Mon mari, mon roi Daniel Haim ben Sarah Lévi a rejoint le Gan Eden. La veillée a lieu à la Synagogue de la Rose ce soir et l’enterrement aura lieu à Marseille, au cimetière juif St Pierre – 166, chemin de l’Armée d’Afrique 13010 Marseille – demain dimanche 7 août à 14 h 30 », a écrit Sandrine Aboukrat.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Daniel Levi (@daniellevi_officiel)

Cette déclaration a bouleversé beaucoup de ceux qui connaissaient le grand chanteur qu’il était. Malgré la maladie, puis la mort, cette année n’était pas que malheur pour Daniel Lévi. Il y avait aussi quelques moments de joie comme la naissance de sa fille.

L’arrivée de son quatrième enfant

Le 15 juillet dernier, alors que la maladie semblait prendre de l’ampleur, une excellente nouvelle avait éclairé les sombres journées de Daniel Lévi.

Quelques semaines avant de mourir, comme un trait-union avec sa dernière épouse Sandrine Aboukrat. Ce dernier a mis au monde une petite fille. Un petit qui scellera leur union. Dans une vidéo publiée sur Instagram a cette date, sur sa dernière apparition sur les réseaux sociaux, la star des Dix Commandements avait déclaré, le sourire aux lèvres.

« Je suis heureux de vous annoncer que je suis papa d’une petite fille depuis ce matin. Ravissante. Sa maman se porte bien. Le bébé se porte bien », a annoncé l’homme, au comble du bonheur.

Daniel Lévi est mort en laissant derrière lui cette petite fille, sa femme ainsi que trois autres enfants. D’ailleurs, l’un d’entre eux s’est aussi marié cette année.

Voir leur fils voler de ses propres ailes est sans doute le rêve de beaucoup de parents avant de mourir. Pour sa part, Daniel Lévi semble avoir vécu ce moment de rêve. Pour rappel, au début de l’année, son fils aîné Abel s’est marié.

Un enterrement selon la tradition juive

Père de quatre enfants, dont Abel, Rephaël, Rivka et sa dernière, Daniel Lévi a quitté ce monde entouré des siens. Son épouse et mère de sa dernière enfant, Sandrine Aboukrat, et d’autres membres de sa famille étaient là pour lui jusqu’à la fin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Daniel Levi (@daniellevi_officiel)

Son corps a été inhumé suivant la religion juive comme sa femme l’a annoncé. Le Grand Rabbin de Paris, dans un texte consacré au rituel juif du deuil, rapporté par le journal Midi Libre a déclaré :

« Il importe (sauf exception) selon la loi juive, de faire en sorte que l’inhumation puisse se dérouler le plus tôt possible »

Ce qui explique pourquoi l’enterrement a été rapide. En effet, la famille du défunt a consacré une soirée seulement à la veillée.