Pouvoir d’achat : voici comment obtenir la prime de rentrée exceptionnelle !

La prime exceptionnelle de rentrée a été adoptée samedi dernier. C'est une aide en faveur du pouvoir d'achat. Qui peuvent y prétendre ?

Source : iStock

Face à l’inflation, l’État tente par plusieurs moyens de rehausser le pouvoir d’achat des Français. Dans cet objectif, une aide dénommée prime de rentrée exceptionnelle a été adoptée. Après des débats houleux, samedi 6 août 2022, la valeur de la prime a été votée par les députés et les sénateurs. Quand sera-t-elle payée ? Qui en bénéficieront ? Quel sera le montant ? Et comment l’obtenir ? On y répond dans cet article.

Prime exceptionnelle de rentrée : quand sera-t-il payé ?

Aucune date officielle n’a encore été publiée. Cependant, une chose est sûre : la rentrée n’est plus qu’à quelques semaines. Ainsi, la prime arrivera sûrement pour bientôt. Invité sur RTL, le 4 août 2022, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a indiqué que cette aide servira « principalement à financer les courses alimentaires ».

Il a notamment ajouté :

« La date de versement de la prime sera précisée dans un décret qui sortira dans les prochaines semaines, certainement courant septembre. »

De ce fait, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Votre pouvoir d’achat sera boosté le mois prochain. Cela dit, y a-t-il des conditions pour pouvoir y prétendre ?

Aide exceptionnelle sur le pouvoir d’achat : pour qui ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une prime exceptionnelle. Par conséquent, il faut une situation exceptionnelle pour l’obtenir. Quelles sont alors les conditions pour être éligible à cette prime ? Les conditions ont été abordées lors de l’examen du projet de loi de finances rectificatif de 2022.

La prime s’adresse aux personnes bénéficiaires des minima sociaux, soit :

  • Le revenu de solidarité active (RSA)
  • L’allocation adulte handicapé (AAH)
  • L’allocation spécifique de solidarité (ASS)
  • L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

Au même titre que les minima sociaux, les bénéficiaires des aides personnalisées au logement (APL) et les étudiants boursiers aussi toucheront aussi la prime exceptionnelle de rentrée.

Par ailleurs, il n’y a pas qu’eux. Les allocataires de la prime d’activité sont aussi éligibles. C’est ce qui est affiché sur le site du ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.

En tout, plus de 10,8 millions de familles obtiendront cette allocation exceptionnelle en 2022. Selon les chiffres, 8 millions bénéficiaires pour les minima sociaux et 2,8 millions de la prime d’activité.

Pouvoir d’achat : à combien s’élève cette prime ?

Toutes les familles qui remplissent les conditions d’éligibilité précitée ci-dessus recevront 100 euros par foyer. Spécifiquement, pour les allocataires de la prime d’activité, le montant reste encore à définir

« Pour ceux qui sont au-dessus des minima sociaux et qui touchent la prime d’activité, un versement complémentaire sera prévu à la rentrée en plus de l’augmentation de 4 % de la prime d’activité déjà prévue en juillet », précise Bercy au Figaro.

L’enveloppe de la prime exceptionnelle de rentrée est estimée à 1,1 milliard d’euros. Une somme non négligeable qui prouve l’effort de l’État pour lutter contre l’inflation. Cela en boostant le pouvoir d’achat des citoyens les plus modestes.

Quel est le processus d’obtention de cette aide ?

Remplissez-vous toutes les conditions d’octroi de la prime ? Vous vous demandez sûrement s’il y a une procédure à suivre. Rassurez-vous, comme la plupart des allocations de la CAF, cette aide est versée automatiquement. Il n’y aucune demande à faire.

Si vous bénéficiez du RSA ou de l’APL, la caisse d’allocations familiales (CAF) additionnera les 100 euros prévus. Pour les demandeurs d’emploi, c’est Pôle emploi qui se charge du paiement du montant. Avec 100 euros, en plus des autres aides que vous touchez chaque mois, le pouvoir d’achat s’améliore ne serait-ce qu’un peu.

Allocation de rentrée scolaire et prime de rentrée

Si ces aides concernent la rentrée scolaire, il s’agit bel et bien de deux aides différentes que vous pouvez toucher. En effet, vous pouvez recevoir à la fois l’allocation de rentrée scolaire et la prime exceptionnelle de rentrée.

Par ailleurs, ces deux aides peuvent être complémentaires. La différence est que l’allocation de la rentrée scolaire sera versée le 16 août prochain. Celle-ci est calculée sur la base des revenus annuels des familles (de 2020 pour cette année) et du nombre d’enfants.

Un chose est sûre : même si l’inflation ne cesse de prendre de l’ampleur, les différentes aides s’ajoutent entre elles et influent sur le pouvoir d’achat des Français. Ce qui ne ferait pas de mal en cette période de crise historique.