Ces 4 astuces magiques pour lutter contre la perte de cheveux due au stress !

En période de stress extrême, plusieurs symptômes physiques se manifestent, dont la perte de cheveux. Pour réduire au maximum la disparition des cheveux, voici 4 solutions à appliquer…

Source : iStock

Les origines de la perte de cheveux s’avèrent nombreuses et variées. Des carences, un choc psychologique, des hormones qui se dérèglent, un stress extrême… Ce sont donc nos cheveux qui souffrent. Toutefois, avant de paniquer, il faut noter qu’une femme perd de façon naturelle entre 100 et 150 cheveux par jour. De plus, plus les cheveux ont une longueur importante, plus l’impression de perdre des cheveux augmente. Et ce, car ils ont tendance à se regrouper en boule et donc à donner l’impression d’avoir plus de cheveux entre les doigts ou sur la brosse.

Bien choisir ses aliments

Avant toute chose, il faut savoir que l’alimentation joue un rôle primordial dans la perte de cheveux. Il faut alors bien choisir ses aliments. De plus, il faut favoriser les aliments contenant de fortes concentrations de zinc, de silicium. Mais aussi d’oméga 3, des acides gras essentiels sources de vitamines (A, D, B et B12), qui limitent le taux de sécrétion de cortisol. Le cortisol constitue l’hormone chargée de gérer et de provoquer le stress. Il faut donc miser sur le thon, le saumon ou le maquereau. Mais également sur les fruits oléagineux. Riches en fer, oméga 3, protéines, magnésium et potassium, ils constituent de véritables alliés dans le combat contre la perte des cheveux

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Suzie DESMET (@casseuse_de_noix)

Stimuler le cuir chevelu

Une autre solution possible reste de stimuler le cuir chevelu. Par “stimuler”, on entend des massages, pas excessifs, mais permettant la circulation du sang. Le plus simple reste de le faire durant le shampooing des cheveux. En effet, en exerçant une pression du bout des doigts, il faut réaliser des mouvements circulaires pendant 1 à 2 minutes sur toute la surface du cuir chevelu. Cette pratique active la circulation sanguine, mais également le passage de l’oxygène. Et ce, afin d’améliorer le passage des nutriments vers les follicules pileux. Cette pratique encourage la croissance, fortifie la fibre capillaire et réduit le taux de stress en aidant à se détendre. Cette pression appliquée sur la tête peut réellement détendre les muscles, et permettre aux cheveux de pousser en bonne santé. Ceci diminue le risque de chute de cheveux, même si cela ne peut pas l’empêcher à 100%.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by JoliePAaz (@jolipaaz)

Hydrater les cheveux en profondeur

Le fait d’hydrater les cheveux fait partie des moyens naturels d’éviter que ceux-ci ne tombent. Pour y parvenir, il faut utiliser des soins à base d’huiles végétales. En effet, en veillant à bien choisir une huile adaptée à la nature de vos cheveux, les résultats risquent d’être meilleurs. Les principales huiles végétales utilisées contre la perte de cheveux incluent l’huile de coco, l’huile d’olive, l’huile de ricin. Mais aussi l’huile de jojoba, l’huile de romarin et l’huile d’avocat. En guise de masque, vous pouvez utiliser l’une de ces huiles une ou deux fois par semaine. En l’appliquant la nuit avant de dormir, vous lui laissez le temps d’agir. Une fois réveillé, ce masque peut être lavé. Ils seront bien plus hydratés, mais surtout tomberont moins fréquemment.

Limiter les shampooings sur vos cheveux

Afin de parer au mieux à ce phénomène, également connu sous le nom d’alopécie, il convient également de faire attention à espacer les shampooings. En cas de chute de cheveux, il paraît judicieux de les laver uniquement une fois par semaine. Par ailleurs, il faut limiter au maximum les pratiques agressives pour les cheveux. Ceci regroupe les pratiques telles que l’utilisation d’appareils chauffants, de fers à lisser et à boucler, mais aussi de sèche-cheveux. Une autre habitude malsaine pour les cheveux reste le fait de les attacher trop serrés. Ceci les casse et favorise la perte de cheveux.