Ces gros risques pour la santé à cause de la climatisation, selon Michel Cymes !

La climatisation est sûrement l’un des appareils les plus utiles en été. Toutefois, selon Michel Cymes, il y a aussi des risques.

Source : Getty Images

Encore une fois, Michel Cymes nous éclaire sur un sujet important. En effet, le médecin le plus connu de la PAF nous prévient des inconvénients qu’apporte la climatisation pour notre santé. On en dit davantage dans cet article.

Les conseils de Michel Cymes

Cela fait plusieurs mois maintenant que le soleil est au rendez-vous sur le territoire français. Même si l’été va bientôt prendre fin, la canicule ne semble pas être pressée de s’en aller. Par conséquent, plusieurs personnes font tout pour avoir moins chaud.

Si certains achètent des boissons rafraîchissantes, d’autres préfèrent manger de la glace. Il y a aussi ceux qui décident d’acheter des appareils pouvant rafraîchir tels que le ventilateur ainsi que la climatisation. Mais attention, abuser de cette dernière peut avoir des risques pour la santé.

Comme l’a dit Michel Cymes, la climatisation provoque certaines maladies si on l’utilise beaucoup. Elle peut, par exemple, causer des maux de tête et des maux de gorge. La climatisation peut être aussi à l’origine du nez qui coule ainsi que les éternuements incessants. Michel Cymes a aussi affirmé que cet objet diminue la température du corps.

Elle affaiblit également le système immunitaire, ce qui fait tomber facilement malade un individu. À part tout cela, la climatisation rend aussi l’air plus sec. Ainsi les muqueuses nasales vont être asséchées, d’où l’apparition d’une conjonctivite. La clim fait aussi contracter les muscles, ce qui peut conduire à un torticolis.

Ainsi, on vous recommande fortement d’utiliser modérément la climatisation pour éviter tous ces risques.

La canicule revient dans plusieurs départements.

La canicule fait notamment partie des raisons pour lesquelles les gens utilisent la clim. Depuis un certain temps, la vague de chaleur semble s’être calmée. Toutefois, des nouvelles informations affirment que les températures caniculaires vont revenir dans de nombreuses régions.

Cette fois-ci, c’est le sud-ouest qui va être sa victime. Cette nouvelle a été annoncée par Météo France dans le bulletin. Cela s’appliquerait dès ce mercredi 10 août 2022. Selon Météo France, les températures peuvent varier de « 34 à 37 » °C du Pays-de-Loire à Poitou-Charentes.

« Et 36 à 38 °C de façon généralisée sur le sud-ouest avec localement des pointes à 39 ou 40 °C », dit-on.

Suite à cette troisième vague de chaleur, 18 départements ont donc été mis en vigilance orange canicule. Ainsi les personnes qui vivent entre la Loire-Atlantique et les Hautes-Pyrénées doivent faire très attention. Pareil pour ceux qui vivent dans le Gard ainsi que le Vaucluse.

Selon Christine Lac, la responsable de permanence pour la prévision à Météo France, cette canicule pourrait se poursuivre jusqu’à samedi. Cette vague de chaleur peut également s’étendre dans le nord et le nord-ouest, dit-elle.

Si ces 18 départements vont avoir très chaud pendant un certain temps, les températures vont vite changer dans cette zone. En effet, comme l’a précisé Christine Lac, la canicule va être suivie d’orages dimanche 14 août 2022.

Après ce mauvais temps, les températures pourraient redevenir normales. Météo France a notamment précisé que les températures de cette nouvelle vague de canicule sera inférieure à celle de juin et juillet. Toutefois, sa durée est supérieure à l’échelle du territoire.

Les types de ventilateurs

En raison de cette canicule, la population touchée a plus que jamais besoin des appareils tels que la climatisation et le ventilateur. Petit conseil : veillez à acheter des ventilateurs de plafonds lorsque vous en voulez. Ceux-ci sont plus puissants que les autres types de ventilateurs. Notons que ces appareils coûtent entre 30 à 50 euros, selon les modèles que vous aimez.

Sinon, il y a aussi les rafraîchisseurs qui servent à diminuer les températures jusqu’à 6 °C. Pour l’utiliser, il faudra notamment aérer la pièce où elle se trouve. Cela permet d’évacuer les petites gouttelettes générant de l’humidité. En moyenne, son prix est de 100 euros.

Enfin, il y a également les colonnes et les ventilateurs à pied. Ils sont vendus moins cher, car ils sont moins performants que les deux autres cités ci-dessus. Ils ne servent, en effet, que de rafraîchir une personne et non une pièce entière. Ces appareils sont notamment maniables, économiques et silencieux. Ils coûtent 15 euros.

Par ailleurs, les ventilateurs, bien qu’ils rafraîchissent, ne font que brasser l’air. En plus, les éléments moteurs dégagent encore plus de chaleur.